Taurey Butler

https://youtu.be/tOMGYm9jRe0

Information : Simon Fauteux

Montréal, septembre 2022 - Le pianiste virtuose Taurey Butler - originaire d'East Orange au New Jersey et maintenant basé à Montréal – fera paraître One of the Others, son deuxième album, le 7 octobre prochain via Justin Time Records.

Enregistré en trio avec Morgan Moore (contrebasse) et Walli Muhammad (batterie), One of the Others, révèle l’authentique Taurey Butler et qui il est, à travers son personnage musical. Il exprime dans cet album, ce qu'il ressent en tant qu'étranger dans un pays nouveau et inconnu, qui, en même temps, n’est pas si inconnu que ça.  Il y raconte son parcours à travers onze histoires musicales sublimes et émouvantes, qui ne sont pas sans rappeler Vince Guaraldi, Oscar Peterson ou encore Oliver Jones. One Of The Others , réalisé et arrangé par Butler, est une profonde recherche personnelle, remplie de couleurs et d'émotions où chaque morceau est un chapitre de l'histoire.

Avec son premier album éponyme lancé en 2011, Taurey Butler a fermement établi sa signature artistique dans sa ville d'adoption et est devenu un artiste fort apprécié de la scène jazz montréalaise. Il connait une belle carrière internationale et a eu l’occasion de jouer en Asie, au Moyen-Orient et aux États-Unis, notamment au Blue Note de New York et au Cotton Club de la Nouvelle-Orléans, ainsi qu'aux festivals de jazz de Detroit et JVC.

Taurey Butler est un véritable élève du Jazz. Au cours de sa dernière année d’études secondaires, le distingué professeur et percussionniste distingué, Barry Centanni a remis à Butler un CD d'Oscar Peterson et lui a vivement conseillé d'écouter. Il l'a fait, et à partir de là, il a su où il allait. « Je ne savais pas qu'un piano pouvait faire ça! »se souvient-il et il s’est concentré davantage sur des études de jazz et les résultats sont exceptionnels.

Écoutez cette musique et parcourez la migration de Taurey Butler, d'hier à aujourd'hui.

Taurey Butler – Piano
Morgan Moore – Contrebasse
Wali Muhammad – Batterie

 One of the Others

  1.  One Of The Others - ​7:31
  2.  Artis’ Truth - ​6:12
  3.  Swappin’ Lies​ - 2:40
  4.  On The Natch​ - 4:27
  5.  Smile- 7:13
  6.  Nutfog​ - 3:49
  7.  Sisyphean Task - ​4:30
  8.  What Is This Thing Called Love?​ - 4:46
  9.  Can’t Buy Me Love - ​4:02
  10. Laini’s Love​ - 5:03
  11. I Can Only Be Me​ - 6:23

Source : Justin Time Records


Lily Frost

https://www.youtube.com/watch?v=5YkgCSPKrxk&feature=youtu.be

Information : Simon Fauteux

Montréal, septembre 2022 – Figure reconnue de la scène musicale canadienne, l’autrice-compositrice et interprète torontoise Lily Frost fera paraître son nouvel album Decompression le 30 septembre.

Comme plusieurs, la pandémie l’a fait s'interroger sérieusement sur son avenir en tant qu'entité créative. Était-il utile de continuer s'il n'y avait pas d'opportunités de jouer des spectacles? Était-ce le moment de jeter l'éponge et d'aller dans une autre direction ? Alors que Lily cherchait des réponses, des fans fidèles, des promoteurs et son voisin, le réalisateur Aaron Goldstein l'ont convaincu qu'elle était « une vraie! » et qu'elle avait encore tellement de musique à partager. Le dynamisme d'Aaron l’a convaincu de rassembler toutes les meilleures chansons de son arsenal et ils se sont mis au travail. Les résultats se retrouvent sur Decompression, un album qui ne ressemble à rien d'autre dans son imposant catalogue.

Les chansons de Decompression placent Lily pleinement dans le royaume de l’Americana pour la première fois.

Son piano et le talent de Goldstein au pedal steel et à la guitare assurant la base musicale, Decompression démontre la qualité de l'écriture de Lily dans sa forme la plus directe et la plus pure. Enregistré au studio Goldstein East Toronto, son groupe était composé de certains des musiciens de session les plus respectés du pays, dont les batteurs Dani Nash et Nick McKinley ainsi que les bassistes Anna Ruddick et Darcy Yates.

« Aaron avait une vision pour ce disque » explique Lily. « Quelque chose de réel avec un véritable accent sur l'écriture, un peu comme Carole King. Les chansons traitent du changement, de l'amour de soi, du désir et de la perte. Je suis sur la voie d'une guérison et d'une prise de conscience profonde et la musique a toujours été ma façon de traiter et de transformer les moments difficiles en quelque chose de fort ».

Parmi les nombreux faits saillants de Decompression, citons « Love Yourself », une chanson sur l'affirmation et la responsabilité à cette époque de recherche d'affirmation extérieure et d'image de soi négative, « Drive All Night », sur le désir condamné à échouer et « Seagull », une chanson écrite il y a des décennies par le frère de Lily, Matt. « Il l'a écrit dans notre petite ville de banlieue à l'adolescence. Ça résume le sentiment de se sentir pris au piège et de vouloir s'échapper. Je l'aime tellement cette chanson. C'est triste mais rebelle et cool. Je suis heureux de pouvoir lui donner vie après tout ce temps ».

Le choix d'enregistrer une chanson comme « Seagull » correspond à l'état d'esprit créatif de Lily en ce moment. Ayant passé ses premières années à étudier le jazz et la musique classique, ainsi que diverses formes de danse, elle a suivi ses passions artistiques à travers le monde. À travers ses neuf albums et trois EP, Lily Frost a exploré des sujets allant de l'introspection, de notre lien à la nature, à la spiritualité et à la psychologie, drapé d'une métaphore poétique touchant à l'indie folk, la pop, le swing, et le western, le tout avec une touche d'audace.

Cependant, avec la maternité et d'autres priorités déplaçant son orientation créative, Lily est prête à ouvrir un nouveau chapitre de sa carrière avec Decompression. « J'en suis au point où je veux partager les chansons que je garde pour moi, celles qui m'aident littéralement dans la vie. Je n'essaie pas d'être cool ou de passer à la radio. Je veux juste partager ces expressions réelles qui révèlent des vérités plus profondes. Ce sont des chansons brutes et vulnérables que je joue normalement quand personne ne regarde, les chansons que j'utilise pour décompresser. J'espère qu'ils pourront parler à d'autres à ce niveau profond et peut-être les aider également ».

Avec Decompression, Lily Frost a trouvé un moyen gratifiant de raviver la connexion perdue qu'elle a trouvée grâce à la musique live en travaillant en étroite collaboration avec deux organisations caritatives, la Beeton Food Bank à St. Michaels All Angels à Toronto. et High Notes Avante, qui soutient l'expression musicale comme moyen de soulager la maladie mentale.

Source : Lily Frost


Daniel Bélanger

https://www.youtube.com/watch?v=8kdUp-rAFpY&ab_channel=DanielB%C3%A9langer

Information : Simon Fauteux

« MERCURE EN MAI » DISPONIBLE LE 14 OCTOBRE VIA SECRET CITY RECORDS

L’auteur-compositeur-interprète Daniel Bélanger dévoile aujourd’hui une deuxième chanson de son nouvel album à paraître intitulé
« Dormir dans l’auto ». « Mercure en mai », le dixième disque de l’artiste sera disponible dès le 14 octobre prochain via Secret City Records. C’est une pièce qui chante l’instabilité forcée ; « La vie est belle mais parfois rude », nous chante Daniel Bélanger.

Écoutez « Dormir dans l'auto »

Précommandez « Mercure en mai »

Le premier extrait « J’entends tout ce qui joue (dans ta tête) » enflamme la province depuis sa sortie fin août ! La pièce est #1 des ventes des chansons francophones depuis deux semaines et l’extrait était la réaction forte au palmarès BDS.

Daniel Bélanger vient également de faire paraître un recueil de poésie intitulé « Poids lourds » aux éditions des Herbes rouges, disponible ICI.

Par une froide matinée de février 2021, au cœur de la énième vague pandémique, Daniel Bélanger déambulait sur une rue du quartier Mile-Ex. Les mains au fond des poches, la tête dans les épaules, il était perplexe devant les mille et une conséquences de l’urgence sanitaire et en particulier devant l’impossibilité de s’asseoir au chaud dans un café, comme il aime tant le faire.

Après un arrêt à un comptoir où il a ses habitudes, où il venait de commander un latte pour emporter, il a reconnu quelqu’un parmi un petit groupe de badauds agglutinés autour d’un banc public. Salutations, présentation aux uns et aux autres, début de discussion : Daniel Bélanger ne le savait pas encore, mais il venait de se faire de véritables amis, avec qui, à coup d’échanges autour d’un gobelet fumant, il a traversé les semaines de confinement qui s’amorçaient.

