Information : Simon Fauteux / Patricia Clavel

Communiqué en version Word

Montréal, août 2020 – La chanteuse, arrangeure et réalisatrice Sophie Day fera paraitre le 18 septembre prochain l’album Clémence, un vibrant hommage en dix chansons à la grande Clémence DesRochers. Elle signe tous les arrangements pour orchestre de chambre contemporain et jazz ainsi que la co-réalisation avec Jon Day et Padraig Buttner-Schnirer (Elizabeth Shepherd).

Sur le premier extrait On a eu un bien bel été, sur lequel elle chante en duo avec la grande dame du jazz canadien Ranee Lee, Sophie Day plonge à fond dans l’esthétique jazz qu’elle décèle à la base de la composition musicale de cette chanson signée Marc Larochelle, ami et loyal collaborateur de Clémence. Donnant à cette relecture un esprit stylistique qui rappelle le classique « Fever », Sophie était loin de se douter que sa reprise prendrait la forme d’un clin d’œil quasi prophétique à cet été 2020 qui fut celui, disons… de tous les frissons! Complices, Sophie Day et Ranee Lee offrent une version aux suaves accents jazz qui fait oublier toute pointe d’ironie que pourrait laisser sous-entendre le titre.

Accompagnée d’un orchestre de chambre contemporain et jazz composé de neuf musiciens, Sophie Day et ses cinq invités – Catherine Major, Bruno Pelletier, Ranee Lee, Kathleen Fortin et Étienne Dupuis – posent avec l’album Clémence, un regard personnel, audacieux et original sur dix chansons de Clémence DesRochers, insufflant un vent de modernité sur ce répertoire intemporel.

« Je connais l’œuvre de Clémence depuis longtemps, mais il m’a fallu attendre une certaine maturité pour en saisir l’immensité » raconte cette jeannoise d’origine qui se retrouve dans la poésie de Clémence. « C’est dur à décrire, mais c’est comme si certaines chansons viennent te chercher, ou plutôt, elles s’installent en toi et prennent vie de façon indépendante ».

Elle se rend à l’évidence : elle doit mettre sur papier cette musicalité qui l’habite. Les scènes qui vibrent en elle à la lecture de Clémence sont riches; les dialogues, denses. Pour mener à bien son projet, cette diplômée avec honneurs en jazz de l’université McGill aura besoin… d’un orchestre pour faire face à la musique! Pendant presqu’une année entière, elle s’attelle à la tâche d’écrire les arrangements. Au moment d’entrer en studio, elle appelle en renfort quelques-uns des meilleurs interprètes des scènes classique et jazz canadiennes à joindre leur voix à la sienne. C’est ainsi que sous Clémence, voix, cor, basson, clarinette, alto et violoncelle dialoguent le plus naturellement du monde avec la voix exceptionnelle de Sophie Day, la section rythmique composée de Robbie Kuster (batterie) et Rémi-Jean Leblanc (contrebasse), le piano de Chad Lindsey et les guitares de Vincenzo Di Stefano et Jimmy Lahaie, défendant d’un même souffle, cette parole forte et vivante.

Portée du début à la fin par cette plume à la force évocatrice rare, Sophie Day signe avec Clémence une relecture inspirée, s’appropriant pleinement et nouvellement ce joyau de notre « matrimoine » culturel. En nous ouvrant la porte sur son jardin, c’est sur le nôtre que Clémence nous invite à poser notre regard.

  • Sophie Day en bref:
    Prix du Jury et du Public au Festival en Chanson de Petite-Vallée
    Diplômée en jazz avec mentions d’honneurs de l’Université McGill
    Voix de l’hommage à Joni Mitchell pour la remise de son doctorat honorifique par l’Université McGill
    Soliste invitée à chanter avec nombreux orchestres, dont La Sinfonia de Lanaudière
    1er rôle d’Éponine dans les Misérables (Capitole de Québec; Salle Wilfrid-Pelletier)
    1er rôle dans Décembre de Québec Issime (Théâtre Maisonneuve)
    1er rôle dans Starmania (tournée au Québec)
    1er rôle dans Le blues d’la Métropole (Théâtre St-Denis)
    Chanteuse vedette invitée dans les grands galas French Musicals en Corée et au Japon (notamment aux côtés de Bruno Pelletier et Robert Marien)
    Premier album Fleurs bleues (Distribution Select)

Source : Jon Jon