Information : Simon Fauteux

Montréal, mai 2024 – Après avoir lancé « arracher les ombres » et « sous la nef » au courant des derniers mois, la fascinante autrice-compositrice et guitariste suisse Meimuna (Cyrielle Formaz) partage aujourd’hui « tomber de haut », magnifique nouvel extrait de son album c’est demain que je meurs qui paraîtra le 18 octobre.

Vous souvenez-vous de l’enfant que vous étiez? De vos jeux, de vos espoirs, de votre première chute de vélo, de la morsure du goudron, du premier vrai chagrin? Sur une guitare de feutre et une rythmique au chaloupé mélancolique, Meimuna raconte cet âge où tant de choses se dessinent et se décident. L’autrice, compositrice et interprète se retourne avec lucidité et tendresse sur l’enfant intérieure, la prend dans ses bras et l’emmène vers les champs ouverts, en murmurant à notre oreille avec la douceur de l’aube qu’il n’est jamais trop tard pour les gens qui sèment.

Fondé en 2016, Meimuna s’est imposée comme l’un des projets musicaux les plus précieux de la scène suisse et européenne. Se jouant des frontières musicales comme linguistiques, elle arpente avec grâce cette terre d’expression délicate et fragile, aux confins de la folk anglo-saxonne et de la poésie francophone, que peu savent ensemencer.

Crédits
Paroles/musique : Cyrielle Formaz / Meimuna
Réalisation: Meimuna & Ella van der Woude
Mix: Randall Dunn
Mastering: Heba Kadry

Voix : Cyrielle Formaz
Chœurs : Jean-François Albelda, Cyrielle Formaz
Guitare classique, guitare électrique : Cyrielle Formaz
Batterie, percussions : Nicky Hustinx
Basse : Nana Effah-Bekoe
Synthé : Cyrielle Formaz, Ella van der Woude

Source : Radicalis Music