On pourrait dire que chacun des dix titres de Mercure en mai provient d’un tel hasard, comme un fruit de l’inattendu. Des mots attentifs aux étonnements, au soudain, à ces « petites Californies » qui dorment au fond de nous ; des musiques naviguant entre le minimal et le luxuriant, avec motifs en boomerangs et passages secrets : tout ici raconte l’impromptu, ce qui échappe aux agendas et à la raison.

À ses côtés, une équipe légère formée de Guillaume Doiron (basse) et Robbie Kuster (batterie), qui ont fait quelques arrêts au studio de Daniel avant que Pierre Girard n’assure le mixage de ce Mercure en mai hypnotisant, la bouffée d’oxygène dont nous avions toutes et tous besoin.

Daniel Bélanger n’a plus besoin de présentation. Un auteur-compositeur-interprète adoré du public avec plus de dix albums derrière lui, une multitude de Félix remportés et de Disque d’Or et de Platine attribués à son œuvre, Bélanger poursuit sa création librement. Récipiendaire du Félix pour l’album instrumental de l’année au dernier gala de l’ADISQ, le public a pu le voir lors de récents concerts dans quelques festivals cet été.

Liste des morceaux :
Au vent des idées
Soleil levant
Dormir dans l'auto
Joie
Oh no !!!
J'entends tout ce qui joue (dans ta tête)
Pendu aux étoiles
Avec des fleurs
Hiatus
Il faut s'accorder

Source : Secret City Records


Richard Marx

https://www.youtube.com/watch?v=KtvtDByjr_8

Information : Simon Fauteux

Montréal, septembre 2022 - Le chanteur, auteur-compositeur, réalisateur et auteur à succès Richard Marx, fera paraître son nouvel album Songwriter, le 30 septembre via BMG.

Songwriter est un album comprenant 20 chansons où le country, la pop, le rock et les ballades cohabitent. « Mon côté caméléon en tant qu'auteur-compositeur a toujours été là et c'est toujours naturel » a déclaré Marx à People Magazine. Alors que plusieurs des chansons de Songwriter ont été composées entièrement par Richard (comme sur tous ses albums précédents), des collaborations avec diverses superstars de la musique constituent la majorité de la musique. L'album comprend des collaborations avec Matt Scanell (Vertical Horizon), Chris Daughtry et Jason Wade (Lifehouse), Burt Bacharach, Darius Rucker et le fondateur d'Evanescence, David Hodges

Bien connu pour ses ballades, Richard Marx est aussi bien présent dans le paysage rock ayant écrit avec The Tubes, Vertical Horizon, Daughtry, Lifehouse, Default, Sister Hazel et bien d'autres. La chanson « Edge of a Broken Heart » du groupe Vixen, co-écrite par Marx, a d’ailleurs atteint la 26e place du palmarès Billboard Hot 100 en 1988.

Il a vendu plus de 30 millions d'albums, à commencer par son premier album éponyme qui est monté à la 8e place du palmarès Billboard Top 200 et a donné naissance à quatre succès du Top 5 dont "Hold on to the Nights" et "Don't Mean Nothing". », ce qui lui a valu une nomination aux Grammy Awards pour la meilleure performance vocale rock masculine et la première place du palmarès rock. L’album Repeat Offender de 1989, a renforcé son succès précoce, atteignant le n ° 1 et devenant quadruple platine avec deux singles n ° 1, "Satisfied" et "Right Here Waiting".

Richard a également collaboré sur un extrait qui est monté au #n1 au cours de chacune des quatre dernières décennies, une distinction précédemment atteinte uniquement par Michael Jackson. Il a écrit avec de nombreux artistes, dont Josh Groban (« To Where You Are ») et le hit NSYNC « This I Promise You ». Il a ensuite remporté le Grammy de la chanson de l'année 2004 pour avoir co-écrit « Dance With My Father » de Luther Vandross. Il a à son actif 14 #1 (y compris le succès de Keith Urban « Long Hot Summer »), à la fois en tant qu'interprète et en tant qu'auteur-compositeur / producteur, le révélant comme un véritable artiste aux multiples talents.

Songwriter marque le début d’une autre année chargée pour Richard Marx qui a publié l'été dernier ses mémoires à succès Stories To Tell, disponibles dès maintenant via Simon & Schuster. Les débuts littéraires racontent la vie et la carrière du chanteur / auteur-compositeur – où tout au long, il offre un récit de ses succès et de ses échecs dans l'industrie de la musique comme il l'a vécu au cours des quatre dernières décennies.

SONGWRITER TRACKLISTING

POP

  1. Same Heartbreak Different Day (Richard Marx/Lucas Marx, Michael Jade)
  2. Believe In Me (Richard Marx/Lucas Marx)
  3. Anything (Richard Marx/Bruce Weigner)
  4. Moscow Calling (Richard Marx)
  5. Only A Memory (Richard Marx/Adam Messinger)

ROCK

  1. Shame On You (Richard Marx/Jesse Marx)
  2. Just Go (Richard Marx)
  3. My Love, My Enemy (Richard Marx/Matt Scannell)
  4. One More Yesterday (Richard Marx/Chris Daughtry/Jason Wade)
  5. We Are Not Alone (Ricard Marx/Jesse Marx)

COUNTRY

  1. Everything I’ve Got (Richard Marx)
  2. One Day Longer (Richard Marx/Keith Urban)
  3. Breaking My Heart (Richard Marx/Darius Rucker/David Hodges)
  4. Misery Loves Company (Richard Marx/Lucas Marx/Bruce Weigner)
  5. We Had It All (Richard Marx/Randy Hauser/Brice Long)

BALLADS

  1. Always (Richard Marx/Burt Bacharach)
  2. Still In My Heart (Richard Marx/Richard Page)
  3. As If We’ll Never Love Again (Richard Marx/Gary Burr)
  4. Never After (Richard Marx/Topher Brown)
  5. Maybe (Richard Marx)

Richard Marx, a vendu plus de 30 millions d'albums dans le monde. Il reste le seul artiste masculin de l'histoire dont les sept premiers singles ont atteint le Top 5 du palmarès Billboard. Père de trois fils adultes (tous musiciennes), il vit entre LA et Miami avec sa femme Daisy Fuentes. Marx est actif avec de nombreuses organisations caritatives, notamment la Cystic Fibrosis Foundation, l'American Cancer Society, le St. Jude's Children's Research Hospital et Mercy for Animals.

Source : BMG


Shreez

https://www.youtube.com/watch?v=T1M9OxCj664

Information : Simon Fauteux / Patricia Clavel

EN SPECTACLE
04/11 – Montréal – Club Soda (dans le cadre du Coup de coeur francophone)

Montréal, septembre 2022 - Après avoir gagné le prix SOCAN de « Musique Hip-Hop » en 2021 avec son premier album On Frap, Shreez, nouvelle signature chez Disques 7ième Ciel, remet son titre en jeu et présente Je suis canicule, son nouvel album à paraître le 7 octobre prochain.

Avec les participations de FouKi, Souldia, Lost, Izzy-S, Tizzo, Raccoon, Lebza Khey, Soft, YoAlain!, Dee End, Massiv3 et Naida , Shreez offre avec Je suis canicule un album intense et authentique qui brosse un parfait portrait de celui qui est rapidement devenu un des rappeurs incontournables au Québec.

Pour fêter son retour, Shreez sera en spectacle à Montréal au Club Soda le 4 novembre dans le cadre du Coup de coeur francophone, pour une soirée qui promet d’être chaude et haute en couleur!

Originaire du quartier Fabreville à Laval, Shawn Volcy, plus connu sous le nom de Shreez est un incontournable de la scène Hip-Hop. Il a connu le succès dès ses débuts en lançant avec son groupe, Canicule, un mouvement qui a donné un nouveau souffle au rap québécois. Ses textes, mêlant le joual au slang montréalais sur de la musique entrainante, lui ont valu de remporter le prix SOCAN 2019. Membre fondateur de Canicule, son premier album solo On Frap a dépassé les 12 millions d’écoutes sur les différentes plateformes.

Shreez est souvent nommé le rappeur préféré de ton rappeur préféré. Son franc parlé et sa manière unique de rapper en font un artiste hors du commun et totalement unique!

