Information : Simon Fauteux

EN SPECTACLE
9/11 – Montréal – Petit Campus

Montréal, octobre 2021 – Le talentueux saxophoniste, multi-instrumentiste et compositeur montréalais Julien Fillion, récemment sacré Révélation Radio-Canada 2021-2022 dans la catégorie Jazz, fera paraître son premier album éponyme le 5 novembre prochain.

L’album mélange adroitement le jazz et le rock, avec un souci de perfectionnement sonore qui se rapproche de la musique pop. On se retrouve en contact avec une œuvre surprenante, dynamique et adroitement accessible.

Son quatuor composé de deux saxophonistes-claviéristes (Julien Fillion et Philippe Brochu-Pelletier) et deux batteurs (Al Bourgeois et Thomas Sauvé-Lafrance) est d’une puissance et d’une dextérité peu commune. L’assise musicale de l’ensemble est grandement axée sur la rythmique et la mélodie. Les musiciens y ajoutent des textures et un support harmonique grâce à des synthétiseurs et des pédaliers d’effets qui permettent de voguer entre une multitude de sonorités.

Après avoir fait ses preuves en tant que saxophoniste sur la scène musicale montréalaise pendant une dizaine d’années, Julien Fillion décide de créer son quartet en 2019. Si la formation est atypique et l’univers hors du commun, le groupe suscite rapidement un intérêt avec entre autres une participation au Festival de Jazz de Juarez en 2019 et un premier prix lors du concours Jazz du JPL Victo Jazz en 2020.

En entrevue avec le site spécialisé www.sortiejazznights.com, Julien Fillion explique l’inspiration derrière la formation du quartet : « Plusieurs choses, mais l’idée est partie d’un coup de tête. J’avais envie de faire quelque chose qui sort de l’ordinaire. J’ai eu une résidence au Bar L’Escalier pendant plus de 5 ans. Après plusieurs spectacles en quartet et quintette avec de la musique plus conventionnelle, j’ai eu le goût de faire quelque chose d’un peu fou. La réaction du public de L’Escalier était vraiment très bonne et on a eu un fun fou à faire ce show- là. Quelque mois plus tard, j’ai eu envie de partir mon projet solo et après plusieurs semaines de réflexions, j’ai finalement opté pour ce projet même si c’est pas mal difficile de composer de la musique pour cette formation. Au fil du temps j’y ai intégré plus de clavier afin de pouvoir créer une musique un peu complète au plan harmonique. »

En tant que compositeur, c’est avec la formation Jazzamboka que Julien Fillion se démarque sur la scène montréalaise avec un album qui remporte le prix Stingray lors du Festival international de Jazz de Montréal en 2017. Il a également eu l’occasion de travailler avec The Brooks, le Lex French New Quintet, le Big Band de l’UdeM et la Ruche intergénérationelle d’Yves Léveillé. Il sera également sur scène avec Diane Tell lors de sa prochaine tournée québécoise.

Julien Fillion : Saxophones, synthétiseur, rhodes, basse électrique, guitare baryton
Al Bourgeois : Batterie
Philippe Brochu Pelletier : Saxophone
Noam Guerrier Freud : Batterie
Jonathan Arseneau : Basse (2.hope)
Julien Fillion : compositions, arrangements.
Réalisation : David G Pelletier , Julien Fillion
Mix : Maxime Phillip
Mastering: Richand Adddison , Trillium sound
Pochette : Jonathan Arseneau et Alexandre Minus Couture
Graphisme : Alexandre Minus Couture.