Information : Simon Fauteux

Communiqué en version Word

Montréal, août 2020Bahamas, le chanteur, auteur-compositeur et guitariste – de son vrai nom d’Afie Jurvanen – fera paraitre Sad Hunk, son 5ième album le 9 octobre prochain. Il partage aujourd’hui le premier extrait « Own Alone ».

Alors que son dernier album Earthtones lancé en 2018 a vu Bahamas unir ses forces avec le bassiste Pino Palladino et le batteur James Gadson (la section rythmique derrière Black Messiah de D’Angelo), Sad Hunk, a été créé avec ses anciens collaborateurs Christine Bougie (guitare), Don Kerr (batterie), Mike O’Brien (basse) et Felicity Williams (voix). Réalisé par le renommé Robbie Lackritz (Feist, Jack Johnson, Robbie Robertson), Sad Hunk représente une nouvelle étape dans le style guitaristique d’Afie qui se veut tout en retenue. L’album met également en vedette également le gracieux jeu de guitare de Sam Weber, un musicien pratiquement inconnu que Jurvanen a découvert sur YouTube.

Sad Hunk tire son titre d’un surnom donné à l’artiste par son épouse en réaction à la façon dont il était décrit dans les médias: « Il y a dix ans, j’ai fait une séance photo et sur toutes les images qu’ils ont renvoyé, j’étais à moitié dans l’ombre, l’air sombre et mystérieux », dit Jurvanen. « Quand ma femme a vu les photos, la première chose qu’elle a dite a été « Whoa – Sad Hunk! » et c’est devenu une blague depuis ce temps ». C’est une trame de fond appropriée pour un album qui incarne une conscience de soi inébranlable, chaque morceau arborant l’esprit ironique et le cœur sans faille de Bahamas.

En esquissant les délicates chansons qui forment Sad Hunk, Jurvanen s’est inspiré de sa vie familiale, de toutes les joies et les épreuves qui accompagnent la fondation d’une famille. Ayant récemment déménagé sur la côte de la Nouvelle-Écosse avec son épouse et ses deux filles (âgées de trois et cinq ans), l’ontarien d’origine a inévitablement imprégné l’album du calme idyllique de son environnement, tout en s’engageant dans une sincérité (parfois douloureuse) au niveau des textes. « J’utilise définitivement la musique pour régler les choses par moi-même », déclare Jurvanen. « Il est possible que je sois trop franc parfois, mais je ne connais vraiment pas de meilleure façon d’être. Si j’essayais d’écrire des chansons amusantes sur les hot-dogs ou quelque chose comme ça, j’échouerais probablement ».

Artiste mondialement reconnu grâce à ses multiples tournées, Bahamas cumule plus de 2.5 millions d’écoutes par mois sur Spotify. « Lost In The Light » qui se retrouve sur son album Barchords (2012), approche les 100 millions d’écoutes, tandis que « All The Time », extrait de son troisième album Bahamas Is Afie a récemment dépassé les 70 millions d’écoutes. Nommé aux Grammy en 2019 dans la catégorie « Best Engineered Album, Non-Classical », Earthtones a remporté en 2019 le JUNO dans la catégorie « Album Adult Alternative Album Of The Year ». Jurvanen a également remporté le JUNO dans la catégorie auteur-compositeur de l’année en 2015.