Source : Disques 7ième Ciel


Gentiane MG

https://www.youtube.com/watch?v=YvFocGSlWrE&ab_channel=GentianeMG

Information : Simon Fauteux

En spectacle au Canada
23/09 – Montréal – Lion d’Or (L’OFF Festival de Jazz)
24/09 – Chicoutimi - Conservatoire de Chicoutimi
25/09 – Québec - Arquemuse
28/09 – Victoria - Hermann’s Jazz Club
29/09 – Vancouver - Frankie’s Jazz Club
30/09 – Edmonton - Yardbird Suite
01/10 – Calgary - BuckingJam Palace
02/10 – Saskatoon - Bassment Jazz Club
06/10 – Ottawa – CNA (Fourth Stage)
07/10 – Toronto - Jazz Bistro
08/10 – Waterloo – Jazz Room

Europe
18/10 - Paris - MEC (Festival jazz à la cité)
19/10 – Amsterdam – Bebop Cafe
20/10 – Paris – Sunside (Festival jazz sur Seine)
22/10 – Beaune Les Caves de l’Abbaye

Montréal, septembre 2022 - La talentueuse pianiste et compositrice originaire du Saguenay Gentiane MG fera paraître son troisième album Walls Made of Glass le 23 septembre prochain. Elle en présentera l’essentiel sur scène lors de sa tournée canadienne qui débutera le 23 septembre à Montréal et se rendra en Europe en octobre. Retrouvez les détails au https://www.gentianemg.com/

Entouré de ses acolytes de longue date Levi Dover (contrebasse) et Louis-Vincent Hamel (batterie), Gentiane MG offre avec Walls Made of Glass un album aussi beau qu’intense, sur lequel l’exploration sonore règne.

Walls Made of Glass est l'aboutissement "d'une bulle dans laquelle je suis entré depuis deux ans", explique MG. Son objectif était de capturer des moments significatifs, beaux et vivants issus du lien profond qu'elle ressentait avec son environnement : objets, animaux, plantes, sons, etc. Ces inspirations ont donné lieu à 10 pièces lumineuses, passionnées et pleines de contrastes, interprétées dans un paysage acoustique fascinant et imaginatif.

Le trio, qui a développé son propre langage musical grâce aux années passées sur la route, transcende les genres sur ce nouvel album et tend vers la créativité libre.

D’un point de vue plus personnel, son récent répertoire est né d’une longue recherche de sens. « Pour exprimer de quoi il est question dans cet album et pourquoi ma perception du monde extérieur a changé, j’aime utiliser une image : Si j’ouvre une lumière au milieu du jour, je ne la remarquerai probablement pas. Si j’ouvre la même lumière au milieu de la nuit, en plus de la voir clairement, mes yeux et ma conscience seront inévitablement attirés par la lueur. Chacun des moments qui a inspiré cette musique est comparable à cette lumière, ils ont été perceptibles par contraste avec la noirceur ambiante. La musique a ce pouvoir extraordinaire de figer dans le temps certains moments éphémères qui appartiennent au passé et de les refléter dans le moment présent » explique Gentiane.

Pianiste de formation classique et de formation jazz, Gentiane MG est inspirée par la dynamique rythmique et l'approche improvisée du jazz contemporain combinés à l’impressionnisme de Debussy et Ravel, la force poétique de Rachmaninov et le langage de pianistes comme Bill Evans, Herbie Hancock et Chick Corea. Elle crée son propre univers musical, où à l’image d’un peintre ou d’un poète, elle associe les timbres et les couleurs ainsi que les mélodies et les rythmes, partageant sa vision du monde au service d’une recherche harmonique. Avec ses compositions, Gentiane arrive à créer une tension formidablement portée par sa solide section rythmique.

Parallèlement à l'album Walls Made of Glass, Gentiane publiera un livre contenant des partitions pour chacune des compositions, accompagnées de poèmes, de peintures, de dessins et de collages. MG a toujours peint dans ses temps libres : « Il y a un monde intérieur qui se crée à partir de l'inspiration », dit-elle, « qu'elle vienne de l'envie d'exprimer des sons ou des images visuelles ».

Gentiane MG a étudié plusieurs années au Conservatoire de Musique du Québec à Chicoutimi avant de quitter la région pour poursuivre des études supérieures à Montréal en Jazz Performance. Deux fois boursière de l’Université McGill, elle y a étudié aux côtés de Jan Yarczyk, Rémi Bolduc, Andre White et Jean-Michel Pilc.

Avec trois albums à son actif - « Eternal Cycle » (2017), « Wonderland » (2019) et « Walls Made of Glass » (2022), elle a reçu plusieurs prix dont le Prix Opus Découverte de l’année (2020), le prix Révélation Radio- Canada Jazz (2018) et le Prix François-Marcaurelle de la Guilde des musiciens du Québec (2017). Elle s’est produite au Canada, au Mexique, en Chine, en Côte d’Ivoire et en Allemagne et s’est illustrée auprès de nombreux musiciens tels que Christine Jensen, Andre White, Jim Doxas, Chet Doxas, Yannick Rieu, Jeremy Pelt, Jean-Michel Pilc et Ira Coleman.


Le.Panda

https://www.youtube.com/watch?app=desktop&v=8Wt7eIJy_BQ&feature=youtu.be

Information : Simon Fauteux / Patricia Clavel

EN SPECTACLE
26/09 – Singapour – Festival All That Matters
20/10 – Québec – Le District St-Joseph

2023
16/05 – Miramichi, NB – Carrefour Communautaire Beausoleil
17/05 – Dieppe, NB – Centre des arts et de la culture
18/05 – Halifax, NÉ – Conseil communautaire du Grand Havre
19/05 – Summerside, IPE – La Belle-Alliance
20/05 – St-Quentin, NB – Société culturelle des Hauts-Plateaux
21/05 – Edmunston, NB – Centre des arts

Montréal, septembre 2022 – Grand gagnant du Festival International de la chanson de Granby en 2019, l’auteur-compositeur-interprète et multi-instrumentiste le.Panda, originaire de Québec, fera paraître Air molo, son premier album le 7 octobre prochain via Kartel Musik. Après un passage à Singapour dans le cadre du Festival All That Matters, le.Panda présentera l’essentiel du nouvel album au District St-Joseph le 20 octobre dans le cadre du spectacle de lancement. Retrouvez toutes les dates de la tournée ICI

Enfant illégitime d’une union polyamoureuse entre Erykah Badu, DJ Khaled et Bob Marley, le.Panda (aussi connu comme Philippe Gagné par ses parents), est la brillante évasion zoologique des banlieues de Québec vers des pâturages moins gazonneux.Il propose avec Air molo un voyage intemporel à travers une multitude de lieux à la fois familiers et inconnus. Teinté de néo-soul, de pop moderne en passant par le jazz, la bossa nova et le trip-hop, cet album musicalement multicolore marquera au fer rouge le tympan dès la première écoute.

Artiste unique, le.Panda s’apprivoise facilement grâce à des chansons comme « Fantôme », « Relaxe », « American Express » ou encore la chanson-titre, qui sont de véritables hymnes au voyage introspectif, au lâcher-prise et à l’exil de soi. Si le.Panda puise son énergie créatrice dans ses diverses expériences de voyage, la dizaine d’années qu’il passé à jouer dans les rues du Vieux-Québec en tant qu’homme-orchestre, donne le ton à sa proposition artistique. Sa musique est enveloppée par une poésie qui zigzague entre les clichés des défis individuels et collectifs propres à notre époque.

Entouré de Simon Kearney, Simon Lachance et Martin Plante (tous deux membres de Raton Lover), le.Panda offre avec Air Molo un album s’inscrivant parfaitement dans la culture québécoise moderne.

AIR MOLO - CHANSON PAR CHANSON

AIR MOLO
Véritable introduction et chanson éponyme de l’album, Air Molo est une invitation au voyage et au laisser-aller dans une musique au croisement entre Pink Floyd, Mac de Marco et Stephen Marley (fil du légendaire Bob Marley). À écouter dans un pouffe avec son breuvage préféré à la main, préférablement lors d’une soirée d’été décontractée.

LE FLEUVE
La « Breakup Song » de l’album, Le Fleuve est l’introspection de la douleur d’une rupture ainsi que l’expression d’une forme d’autosabotage amoureux. À mi-chemin entre le néo-soul et le jazz, notamment grâce au saxophone d’André Larue (Hubert Lenoir), à écouter lors d’une journée pluvieuse un petit peu maussade.

LA RUMEUR
À l’ère des rencontres éphémères accentuées par les applications de rencontre, La Rumeur exprime les dangers et les aboutissements de ceux-ci dans une musique inspirée du beatmaking du début des années 2000s. À écouter en boucle lors d’un road trip.

LA BOHEME
Véritable chef-d’oeuvre de la chanson Française, cette reprise aux sonorités modernes s’insère parfaitement dans l’album. À l’ère de l’instantané et de l’immédiat, elle nous rappelle que depuis toujours les artistes n’ont pas toujours eu la vie facile. À écouter sur un ponton au milieu d’un lac.

FANTÔME
Fantôme est la critique de la polarisation moderne et des conséquences de celles-ci. « Tout est noir ou tout est blanc, pour ceux qui ont trop peur du gris » À l’apogée de la culture du « avec nous ou contre nous », la chanson est un appel à la nuance et à la remise en contexte de chaque situation. Inspirée par le Trip Hop des années 90’s (Zero 7, Massive Attack) et le reggae-dub de Fat Freddy’s Drop, le saxophone d’André Larue vient une fois de plus ajouter une dose de jazz au mélange des teintes musicales. À écouter en roulant vers New York ou Victoriaville, au choix. 

