Information : Simon Fauteux

En spectacle
23/05 – Montréal – Gésu
24/05 – Ottawa – SAW Club
25/05 – Québec – L’Impérial Bell

Montréal, avril 2024 – La formation québécoise Ghostly Kisses – composé de Margaux Sauvé et Louis-Étienne Santais – fera paraître son nouvel album Darkroom, le 17 mai prochain. Le groupe lancera sa grande tournée nord-américaine à Montréal au Gésu le 23 mai, au Club SAW d’Ottawa le 24 mai et à l’Impérial Bell de Québec le 25 mai. Les billets disponibles ICI

Chaque morceau de Darkroom dévoile son propre monde, avec la voix de Margaux Sauvé agissant comme un arc reliant leurs orbites. Ghostly Kisses offre un espoir de connexion et d’amour, même lorsque cela semble impossible. En partageant leur musique pour qu’elle soit le canal des histoires des autres, ils ont fini par trouver la leur. En le faisant à travers les histoires de leurs fans, dans des tons nouveaux et plus cinétiques, Darkroom devrait susciter le même espoir chez de nombreuses personnes dans le monde qui, autrement, auraient pu sentir l’obscurité s’infiltrer.

En juillet 2022, Ghostly Kisses a ouvert une boîte aux lettres sur son site Internet appelée la Box of Secrets, invitant les fans à partager tout ce qu’ils souhaitent avec Margaux, précisant qu’il peut s’agir de leur parcours, d’une relation passée ou présente, d’un chagrin d’amour, d’un poème, essentiellement tout ce qu’ils aimeraient partager avec eux. Sauvé et son partenaire Santais ont synthétisé ces missives sur l’envoûtant Darkroom, un disque qui met en évidence notre monologue intérieur et qui illumine les fils qui relient les fans du monde entier, tissant l’anonymat dans un microcosme de confort et un espace sûr de réinvention pour le groupe de Québec.

Traditionnellement, Sauvé et Santais s’installaient chacun dans une pièce différente, partageant des extraits par courriel et ne se rencontrant que pour finaliser leurs idées. « Écrire séparément garantit que nous ne sommes influencés par rien d’autre et que nous pouvons apporter plus de profondeur à notre processus », explique Sauvé. Cette fois, les messages venant Box of Secrets ont fourni une base inhabituelle pour cette influence plutôt que leurs propres expériences individuelles. Le résultat se réfracte et scintille de manière kaléidoscopique. Après avoir compilé des démos, Ghostly Kisses a fait appel à de nouveaux collaborateurs pour renforcer davantage leur nouvelle palette électronique : les coréalisateurs George FitzGerald (London Grammar, ainsi que son travail solo) et Oli Bayston (Boxed In, Yune Pinku).

L’ingénieur de longue date (et cousin de Santais) Alex Ouzilleau a également contribué à façonner le travail en studio, et les arrangements de cordes de Gabriel Desjardins ajoutent de la profondeur et du drame à l’album. Afin de repousser encore plus leurs limites, Ghostly Kisses a testé les chansons lors d’une tournée, une nouvelle étape dans leur processus et un portail pour se connecter davantage avec leur musique et leurs fans.

Depuis la sortie de leur premier album Heaven, Wait en 2022, Ghostly Kisses a passé plusieurs mois sur la route pour présenter des concerts en Amérique du Nord, Égypte, Turquie, Émirats arabes unis, Bahreïn, Royaume-Uni, Europe et Asie de l’Est. Ces concerts ont permis à Ghostly Kisses de rencontrer enfin des fans. Que la musique ait aidé les gens à traverser la pandémie, les ait accompagnés pendant leur service militaire ou leur ait permis de trouver quelqu’un, le groupe a été submergé de témoignages sincères de ces fans du monde entier. De ces rencontres est née l’idée d’écrire le deuxième album de Ghostly Kisses sur les histoires et la vie de la communauté de Ghostly Kisses à travers le monde. Avec un public majoritairement composé de jeunes adultes provenant de pays comme l’Iran, l’Arabie Saoudite, l’Égypte, la Turquie, le groupe sentait qu’il connaissait très peu de choses sur sa réalité, puisque Louis-Étienne et Margaux ont tous deux grandi à Québec.

Source : Ghostly Kisses Music