Information : Simon Fauteux

10 avril – Montréal – Place des arts / Cinquième salle
20h00 – Billets en vente ICI

Montréal, mars 2024L’Orchestre national de jazz de Montréal et le Festival ODD SOUND sont heureux d’accueillir le saxophoniste et compositeur Donny McCaslin, sous la direction du chef d’orchestre et compositeur Philippe Côté, le 10 avril à la Cinquième salle de la Place-des-Arts.

Ce concert d’ouverture de la troisième édition du Festival ODD SOUND présente la création de « Shades of Bowie », une pièce de Philippe Côté inspirée par la musique de David Bowie, composée pour Donny McCaslin et l’Orchestre national de jazz de Montréal.

En première partie l’Orchestre de Jazz 1 de l’Université McGill présentera un répertoire incluant « Two fifteen », une pièce de Philippe Côté inspirée du poème du même titre de Lee Tsang à propos des pensionnats autochtones.

Les billets sont en vente ICI

À PROPOS DE L’ORCHESTRE NATIONAL DE JAZZ DE MONTRÉAL

L’Orchestre national de jazz de Montréal (ONJ) est un ensemble orchestral à géométrie variable – composé d’instruments à vent, d’instruments à cordes et d’instruments de percussion – allant du Big Band au Studio Orchestra. Jouant du jazz, de la pop, de la musique du monde et des musiques de film, l’ONJ a partagé la scène avec des artistes tels que Diane Dufresne, Kim Richardson, Karen Young, Ingrid Jensen, Terence Blanchard, Bendik Hofseth, Aaron Parks. L’ONJ s’investit tout autant pour jouer avec la nouvelle génération de stars montantes comme Laura Anglade, Jeanne Rochette, Sarah Rossy, Ariane Racicot, Carl Mayotte. Sous la direction des chefs d’orchestre Jean-Nicolas Trottier, Christine Jensen, Ron Di Lauro, Joe Sullivan, Mathias Rüegg, Sylvester Uzoma Onyejiaka II, l’Orchestre national de jazz cherche à repousser les limites de la pop orchestrale et du jazz actuels.

L’Orchestre national de jazz de Montréal est un organisme de bienfaisance reconnu par le Gouvernement canadien. Sa mission : commander, présenter et enregistrer des œuvres nouvelles, interpréter des pièces tirées du répertoire mondial de la musique du 20e et du 21e siècle, en s’attachant à faire particulièrement ressortir la présence du jazz dans ces autres genres musicaux, sensibilisant ainsi le public quant à l’apport et à l’importance de celui-ci dans la culture musicale. Depuis 2013, il a produit 8 albums et plus de 100 concerts uniques dont plusieurs ont gagné ou été nominés aux galas des Prix Opus et de l’ADISQ.

Source : L’Orchestre national de jazz de Montréal