JEU DANGEREUX
Jeu Dangereux pose un regard critique sur le « dating game » moderne; fréquentations, situations pas claires, ambiguïtés, etc. Le tout dans une musique feutrée inspirée de la bossa nova Brésilienne. À écouter avec des grillades Asado (Grillades argentines et sauce Chimichurri).

JENNIFER
Jennifer est un hommage à tous ceux et particulièrement celles qui ne font pas ce qu’elles veulent dans la vie. Par peur, par manque de moyens, par une éducation parsemée d’embûches, parfois on aboutit dans des situations de vie plus ou moins confortables, dans lesquelles on ne fait que se contenter de survivre sans évoluer. Jennifer est un appel à l’émancipation et à se réaliser pleinement. À écouter en roulant sur le boulevard Hamel à Québec.

RELAXE
Relaxe est un rappel de ne pas prendre trop les choses au sérieux, particulièrement dans les relations interpersonnelles, et une forme de rappel au calme, au chill. C’est également un rappel que tout finit toujours par s’arranger, question de temps. À écouter durant un coucher de soleil nostalgique.

LETTRE À PIERRE
Lettre à Pierre est, comme le nom l’indique, le message d’un ami à son « chum de gars ». Inspiré par la chanson Mon Chum Remi des Cowboys Fringants et d’une situation vécue, la chanson se remémore les bons moments passés ensemble et se questionne sur les choix de son ami. À écouter en roulant vers Shannon juste après le boulevard industriel.

AMERICAN EXPRESS
En hommage à tous ceux et celles qui possèdent une carte de membre Costco, American Express est la glorification de l’enrichissement à moyen prix, l’apologie de la consommation des voyages tout inclus et de l’expansion de sa marge de crédit, parce qu’après tout, on le mérite. À écouter en mangeant un muffin du Costco.

Source : Kartel Musik


Simon Leoza

https://www.youtube.com/watch?v=wzujaZhmR1Y

Information : Simon Fauteux / Patricia Clavel

EN SPECTACLE
21/09 – Saint-Jérôme – Théâtre Gilles-Vigneault
23/09 – Sherbrooke - Théâtre Granada
27/09 – Pointe-aux-Trembles – Maison de la culture
01/10 – Châteauguay – Pavillon de l’île
02/10 – Québec – Grand Théâtre
08/10 – Val-Morin – Théâtre du Marais
09/10 – Tadoussac – Dôme Hydro-Québec
22/10 – Montréal – Conservatoire de Musique (avec Snorri Hallgrímsson)
02/11 – Drummondville – Maison des Arts Desjardins
10/11 – Lavaltrie – Café culturel de la Chasse-Galerie
11/11 – Verdun – Quai 5160
13/11 – Sainte-Marie – Salle Méchatigan
25/11 – Waterloo – Maison de la Culture
2023
28/01 – Cowansville – Église Emmanuel
02/02 – Baie-du Fèbvre – Théâtre Belcourt
03/02 – Bellechasse – Maison de la Culture
11/02 – La Tuque – Complexe Culturel Félix-Leclerc
16/02 – Montréal – Théâtre Outremont
17/02 – Rivière-du-Loup – Centre Culturel Berger
23/02 – Ville-Marie – Le Rift
25/02 - Amos - Théâtre des Eskers

Montréal, septembre 2022 – Alors qu’il travaille sur son prochain projet qui devrait voir le jour au printemps 2023, le compositeur néoclassique montréalais Simon Leoza continuera sa tournée « Albatross » au Québec jusqu’en février prochain. Retrouvez toutes les dates et les détails ICI

La dernière année a été particulièrement fructueuse pour Simon Leoza qui, outre les spectacles, a fait paraître son acclamé premier album Albatross, en plus d’une version en concert – Albatross - Live à La Maison Symphonique de Montréal – ainsi qu’une magnifique relecture de sa pièce « Alcatraz » par le compositeur islandais Snorri Hallgrímsson. Les deux artistes seront d’ailleurs ensemble sur scène le 22 octobre prochain au Conservatoire de musique de Montréal dans le cadre du Festival Immersif de Kultur et d'Art Scandinave / Nordique - FIKA(S)

Après le succès de ses trois EP sortis sous le nom de Tambour, qui ont reçu des critiques élogieuses à l'échelle internationale, Simon Leoza a lancé en 2021 son premier album complet, Albatross, qui transporte l'auditeur quelque part entre l'intime et le grandiose. Reconnu pour ses vidéoclips envoûtants et ayant accumulé plus de 7,5 millions d’écoutes en ligne, il a également reçu deux prix de la Fondation SOCAN pour les jeunes compositeurs à l’image en 2020 et s'est démarqué au Gala de l'ADISQ 2021 avec une performance époustouflante, en plus de remporter un Félix pour son concert virtuel à la Maison Symphonique de Montréal.

Source : Rosemarie Records
Gérance : Sarah Labelle - sarah@simonleoza.com


Duo Fortin-Poirier

https://www.youtube.com/watch?v=YaIM44IWOig&feature=youtu.be&ab_channel=duofortinpoirier

Information : Simon Fauteux

Lancement Duo Fortin-Poirier, piano quatre mains
16/09 – Montréal - À La Cenne / 18h00
7755, boul. St-Laurent, Montréal, suite 300
GRATUIT - Les places sont limitées, merci de confirmer votre présence !
RSVP : info@duofortinpoirier.com

Composé des pianistes Amélie Fortin et Marie-Christine Poirier, le Duo Fortin-Poirier se distingue par des interprétations fougueuses à quatre mains, remarquables par leur vitalité et leur esprit. Une affinité étroite entre leurs styles de jeu ainsi qu'une sensibilité aiguë et partagée alimentent leur jeu d'ensemble extraordinaire. Le duo fera paraître l’album Nuit blanche le 16 septembre.

Album d’une grande beauté et empreint d’émotions, Nuit blanche est à l’image des deux pianistes. « Il y a quelque temps déjà, nous traversions toutes deux un événement marquant : nouveau bébé pour lune, séparation pour lautre. Ces nouvelles réalités eurent pour effet de nous priver régulièrement de sommeil pendant plusieurs semaines. Unies fortuitement par ces insomnies, voilà que nous vivions notre amitié aux petites heures de la nuit. Ces éveils nocturnes nous auront donné accès à tout un monde de sensations et d’émotions, étonnantes et variées. Cest ainsi que Nuit blanche, allait doucement voir la lueur du jour » déclare Marie-Christine.

Le Duo Fortin-Poirier met à l’honneur des œuvres écrites à notre époque mais aussi deux arrangements de grands classiques revisités par le talentueux Greg Anderson : un extrait émouvant de l’opéra Orphée et Eurydice de Glück ainsi qu’une adaptation audacieuse du Wiegenlied de Brahms, la plus célèbre des berceuses.

Oppressante dans Night de Fazil Say, la nuit blanche se fait langoureuse avec Enamorada de Victor Simon, où les touches de mélodica évoquent le bandonéon. Pour illustrer l’aspect angoissant du temps qui passe la nuit, le duo a adapté Clockwork d’Alfonso Peduto. Le superbe vidéoclip accompagnant cette pièce révèlera d’ailleurs la chorégraphie inédite déployée par les quatre mains! Enfin, l’éclatant Fiestravaganza de Shaun Choo est un vibrant hommage aux festivités nocturnes qui s’étirent jusqu’’au petit matin.

Depuis sa création en 2005, le Duo Fortin-Poirier a fait des vagues tant au Canada qu'à l'étranger, remportant bourses, prix et autres distinctions. Très actif sur la scène nord-américaine, le duo crée en 2008 Vingt doigts et un piano, le premier concert classique choisi pour les Entrées en Scène de Loto-Québec. Leur concert Mémoires a été acclamé par la critique et Mémoires a été donné plus d'une centaine de fois à travers le Canada, l'ouest des États-Unis et le Mexique. Leur prestation de ce concert au Festival de Musique de Chambre Concerts aux Îles du Bic (août 2017) leur a valu deux nominations aux Prix Opus 2018.

Leur nouveau concert Nuit Blanche est une création rendue unique par le répertoire éblouissant, les projections en direct du ballet à quatre mains du duo et la conception imaginative des éclairages scéniques. Retrouvez les dates de la tournée 2022/2023 au https://duofortinpoirier.com/

Source : Duo Fortin-Poirier


Nickelback

https://www.youtube.com/watch?v=bsmoFqvY5gw&ab_channel=Nickelback

Information : Simon Fauteux

Montréal, septembre 2022 - Le groupe de rock canadien Nickelback fera paraître son très attendu nouvel album Get Rollin' le 18 novembre via BMG. Le premier extrait « San Quentin » est disponible aujourd'hui sur toutes les plateformes.

Get Rollin’ est le 10e album studio de Nickelback et le premier en cinq ans. « San Quentin » est une aventure rock audacieuse qui annonce les couleurs Get Rollin'. « San Quentin » a été inspirée par une rencontre que le leader Chad Kroeger a fait avec le directeur de la prison à haute sécurité de Californie. En plus de « San Quentin », le nouvel album comprendra 10 nouvelles chansons, toutes écrites par Nickelback.

