Christine Jensen Jazz Orchestra

Habitat

Le nouvel album en magasin le 1er octobre

Montréal, septembre 2013 – Le deuxième disque du Christine Jensen Jazz Orchestra, Habitat, est composé de six pièces, arrangées et composées par Jensen et reliées entre elles par les lieux qui les ont inspirées. Des Prairies canadiennes, jusqu’à Port-au-Prince, en passant par le Pérou et Brooklyn, pour revenir sur le boulevard St-Laurent à Montréal, Habitat est le projet le plus inspiré et le plus inspirant de la saxophoniste et compositrice Christine Jensen.

Le Christine Jensen Jazz Orchestra est en majorité composé des mêmes musiciens ayant participé à Treelines (2010), album lauréat d’un prix Juno, avec toutefois quelques changements notables parmi le personnel-clé, alors que le pianiste John Roney, le batteur Richard Irwin, le saxophoniste baryton Samuel Blais et le spécialiste de la basse grave David Martin font maintenant partie intégrante de la formation.

Parmi les solistes-vedettes, on retrouve sur Habitat, la trompettiste Ingrid Jensen – la complicité entre les sœurs Jensen est d’ailleurs plus qu’évidente sur la pièce Treelines – et Chet Doxas au saxophone ténor sur la magnifique Nishiyuu, pièce inspirée de la marche de plus de 1500 kilomètres effectuée par six jeunes Cris en janvier 2013.

Le pouls rythmique de Habitat va du swing traditionnel de la pièce Treelines, créée sur commande pour l’université de Nebraska-Lincoln, jusqu’au festejo afro-péruvien de Blue Yonder et l’atmosphérique Tumbledown, qui met en vedette l’excellent Joel Miller au saxophone ténor.

L’écriture et les arrangements pour grand ensemble de Christine Jensen ont évolué depuis la sortie de Treelines, tout comme son rapport avec l’orchestre d’ailleurs. « Au départ, je voyais le Jazz Orchestra comme un projet parmi d’autres » explique-t-elle, « mais l’ensemble s’est mis à vivre de lui-même. Je compose maintenant en ayant toujours l’Orchestre en tête. »

Le Christine Jensen Jazz Orchestra sera en spectacle le 3 octobre prochain au Lion d’Or dans le cadre de l’Off Festival.