Information : Simon Fauteux

Montréal, juin 2024 – À la suite de l’annonce de son prochain album, le groupe montréalais SUUNS est de retour pour partager « Doreen », le deuxième extrait de The Breaks, qui paraîtra le 6 septembre. Accompagnée d’une vidéo réalisée par le groupe qui inclut des images dégradées de conduite routière, « Doreen » marque une autre première pour le trio : une chanson d’amour poignante et vulnérable avec un déluge de synthés de plus en plus menaçants.

« Doreen/Come to me in my dreams/And then you leave me », chante le chanteur et guitariste Ben Shemie. « La Doreen en question », selon Shemie, « ne symbolise pas nécessairement une personne en particulier, mais plutôt les mystères qui nous inspirent à aller de l’avant, mais qui ne sont jamais vraiment résolus. C’est une quête futile, alors que des pensées, des émotions, des sons et des images nous glissent éternellement entre les doigts, détachés de toute action ou création. » « Doreen » voit SUUNS livrer une touchante ode au néant.

Le mois dernier, SUUNS a annoncé son sixième album studio complet, après avoir conclu une tournée américaine et alors qu’il s’apprêtait à compléter une série de concerts en tant que tête d’affiche à travers le Québec. Après la parution de l’album en septembre, SUUNS repartira en tournée, ce qui mènera cette fois-ci le trio jusqu’à Londres, à travers l’Europe, et à Mexico. L’itinéraire complet de la tournée se trouve ci-dessous.

Sur The Breaks, SUUNS se retrouve perdu dans les limbes. Le trio formé par Ben Shemie, Joseph Yarmush et Liam O’Neill s’abandonne plus que jamais à ses instincts pop. Et pourtant, avec ce même abandon, SUUNS explore une palette sonore plus grande cette fois-ci, qui va bien au-delà des balises habituelles du groupe. The Breaks voit Shemie, O’Neill et Yarmush jouer sans retenue avec des loops, des synthés, des échantillons et des instruments MIDI, comme si Tangerine Dream était une formation post-milléniale friande de rythmes trip-hop downtempo.

Créé entre d’innombrables voyages en avion, trajets en voiture, tournées dans des camionnettes et chaînes de messages texte, The Breaks a été marqué par la persévérance et beaucoup d’essais-erreurs. C’est un disque qui a été composé avec une grande liberté, laissant une place aux élans intimistes — comme la stupéfiante ballade « Doreen » — tout comme aux vastes rêveries glaciales de la majestueuse pièce titre. L’album immortalise SUUNS à son plus expansif, exploratoire et exubérant, distillant une impression d’être égaré et éclairé à la fois, avec l’intensité à 11. Et savez-vous quoi? La machine est encore en mouvement.

Source : Secret City Records