« Nous avons passé les dernières années à faire un disque à un rythme qui nous a donné la liberté de créer et nous avons hâte que tout le monde entende la nouvelle musique Les fans nous ont manqué et nous avons hâte de donner vie aux nouvelles chansons sur scène, alors Let's Get Rollin '! » - Nickelback

Get Rollin' (ainsi que sa version Deluxe) sera disponible en format CD et en version numérique. L'édition de luxe comprendra quatre titres bonus - des versions acoustiques de "High Time", "Just One More", "Does Heaven Even Know You're Missing? " et "Horizon". Le version LP sera disponible en 2023. 

Get Rollin’ Tracklist:

  1. San Quentin
  2. Skinny Little Missy
  3. Those Days
  4. High Time
  5. Vegas Bomb
  6. Tidal Wave
  7. Does Heaven Even Know You’re Missing?
  8. Steel Still Rusts
  9. Horizon
  10. Standing In The Dark
  11. Just One More
  12. High Time (Acoustic) *
  13. Does Heaven Even Know You’re Missing? (Acoustic) *
  14. Just One More (Acoustic) *
  15. Horizon (Acoustic) *

* Get Rollin’ Deluxe Version

Accumulant les succès depuis plus de deux décennies, Nickelback est au 11ième rang des meilleurs vendeurs de tous les temps, comptant plus de 50 millions d'unités vendues et plus de 4,7 milliards d’écoutes en ligne à ce jour. Le groupe a sorti 23 singles dont 19 atteignant le Billboard Hot 100. Le groupe a remporté 26 récompenses aux Billboard Music Awards, American Music Awards, MTV Video Music Awards, MuchMusic Video Awards, People's Choice Awards et JUNO Awards. Parmi leurs nombreuses distinctions, le groupe a également réalisé 12 tournées consécutives à guichets fermés, avec près de 10 millions de billets vendus à travers le monde.

Source : BMG


Hanorah

https://www.youtube.com/watch?v=9VpEqiObq5I&ab_channel=HanorahMusic

Information : Simon Fauteux / Patricia Clavel

EN SPECTACLE
20/10 – Montréal – Studio TD (présenté par le Festival de Jazz de Montréal) **GRATUIT**
05/11 – Lévis – Vieux bureau de poste
11/11 – Gatineau – La Basoche

2023
18/02 – Sainte-Marie-de-Beauce – Salle Méchatigan
24/02 – Shawinigan – Maison de la Culture Francis Brisson
01/06 – Val d’or – Salle Félix Leclerc

Montréal, octobre 2022 – L’autrice-compositrice-interprète et musicienne montréalaise Hanorah fera paraître Perennial, son premier album explorant le paradoxe de l'intimité le 14 octobre prochain via Ensoul Records. Elle en présentera l’essentiel sur scène à Montréal le 20 octobre lors d’un spectacle gratuit au Studio TD. Retrouvez toutes les dates de la tournée ICI

Au cours des sept dernières années, Hanorah a recueilli des histoires qui mêlent le côté sombre de la romance et l'humour dans le chagrin, avec des moments d'introspection. Elle visite et revisite ces sujets avec affection pour son passé, avec en prime, un peu plus de sagesse. La musique souvent épurée, avec un minimum d’effets sonores, évoque à la fois la légèreté et la nostalgie. En revanche, Hanorah chante avec une émotion et une maîtrise parfaite, sa voix est tantôt chaleureuse, sensible et puissante et toujours sensuelle. Tous ces éléments forment une palette sonore unique, profondément humaine et personnelle.

Réalisé de main de maître par Jacques Roy (Dominique fils-Aimé), Perennial navigue adroitement à travers les hauts et les bas des relations amoureuses, en évoluant tout naturellement dans une direction positive. Si les textes reflètent souvent un étrange confort au sein d’un conflit, certains sont ambigus, évoquant avec justesse et discernement, les moments peu « glamour » qui accompagnent l'amour et son intimité.

Hanorah a grandi au son de la musique rock et soul que ses parents adoraient. Très tôt, elle se passionne pour la puissance et l'authenticité de chanteuses comme Etta James, Amy Winehouse, et Joss Stone (avec qui elle a été comparée à maintes reprises). La rencontre avec le guitariste Paul De Rita marque un tournant créatif dans son parcours. En 2019, elle entame une tournée nationale en première partie de Coeur de Pirate, remporte le concours du FEQ et donne des prestations dans plusieurs festivals. Son premier EP For the Good Guys and the Bad Guys comptabilise à ce jour plus de 2 millions d'écoutes sur les plateformes.

Perennial – Crédits
Paroles / musique : Elizabeth Hanorah Hanley sauf ‘Candle Wax’, ‘The Drudge’ et ‘Good Love’ (Paul De Rita et Elizabeth Hanorah Hanley) et “Slingshot” (Elizabeth Hanorah Hanley, Maia Davies et Marcus Paquin)
Réalisation et mixage: Jacques Roy
Hanorah: Voix, guitare électrique sur ‘Solution’ et ‘Skeletons’, piano sur ‘If Life Were A Movie’, ‘Solution’, ‘Afterlife’, percussions et hand claps
Olivier Cousineau: Batterie, percussion, tambourine et shakers
Etienne Dextraze-Monast: Basse
Paul De Rita: Guitare électrique et acoustique, programmation
David Osei-Afrifa: Rhodes, synthétiseurs
Christian Henegan-Comeau: Choeurs sur ‘Afterlife’, ‘Skeletons’, ‘Solution’, ‘The Drudge’ et ‘Good Love’
Jacques Roy: Basse sur ‘If Life Were A Movie’, ‘Solution’, ‘Skeletons’, ‘The Drudge’, ‘Slingshot’, ‘Winter Shade’, ‘Afterlife’, hand claps
Joseph Griffin: finger snaps et hand claps
Kevin Annocque: mouth trumpet sur “If Life Were A Movie”
Enregistrement: Les Studios Opus, l’Assomption, Canada
Ingénieurs: Jacques Roy, Steeve St-Pierre
Mastering : Harris Newman at Grey Market Mastering, Montréal, Canada
Photos: Monse Muro
Styliste: Amanda Van Der Siebes
Coiffure/maquillage: Brigitte Lacoste
Graphisme : Siou-Min Julien
℗ & © Ensoul Records, 2022. All rights reserved.

Source : Ensoul Records


Veranda

https://www.youtube.com/watch?v=n_zx8xXM-nI&ab_channel=Veranda

Information : Simon Fauteux / Patricia Clavel

EN SPECTACLE
15/09 - Montréal - Place Émilie-Gamelin
30/09 - Les Escoumins - Salle Multifonctionnelle
08/10/22 - Moncton - Veranda @ La Grande Veillée, Moncton
27/10 - Sorel-tracy - Azimut diffusion
2023
14/02 - Lasalle - Théâtre du Grand Sault
25/03 - Québec - Théâtre Petit Champlain

Montréal, septembre 2022 – après avoir passé la dernière année à sillonner les routes du Québec et du Nord-Ouest canadien, le duo Veranda,composé de Catherine-Audrey Lachapelle et de Léandre Joly-Pelletier, fera paraître son nouvel album Là-bas le 16 septembre via l’étiquette Big In The Garden.

Veranda propose un album qui avec une sonorité plus moderne qui transcende le bluegrass et le country. Leur nouvel album intitulé Là-Bas marque une belle évolution par rapport à l’EP Yodel bleu (2020) en offrant des trames aux réflexions profondément humaines qui tissent le country et le bluegrass avec la modernité. Les questions d’amour, de quête de bonheur, de solitude humaine et de choix de vie y sont abordées à travers la forêt, les montagnes et les rivières plutôt qu’avec le simple point de vue de l’expérience humaine. Pour sa création, le duo s’est entouré des musiciennes et musiciens MarcOlivier Tremblay Drapeau (contrebasse),Tommy Gauthier (violon), Guy Donis (banjo), Léa Jarry (voix), Charles Guay (batterie) et Joe Grass (banjo, pedal steel)

VERANDA est né de la rencontre entre Catherine-Audrey Lachapelle et Léandre Joly-Pelletier. La première, en plus d’être autrice-compositrice-interprète, est aussi comédienne. Le second est multi-instrumentiste et a joué avec de nombreux artistes, dont Sara Dufour, Laurence Jalbert et Émile Bilodeau. Ensemble, ils ont découvert leur identité artistique autour de leurs influences bluegrass, folk et country pour créer une musique habile et inspirée, aussi accessible que virtuose. Un premier EP en anglais, Woodland Waltz, a été lancé en 2019 alors que Yodel bleu, un EP de six titres en français, a vu le jour en 2020.

