Mononc’ Serge

Révolution Conservatrice

Disponible le 1er décembre


Informations : Simon Fauteux / Patricia Clavel

EN SPECTACLE – LANCEMENT
30/11   Montréal – Petit Campus (lancement 5@7)
4/12   Québec – Scanner (lancement 5@7)
5/12   Trois–Rivières – Zenob (lancement 5@7)
29/12   Montréal – Café Campus
30/12   Québec – Le Cercle

Montréal, novembre 2017Révolution conservatrice, c’est ainsi que s’appellera le douzième album de Mononc’ Serge qui va sortir le 1er décembre. Le principal intéressé ne tarit pas d’enthousiasme : « Les tounes sont pas ben longues pis ça, les stations de radio y’aiment pas mal ça parce que ça leur permet d’atteindre plus facilement leurs quotas de musique en français. Faque j’pense que mon CD va jouer à planche à la grandeur du Québec, ça va être malade, les droits d’auteur vont rentrer en sale. J’ai hâte d’être riche pis ça, ça commence le premier décembre. Yeah ! » Il est donc à prévoir que des chansons comme Énergie Cardio, Mon droit à l’incohérence et Le moron aux 1000 visages deviendront des classiques de la musique québécoise au même titre que Wo wo tabarnac de BARF. Enfin de la musique qui plaira à tous les membres de la famille !

Avant les spectacles à Québec et Montréal les 29 et 30 décembre, trois soirées festives en formule 5@7 sont au programme, le 30 novembre au Petit Campus de Montréal, le 4 décembre au Scanner de Québec et le 5 décembre au Zénob à Trois-Rivières.

« Il va y avoir moi même, Mononc’ Serge, qui va jouer de la musique et m’égosiller avec toute la souplesse vocale qu’on me connait. Je vais aussi exploiter le public en lui vendant des cossins, principalement des disques et des t-shirts. Les gens vont pouvoir compléter leur magasinage de Noël tout en buvant de la bière, et ça, c’est pas rien. Et je vais être disponible pour signer des disques et à peu près n’importe quoi d’autre, et aussi pour placoter un brin et pour recevoir les dons en liquide (i.e. argent et boisson). Entrée gratuite pour tous et toutes (ou enfin, tous et toutes qui ont 18 ans ou plus, bar oblige). »