Informations : Simon Fauteux / Larissa Souline

Communiqué en version Word

Montréal, octobre 2019Rufus Wainwright revient en force avec un nouvel extrait pop classique intitulé Trouble In Paradise. Ce morceau se révèle riche en nouveautés, car il s’agit de la première collaboration de Wainwright avec le producteur Mitchell Froom, sous son nouveau label BMG, ainsi que de son premier retour à la musique pop depuis la parution d’Out of the Game en 2012, qui avait été réalisé par Mark Ronson.

Sept ans ont passé depuis ce dernier album pop, mais Rufus ne s’était pas endormi sur ses lauriers. Au contraire, il n’a jamais été aussi occupé. Il est parti en tournée à travers le monde tout en se consacrant à l’écriture et à l’enregistrement de deux opéras, en plus d’un élégant album explorant les sonnets de Shakespeare. À Pâques, l’an dernier, il a célébré le 20e anniversaire de son premier album lors d’un fracassant concert à guichets fermés au Royal Albert Hall de Londres, où il a également joué la plupart des titres de son célèbre deuxième disque, Poses. Des représentations similaires à travers les États-Unis et l’Europe ont d’ailleurs été elles aussi chaleureusement accueillies.

Renouant avec la tradition, Rufus a cette fois décidé d’enregistrer son très attendu nouvel album à Los Angeles, dans le studio même où il avait enregistré son premier album. « Dès que je suis arrivé à Los Angeles, j’ai su que je voulais recréer l’un de ces bons vieux disques qui marquent l’histoire », explique Rufus.

Il a toutefois fallu attendre la rencontre de Wainwright et de Mitchell Froom pour que cette idée se transforme en un véritable projet, qui s’annonce comme l’un des moments forts d’une carrière riche en succès.

Le premier extrait de cet album, Trouble In Paradise, part à la découverte de l’univers de la mode et de l’état de la planète, tandis que ses instrumentalisations possèdent « une touche de sophistication jumelée à un instinct animal », affirme Rufus. « Après avoir évolué sur scène lors des opéras, et après avoir tout naturellement vieilli, j’ai réussi à libérer le plein potentiel de ma voix, et cet album le montre bien », ajoute-t-il.

Voilà qui promet de la part de celui dont la portée et la puissance nous donnent déjà des frissons dans la nuque. Difficile de croire que Rufus Wainwright puisse nous éblouir davantage, et pourtant…. Vous aurez été prévenus!

Source : BMG