Là-bas tracklisting
Toutes les rivières
Là-bas
Forêt
Demi-tour
Étrange oiseau
Escuminac
La visite
La chasse
Les orages
Salut Johnny
Au-dessus du chaos

Crédits
Paroles et musique : VERANDA (Catherine-Audrey Lachapelle et Léandre Joly-Pelletier)
Voix, Guitares, Mandoline : Léandre Joly-Pelletier
Voix, Autoharpe (sur La visite et Les orages) : Catherine-Audrey Lachapelle
Chœurs (sur Forêt et La Visite): Léa Jarry
Contrebasse : MarcOlivier Tremblay-Drapeau
Batterie (sur Toutes les rivières et Au-dessus du chaos) : Charles Guay
Violon : Tommy Gauthier
Banjo : Guy Donis
Banjo clawhammer (sur Les orages), Pedal steel (sur Au-dessus du chaos) : Joe Grass

Enregistrement et mix : Gilles Castilloux
Matriçage : Ryan Morey
Enregistré au studio Treatment Room à Montréal
Peinture de la pochette : Denis Beaudet
Photos de presse, photo intérieur pochette : Félix Renaud (photographe) ; Éloïse Bourbeau (MUA), Cassandre Émanuel (stylisme)
Graphisme de la pochette : Francis Champoux

Source : Big In The Garden


Ponteix

https://www.youtube.com/watch?v=-hlZ0UueIjA&ab_channel=PONTEIX

Information : Simon Fauteux

Montréal, septembre 2022 – Après avoir lancé sa magnifique relecture de l’immortelle chanson « La bohème » de Charles Aznavour au printemps, Ponteix est de retour avec une nouvelle version de sa pièce « Les années ». Cette collaboration avec l’auteur-compositeur belge Témé Tan se retrouvera sur la version Deluxe du EP Amélia à paraître le 19 octobre.

Tourné en Belgique et au Canada, le vidéoclip est une réalisation de Dylan Hryciuk et Mario Lepage. Une partie des images ont été filmées dans certains des plus beaux endroits de la Belgique et de la Saskatchewan. Nous reconnaissons que les terres sur lesquelles les images ont été prises font partie du territoire visé par les traités autochtones et de la patrie des Métis. Nous rendons hommage aux ancêtres des Premières Nations et des Métis de ces lieux.

Tirant son nom d'une petite bourgade francophone isolée dans l’immensité des prairies canadiennes, Ponteix apparaît tel un symbole de résilience. De l'épicentre des prairies canadiennes, Ponteix condense des grooves hypnotiques aux saveurs RnB et psyché-pop planant. Le projet est né d’explorations musicales du multi-instrumentiste Fransaskois Mario Lepage.

Sa voix douce et sincère parcourt des motifs électroniques saturés, recouverts d’un nuage de synthétiseurs et soutenus de profondes lignes de basse à faire vibrer le plancher. La poursuite infinie de Ponteix vers de nouveaux horizons sonores nous emporte dans un univers serein qui donne envie d’en découvrir plus.

Témé Tan, artiste établi en Europe et aussi au Québec, puise son inspiration dans ses racines congolaises, le hip-hop des années 90’s, les rythmes afro-brésiliens ou encore la pop électro du Japon.

Crédits musique
Musique : Mario Lepage
Paroles : Mario Lepage, Témé Tan et Anique Granger
Réalisation et prise de son : Mario Lepage et Tanguy Haesevoets
Mix : Fred Levac
Musiciens : Mario Lepage et Blaise Borboën-Léonard
Arrangement de cordes : Blaise Borboën-Léonard
Matriçage : Richard Addison (Trillium Sound)

Crédits - Vidéoclip
Producteur : Mario Lepage
Production : Versa Films et SpaceCowboyStudio
Réalisateur : Dylan Hryciuk
Cinématographe : Dylan Hryciuk et Simon Dujardin
Assistants à la réalisation : Brianne Janex et Alex Dunn
Montage : Dylan Hryciuk
Coloration : Dylan Hryciuk

Source : Ponteix


David Myles

https://www.youtube.com/watch?v=30VroIBAiVU&ab_channel=DavidMyles

Information : Simon Fauteux

Montréal, septembre 2022 - Fort de sa récente victoire aux prix JUNO pour l'album instrumental de l'année pour That Tall Distance, l'auteur-compositeur-interprète originaire de Fredericton David Myles fera paraître son 15e album studio It's Only A Little Loneliness le 23 septembre.

Sur It's Only A Little Loneliness, David Myles s'impose comme un explorateur - de chemins, de nouvelles expressions sonores, de Dieu. Les réponses concrètes, cependant, lui échappent de la même manière qu'elles nous échappent. Toute cette recherche révèle cependant une conclusion claire : nous sommes liés les uns aux autres.

« But it’s late at night, and I’m reaching for the light » poursuit-il sous une guitare douce sur « Certain », la pièce d'ouverture de l'album. « And I want to spend my whole life with you »

« C'est le genre de chose qu'on se dit quand on se sent un peu déprimé : It's Only A Little Loneliness » dit Myles à propos du titre de l'album. « En même temps, vous savez, c'est en fait une grosse affaire. C'est écrasant. Vous essayez de vous dire que ce n'est pas grave, mais cela semble assez fondamental. Et vous vous rendez compte que finalement…J'ai besoin de gens. J'ai besoin d'une communauté. J'ai besoin de mes amis. J'ai besoin de ma famille »

Cela ressort clairement une chanson comme la douce « If I Lost You », à la fois édifiante et lourde alors que Myles traite du fait que tout doit finir et de ce que cela signifie pour les relations amoureuses. Sur « Mystery », il aborde le magnétisme énigmatique des contraires qui s'attirent, rappelant que ceux qui sont différents de nous élargissent nos perspectives et enrichissent nos vies. 

Parfois, il faut quelque chose d'énorme pour voir notre interdépendance suffisamment clairement pour inspirer des changements profonds. En 2018, David Myles est soudainement tombé malade, ce qui lui a fait craindre que sa vie et sa capacité à faire de la musique soient en danger; puis en mars 2020, le monde a changé du jour au lendemain, bouleversant sa vie et sa carrière, comme tout le monde. « Ma pire peur était de voir ma carrière tomber », dit-il. « Et puis, pour des raisons indépendantes de ma volonté, ça a chuté pour moi. Et je ne suis pas mort. Et tout ne s'est pas effondré! »

Il a fallu beaucoup d'introspection pour arriver au point où il pouvait regarder en arrière sur les dernières années et comprendre ce qu’elles lui avaient appris. Pendant cette période, il s'est rendu compte qu'avec le temps dont il dispose, il doit être à 100% lui-même, ce qui signifie suivre ces pensées qui l'empêchent de dormir la nuit, apprendre à mieux les exprimer et les confronter à travers la musique. « Tout d'un coup, je pouvais parler de Dieu dans mes chansons, et je pouvais parler du mystère des relations, de l'amour, de la confusion et de la solitude » dit David. 

Pour Myles, il était impératif que les percussions soient au coeur du disque et le travail de Joshua Van Tassel est mis en vedette sur des chansons comme « Walk With Me » dans laquelle il cherche à combler son vide spirituel. Le virtuose Leith Fleming-Smith apparaît à l'orgue et au Wurlitzer alors qu’Asa Brosius offre de fabuleux solos de dobro et de gossamer pedal steel sur la reprise du standard country « Making Believe ». Ailleurs, on retrouve Dean Drouillard à la basse; Andrew Jackson au trombone et le pianiste Aaron Davis, brillant sur « Solitaire ». Tout au long de l'album, les voix de Rose Cousins (« Making Believe »), Breagh Isabel (« If I Lost You ») et Reeny et Haliey Smith (« Mystery », « Walk With Me » et « You Can’t Hurt Me ») renforce ce sentiment important : nous avons besoin les uns des autres pour nous en sortir, even if it’s just a little loneliness.

Au cours de ces dernières années d'isolement, David Myles a continué à rechercher une connexion via son not-so-late night talk-show « Myles From Home » sur YouTube, qui est depuis devenu un podcast populaire du même nom dans lequel il a présenté une sélection variée d'invités, dont Jeremy Dutcher, Shad, Alex Cuba, Bahamas et Ria Mae. Le podcast n'est qu'une autre plume sur la casquette à multiples facettes de la carrière de David, qui comprend de nombreux prix et distinctions, un solide profil d'artiste aux États-Unis, un livre jeunesse en 2018 intitulé Santa Never Brings Me a Banjo, et le single de rap le plus vendu de l'histoire de la musique canadienne, "Inner Ninja", en collaboration avec le rappeur Classified. 

