Information : Simon Fauteux

En spectacle au Canada
23/09 – Montréal – Lion d’Or (L’OFF Festival de Jazz)
24/09 – Chicoutimi – Conservatoire de Chicoutimi
25/09 – Québec – Arquemuse
28/09 – Victoria – Hermann’s Jazz Club
29/09 – Vancouver – Frankie’s Jazz Club
30/09 – Edmonton – Yardbird Suite
01/10 – Calgary – BuckingJam Palace
02/10 – Saskatoon – Bassment Jazz Club
06/10 – Ottawa – CNA (Fourth Stage)
07/10 – Toronto – Jazz Bistro
08/10 – Waterloo – Jazz Room

Europe
20/10 – Paris – Sunset/Sunside
22/10 – Saint-Amand-Les-Eaux – Les Caves de l’Abbaye

Montréal, août 2022 – La talentueuse pianiste et compositrice originaire du Saguenay Gentiane MG fera paraître son troisième album Walls Made of Glass le 9 septembre prochain. Elle en présentera l’essentiel sur scène lors de sa tournée canadienne qui débutera le 23 septembre à Montréal et se rendra en Europe en octobre. Retrouvez les détails au https://www.gentianemg.com/

Entouré de ses acolytes de longue date Levi Dover (contrebasse) et Louis-Vincent Hamel (batterie), Gentiane MG offre avec Walls Made of Glass un album aussi beau qu’intense, sur lequel l’exploration sonore règne.

Walls Made of Glass est l’aboutissement « d’une bulle dans laquelle je suis entré depuis deux ans », explique MG. Son objectif était de capturer des moments significatifs, beaux et vivants issus du lien profond qu’elle ressentait avec son environnement : objets, animaux, plantes, sons, etc. Ces inspirations ont donné lieu à 10 pièces lumineuses, passionnées et pleines de contrastes, interprétées dans un paysage acoustique fascinant et imaginatif.

Le trio, qui a développé son propre langage musical grâce aux années passées sur la route, transcende les genres sur ce nouvel album et tend vers la créativité libre.

D’un point de vue plus personnel, son récent répertoire est né d’une longue recherche de sens. « Pour exprimer de quoi il est question dans cet album et pourquoi ma perception du monde extérieur a changé, j’aime utiliser une image : Si j’ouvre une lumière au milieu du jour, je ne la remarquerai probablement pas. Si j’ouvre la même lumière au milieu de la nuit, en plus de la voir clairement, mes yeux et ma conscience seront inévitablement attirés par la lueur. Chacun des moments qui a inspiré cette musique est comparable à cette lumière, ils ont été perceptibles par contraste avec la noirceur ambiante. La musique a ce pouvoir extraordinaire de figer dans le temps certains moments éphémères qui appartiennent au passé et de les refléter dans le moment présent » explique Gentiane.

Pianiste de formation classique et de formation jazz, Gentiane MG est inspirée par la dynamique rythmique et l’approche improvisée du jazz contemporain combinés à l’impressionnisme de Debussy et Ravel, la force poétique de Rachmaninov et le langage de pianistes comme Bill Evans, Herbie Hancock et Chick Corea. Elle crée son propre univers musical, où à l’image d’un peintre ou d’un poète, elle associe les timbres et les couleurs ainsi que les mélodies et les rythmes, partageant sa vision du monde au service d’une recherche harmonique. Avec ses compositions, Gentiane arrive à créer une tension formidablement portée par sa solide section rythmique.

Parallèlement à l’album Walls Made of Glass, Gentiane publiera un livre contenant des partitions pour chacune des compositions, accompagnées de poèmes, de peintures, de dessins et de collages. MG a toujours peint dans ses temps libres : « Il y a un monde intérieur qui se crée à partir de l’inspiration », dit-elle, « qu’elle vienne de l’envie d’exprimer des sons ou des images visuelles ».

Gentiane MG a étudié plusieurs années au Conservatoire de Musique du Québec à Chicoutimi avant de quitter la région pour poursuivre des études supérieures à Montréal en Jazz Performance. Deux fois boursière de l’Université McGill, elle y a étudié aux côtés de Jan Yarczyk, Rémi Bolduc, Andre White et Jean-Michel Pilc.

Avec trois albums à son actif – « Eternal Cycle » (2017), « Wonderland » (2019) et « Walls Made of Glass » (2022), elle a reçu plusieurs prix dont le Prix Opus Découverte de l’année (2020), le prix Révélation Radio- Canada Jazz (2018) et le Prix François-Marcaurelle de la Guilde des musiciens du Québec (2017). Elle s’est produite au Canada, au Mexique, en Chine, en Côte d’Ivoire et en Allemagne et s’est illustrée auprès de nombreux musiciens tels que Christine Jensen, Andre White, Jim Doxas, Chet Doxas, Yannick Rieu, Jeremy Pelt, Jean-Michel Pilc et Ira Coleman.