Information : Simon Fauteux / Patricia Clavel

Montréal, septembre 2021

« “Work” est la plus récente déclaration de Shad, un des pionniers musicaux les plus vénérés au Canada » – The Line of Best Fit
« Une chanson percutante » [Work] – COMPLEX
« Comme toujours, le flow haletant de Shad est au cœur de la pièce. » [Out of Touch] – Flood Magazine
« Un extrait puissant » [Storm] – KEXP, Song of the Day
« L’extrait « Work » […] est une critique de la culture turbulente, du train-train quotidien et du capitalisme tardif, livrée avec une irrévérence percutante. Shad veut que nous prenions un pas de recul et que nous regardions vraiment la situation dans son ensemble. » – CBC Music : les albums à écouter cet automne

« Le rappeur Shadrach Kabango est un rimeur d’élite réfléchi avec des idées musicales colorées » – Globe and Mail

Le tout nouvel album du rappeur torontois Shad, « TAO », sera disponible partout ce vendredi. Afin de célébrer la semaine du lancement, Shad partage un nouvel extrait aujourd’hui, intitulé « Black Averageness ». Le rappeur explique le concept derrière la chanson : « Black Averageness est simplement une célébration de nos magnifiques imperfections, dans une société qui peine encore à voir notre humanité. La notion d’excellence noire est positive et il est crucial d’aborder les réalités difficiles que nous vivons de façon disproportionnée, mais je crois que c’est aussi bénéfique d’affirmer notre dignité fondamentale en tant qu’êtres humains ordinaires et de nous allouer plus d’espace pour profiter de la vie et de ses inévitables hauts et bas, succès et échecs. Comme d’habitude, c’est à travers ma musique que je m’exprime le mieux : “I’m a man—why would I want to be a GOAT? I just want to see us cope. We’re either stars or we’re broke… I’m like nope: I have every right to be like a B or a C with a durag on while I ski.” »

Cliquez ici pour écouter « Black Averageness »

Les extraits précédents ont été accueillis de façon incroyablement positive par les médias tout comme par les fans, attirant notamment l’attention de Complex, Hip-Hop Wired, Brooklyn Vegan, Exclaim!, Strombo, KEXP, American Songwriter et de nombreux autres. Ils ont également vu Shad se retrouver à la une de plusieurs listes d’écoute sur les plateformes d’écoute en continu, en plus d’apparaître sur des panneaux publicitaires. De plus, le mois dernier, le réputé DJ brooklynois J. Period a lancé « Globetrottin », une nouvelle chanson où l’on peut entendre Shad et Masego. « Globetrottin » est une pièce ludique tirée du EP de J. Period, qui inclut également des apparitions de Black Thought, Dave Chappelle et Lin-Manuel Miranda, entre autres.

Au fil de ses cinq disques précédents, le rappeur torontois gagnant d’un prix JUNO Shad a utilisé une variété d’outils old-school pour aborder les problèmes modernes, les indignités et les absurdités de notre monde à travers un amalgame en constante métamorphose de boom-bap, d’échantillonnages de soul, d’improvisation jazz, de vocabulaire recherché et de rimes percutantes. Mais après avoir incorporé ses nombreux intérêts philosophiques et musicaux dans un récit sociopolitique en chansons — A Short Story About a War (2018), inclus sur la courte liste du Polaris — Shad a commencé à élaborer son sixième album, TAO, à partir d’un concept

beaucoup plus simple : l’image d’un cercle. Mais comme toujours chez Shad, il y a vu quelque chose de considérablement plus profond.

TAO est à propos d’une connexion profonde, de l’intégrité, et de ce qui les menace. TAO réfère à la philosophie chinoise du naturalisme et à un acronyme tiré du visionnaire livre de 1943 The Abolition Of Man de CS Lewis. L’acronyme TAO se retrouve aussi dans The Age of Surveillance Capitalism de Shoshana Zuboff, un autre livre qui a beaucoup influencé Shad durant son processus d’écriture. « Ces livres ont été écrits à quelque chose comme 70 ans de distance, mais ils s’accordent sur le sujet de la préservation de notre humanité face à certaines idéologies et technologies menaçantes », explique-t-il. « Chaque chanson de l’album est à propos d’une partie différente (ou plusieurs parties) de notre humanité qui nous échappe peu à peu. »

Regardez le vidéoclip de « Body (No Reason) » ici

Regardez le vidéoclip de « Storm » ici

Regardez le vidéoclip de « Work » ici

Regardez le vidéoclip de « Out of Touch » ici

Source : Secret City Records