CRÉDITS

Compositions & réalisation: David Myles and Joshua Van Tassel
(sauf “Walk With Me” par David Myles/Christopher Luedecke et “Making Believe” by Jimmy Work)

Mix : Joshua Van Tassel
Mastering : Gavin Gardiner at All Day Coconut Studios
David Myles - Voix, Trompette, Guitare électrique
Reeny et Haliey Smith – Voix sur “Mystery”, “Walk With Me” et “You Can’t Hurt Me”
Breagh Isabel - Voix sur “If I Lost You”
Rose Cousins – Voix sur « Making Believe »
Joshua Van Tassel – Batterie, percussions, vibraphone, électroniques
Dean Drouillard - Basse
Leith Fleming-Smith – Clavier
Aaron Davis – Piano sur « Solitaire »
Andrew Jackson – Trombone sur « Walk With Me »
Asa Brosius - Pedal Steel

Source : Little Tiny Records


Tamino

https://www.youtube.com/watch?v=g5QOqOK2fXE&ab_channel=Tamino

Information : Simon Fauteux

EN SPECTACLE AU CANADA
20/09 – Montréal – Club Soda
21/09 – Toronto – Horseshoe Tavern

“With high-fashion kudos and thrift-store panache, Belgian singer Tamino is a pop star for our times” — GQ

“Using music to convey deeper messages, [Tamino wraps] his ideas in melancholic indie rock and a soaring falsetto” — The Guardian

Montréal, septembre 2022 – Le musicien belgo-égyptien Tamino fera paraître son deuxième album Sahar le 23 septembre via Arts & Crafts. Petit-fils de l'un des chanteurs et stars de cinéma les plus célèbres d'Égypte, Tamino canalise sa propre lignée, ainsi que les traditions musicales folk et rock du Moyen-Orient et d'Europe sur un disque intemporel qui transcande les frontières.

Tamino présentera l’essentiel de Sahar à Montréal le 20 septembre au Club Soda et e 21 à Toronto au Horseshoe Tavern.

L’émouvant nouvel extrait « You Don't Own Me » tiré de Sahar fait suite à « Fascination » et « The First Disciple ». La chanson mettant en vedette Colin Greenwood de Radiohead à la basse et Tamino pinçant le oud ressemble à certains égards, à une chanson hors du temps avec les cuivres et les cordes rappelant presque la musique pop orchestrale des années 1950 et 1960, mais la voix est fraîche et moderne.

Créé dans le sillage de la renommée internationale qui a suivi la sortie son premier album Amir en 2018, Sahar, co-réalisé par PJ Maertens, Jo Francken et Tamino est né dans l'appartement anversois de Tamino. Déjà doué comme guitariste et pianiste, Tamino s'initie au oud, un luth arabe, sous la tutelle d'un réfugié syrien vivant à Anvers. L'instrument fut un outil clé dans le processus d'écriture de chansons et fournit un paysage sonore mélancolique présent tout au long du projet. Le disque est un condensé des réflexions solitaires de Tamino et le fruit d'un travail avec de proches collaborateurs, dont le bassiste de Radiohead Colin Greenwood, le producteur/ingénieur PJ Maertens et le batteur Ruben Vanhoutte.

Le premier album de Tamino, Amir, qui compte plus de 126 millions d’écoutes à ce jours annonçait l'arrivée d'un musicien qui malgré son jeune âge semblait parfaitement formé et confiant dans son art. C'était un disque d'une grande profondeur et d'une résonance feutrée, magnifiquement orchestré et livré avec aplomb. L'acclamation médiatique a immédiatement attiré des similitudes avec un jeune Jeff Buckley, et bien qu'il y ait certainement une fragilité intense et émotionnelle dans la voix de Tamino, musicalement, il la combine avec des arrangements orchestraux qui rendent un hommage fort à sa lignée égyptienne.

TAMINO — SAHAR TRACKLISTING
1. The Longing 2. The Flame 3. You Don’t Own Me 4. Fascination 5. Sunflower 6. The First Disciple 7. Cinnamon 8. Only Our Love 9. A Drop of Blood 10. My Dearest Friend and Enemy

Source : Arts & Crafts


Mantisse

https://www.youtube.com/watch?v=kynMR8Dalr8&ab_channel=LaFamilleSoinEntreprise

Information : Simon Fauteux / Patricia Clavel

Montréal, septembre 2022 – Issu de plusieurs années consécutives d’écriture, Colin-Maillard, à paraître le 16 septembre via Disques 7ième Ciel, est l’aboutissement d’une exploration sonore et d’une quête de style de longue haleine. Pour Mantisse, le projet prend la forme d’une trêve avec le passé qui engendre un dialogue avec son nouveau « moi ». Il y pose les assises de ses angoisses, les livre tel quel au public et tente de toutes ses forces de trouver un équilibre dans l’opposition de ses états d’âme.

Construit autour d'une trame sonore de Bnjmn.lloyd, le projet s’exprime sous le fanal d’un hip-hop alternatif qu’on peut facilement associer à la production de LaF et aux intérêts du duo pour le jazz et la musique électronique. Le tout se voit habillé par la participation de musiciens variés tels Julien Fillion, Alex Grey, Étienne Coppée, Tommy Lunaire et Mantisse lui-même à la guitare, une ligne directrice notoire du projet. On y retrouve aussi la participation des fidèles Bkay et Jamaz comme uniques collaborations vocales du projet, formule qu’on retrouve aussi sur leurs projets solos respectifs.

Le tout forme un album personnel et cathartique qui évoque l’urgence de vivre, expose des blessures et tente de réparer les pots cassés. C’est l’histoire d’un grand doute qui devient éventuellement une certitude.

« Sunny Delight » - Le nouvel extrait

« Sunny Delight » est le second extrait de Mantisse à voir le jour avant la sortie de Colin-Maillard. À l’opposé de « Rouge Cardinal », précédent extrait du rappeur lancé en mai dernier, « Sunny Delight » est une chanson tragique voire dramatique, qui traduit une peine d’amour et le sentiment de solitude qui en découle. C’est un hymne rageur, parfois angoissant qui se trouve tout de même porteur de curiosité et d’introspection.

Mantisse y explore à merveille le large spectre de sa voix, qu’il exploite à merveille au sein de LaF et de ses multiples collaborations. À la production hip-hop alternative du beatmaker Bnjmn.lloyd s’ajoute aussi en outro de la pièce, l’apport d’Étienne Coppée au piano, offrant ainsi une finale pleine d’émotions au morceau cathartique qu’est
« Sunny Delight ».

Interprété par : Mantisse
Produit par : Bnjmn.lloyd

CRÉDITS 
Saint-Valentin
Thomas Thivierge-Gauthier | Voix et réalisation
Benjamin Duplantie-Grenier | Composition, prise de son, réalisation et mixage
Justin Boisclair | Voix additionnelles

Arobas
Thomas Thivierge-Gauthier | Voix, guitare et réalisation
Benjamin Duplantie-Grenier | Composition, prise de son, réalisation et mixage
Dominic Walther Battista | Prise de son additionnelle

Rouge Cardinal
Thomas Thivierge-Gauthier | Voix, guitare et réalisation
Benjamin Duplantie-Grenier | Composition, prise de son, réalisation et mixage
Julien Fillion | Saxophone
Alex French | Trompette
Clément «Pops» Légaré | Réalisation
Nicolas Lalonde | Prise de son additionnelle
Dominic Walther Battista | Prise de son additionnelle

Coryphée
Thomas Thivierge-Gauthier | Voix et réalisation
Benjamin Duplantie-Grenier | Composition, prise de son, réalisation et mixage
Dominic Walther Battista | Prise de son additionnelle
Julien Fillion | Saxophone
Alex French | Trompette

Carthage
Thomas Thivierge-Gauthier | Voix et réalisation
Benjamin Duplantie-Grenier | Composition, prise de son, réalisation et mixage
Tommy Létourneau | Composition
Dominic Walther Battista | Prise de son additionnelle
Interprété par: Mantisse
Produit par: Bnjmn.lloyd & Tommy Lunaire

Chaga (Feat. Jamaz)
Thomas Thivierge-Gauthier | Voix, guitare et réalisation
Benjamin Duplantie-Grenier | Composition, prise de son, réalisation et mixage
Thibault De Castelbajac | Voix
Julien Bergeron | Composition
Dominic Walther Battista | Prise de son additionnelle
Interprété par: Mantisse & Jamaz
Produit par: Bnjmn.lloyd & BLVDR

Michel-Ange (Feat. Jamaz & Bkay)
Thomas Thivierge-Gauthier | Voix et réalisation
Benjamin Duplantie-Grenier | Composition, prise de son, réalisation et mixage
Thibault De Castelbajac | Voix et réalisation
Justin Boisclair | Voix et réalisation
Interprété par: Mantisse, Jamaz & Bkay
Produit par: Bnjmn.lloyd

6446
Thomas Thivierge-Gauthier | Voix et réalisation
Benjamin Duplantie-Grenier | Composition, prise de son, réalisation et mixage
Dominic Walther Battista | Prise de son additionnelle

Moitié plein
Thomas Thivierge-Gauthier | Voix et réalisation
Benjamin Duplantie-Grenier | Composition, prise de son, réalisation et mixage
Dominic Walther Battista | Prise de son additionnelle
Tommy Létourneau | Composition
Interprété par: Mantisse
Produit par: Bnjmn.lloyd & Tommy Lunaire

Sunny Delight
Thomas Thivierge-Gauthier | Voix et réalisation
Benjamin Duplantie-Grenier | Composition, prise de son et réalisation
Étienne Coppée | Piano
Dominic Walther Battista | Prise de son additionnelle
Interprété par: Mantisse
Produit par: Bnjmn.lloyd & Étienne Coppée

Constellation
Thomas Thivierge-Gauthier | Voix, guitare et réalisation
Benjamin Duplantie-Grenier | Composition, prise de son et réalisation
Dominic Walther Battista | Prise de son additionnelle
Étienne Coppée| Piano
Nicolas Lalonde | Prise de son additionelle

Source : Disques 7ième Ciel


Bells Larsen

https://www.youtube.com/watch?v=pYGehtYuE_w&ab_channel=BellsLarsen

Information : Simon Fauteux

EN SPECTACLE
09/09- Montréal - Diving Bell Social Club 
13/09 - Toronto - The Drake Hotel
30/09 - Montreal (POP Montreal x Next Door Records showcase) - URSA

Montréal, septembre 2022 – L’auteur-compositeur torontois – maintenant basé à Montréal - Bells Larsen (he/they, il/iel) fera paraître son nouvel album Good Grief le 9 septembre via Next Door Records.

Bells Larsen a commencé à écrire Good Grief à l'âge de dix-neuf ans, au cours de ce qui allait s'avérer être le début d'une période transitoire dans sa vie. Au cours des cinq années qui se sont écoulées depuis que ces chansons ont commencé à prendre forme, Larsen a déménagé à l’autre bout du pays, a étudié la philosophie dans une petite université d'arts libéraux, a abandonné ses études, puis a de nouveau déménagé à l’autre bout du pays. La vie de Larsen a également été mise en pause après la mort subite de son premier amour. Depuis le décès de cette personne, Larsen écrit des chansons qui tentent d'exprimer l'esprit de cette personne et de créer un véhicule pour sa mémoire. « Cette perte a laissé tant de gens avec tant de questions sans réponse, moi y compris. Je n'ai pas toujours trouvé de réponses à ces questions, mais l'écriture de chansons m'a fourni un moyen d'au moins demander » admet Larsen.

La première voix que l'on entend sur Good Grief est celle de son premier amour ; « Ready? » demande-t-elle. Comme pour lui répondre, Good Grief commence alors par un enregistrement audio datant de 2013 de Larsen avec des amis d’école chantant la chanson de Sufjan Stevens « The Predatory Wasp Of The Palisades Is Out To Get Us! » autour d'un feu de camp. « La perte est comme une piqûre de guêpe » dit Larsen. « Cette chanson de Sufjan m'est chère depuis longtemps, mais je l'ai comprise très différemment après la mort de mon premier amour »

Lorsque Larsen enregistrait Good Grief, il a cherché d'anciens mémos vocaux à utiliser comme intermèdes entre les chansons. « Je voulais rendre la musique plus humaine » admet Larsen. « Finalement, j'ai trouvé l'enregistrement du feu de camp de la dixième année, et j'ai été immédiatement frappé par le fait que la voix la plus importante est celle de mon premier amour ». Larsen a réduit le clip à environ trente secondes afin de mettre en évidence plusieurs lignes de la chanson qui sont, pour eux, les plus poignantes en ce qui concerne le thème de la perte. « Quand le disque commence et que mon ex dit " Ready? ", une partie de moi sait qu'elle demande à mes amis et moi si nous étions prêts à chanter autour de ce feu il y a toutes ces années, mais il y a aussi une partie de moi qui, j'ai l'impression, me demande en tant qu'adulte si je suis « prêt » à partager mes chansons sur le deuil maintenant ».

L'album se déroule rapidement comme un bildungsroman, évoquant l'amour, la perte, grandir, vieillir et avancer. Des chansons comme « Teenage Love » et « Sweater Weather » évoquent des paysages vivants de la mémoire à travers le lyrisme de Larsen, qui est conversationnel et invitant, tout en étant intime et franc. La communauté et l'amitié sont au cœur de la chanson « People Who Mean So Much To Me » qui met en vedette Leith Ross aux chœurs et est composée de « vignettes sur trois relations distinctes que j'avais entretenues tout au long de la période d’une année », déclare Larsen. « J'ai écrit People Who Mean So Much To Me pendant la pandémie, alors que la communauté me manquait vraiment. La chanson me rappelle que, même lorsque je me sens seul et isolé, je continuerai à croiser des gens incroyables et à nouer des relations significatives ».

Co-réalisé par Bells Larsen avec son collègue musicien Graham Ereaux (aka Devarrow), Good Grief a été enregistré au studio d'Ereaux à Liverpool, en Nouvelle-Écosse, où Larsen et Ereaux ont été rejoints par le multi-instrumentiste Evan Matthews. « Il y avait un tel avantage à présenter mes chansons à deux personnes qui ne sont pas intimement liées à mes expériences. Ni Evan ni Graham n'ont écouté mes chansons comme des artefacts de chagrin, mais plutôt comme des éléments de composition »

Source : Next Door Records


Daniel Lanois

https://www.youtube.com/watch?app=desktop&v=ONjL0qs4jcg&ab_channel=DanielLanois

Information : Simon Fauteux

Montréal, Septembre 2022 - L'auteur-compositeur et réalisateur lauréat d'un Grammy Daniel Lanois fera paraître son album Player, Piano le 23 septembre prochain via Modern Recordings/BMG. L'album qui présente une série d’exotiques performances instrumentales au piano a été enregistré au studio de Lanois à Toronto avec l'aide du coréalisateur Dangerous Wayne Lorenz. L’album est disponible en pré-commande.

« Faire ce disque m'a transporté à une époque où je ne pouvais aller nulle part » se souvient Lanois. « J'ai finalement pu voyager à Cuba, au Mexique et en Jamaïque. J'ai rendu visite aux fantômes d'Erik Satie, d'Oscar Peterson et d'Harold Budd. J'ai pu remonter le temps, à mon travail avec Brian Eno, Kate Bush et Emmylou Harris. Le tout sans jamais quitter mon studio ».

Afin d'obtenir la sonorité intemporelle de Player, Piano, Daniel Lanois et Lorenz ont entrepris de transformer chacun des trois pianos en studio, d'amortir les cordes avec des torchons et d'atténuer l'impact percutant des marteaux en ajoutant de petits coussinets de feutre aux têtes. Quand est venu le temps d'enregistrer, ils ont utilisé des micros à ruban d’époque et les ont disposés derrière les instruments plutôt que devant dans le but d'adoucir davantage le son. « J'ai décidé que si je devais faire un disque de piano, je voulais qu'il sonne comme des enregistrements des années 1940 et 1950, à l'époque où le piano était doux et beau » explique Lanois.

En tant que l'un des réalisateurs les plus acclamés et les plus influents de l'ère moderne, il a réalisé des albums emblématiques pour une multitude d’artiste, de Bob Dylan et Neil Young à U2 et Peter Gabriel. En tant que prolifique auteur-compositeur acclamé par la critique, il a composé des musiques pour des films primés aux Oscars et des jeux vidéo à succès en plus de sortir plus d'une douzaine d’albums solo. Player, Piano fait suite à la sortie en 2021 de l'album Heavy Sun qui a été largement acclamé par la critique internationale.

Chaque chanson de Player, Piano est un portail, une invitation à se perdre dans l'instant et à disparaître dans un monde d'imagination et de mémoire. Les mélodies se déroulent lentement avec patience et grâce ; des arrangements éthérés dérivent autour d'elles comme du brouillard roulant à travers les montagnes. Plus qu'un simple album, Player, Piano est une porte d'entrée dans un univers sonore cinématographique plein de mystère et d'émerveillement, un lieu où les frontières entre la réalité et la fantaisie s'estompent et où les vérités profondes et les désirs se révèlent de manière profonde et inattendue.

Player Piano Tracklist :
01) My All
02) Lighthouse
03) Inverness
04) Parade
05) Twilight
06) Puebla
07) Eau
08) ZsaZsa
09) Clinch
10) Wild Child
11) Cascade
12) Sunday Asylum

Source : Modern recordings / BMG


Eddy

https://www.youtube.com/watch?v=gzxPU4_eSE0&ab_channel=EDDY

Information : Simon Fauteux / Patricia Clavel

EN SPECTACLE
19 octobre – Montréal – Le Ministère

Montréal, août 2022 – Le duo montréalais EDDY, fruit d’une collaboration entre la chanteuse Abigail Galwey et le bassiste Danny Trudeau fera paraître son premier album Fluid le 9 septembre prochain via l’étiquette Ensoul Records (Dominique Fils-Aimé). EDDY présentera l’essentiel de Fluid à Montréal le 19 octobre prochain au Ministère.

L'album est accompagné du vidéoclip du 3ème extrait, « Lovers On The Run », réalisé par Gerardo Alcaine.‘Lovers on the Run est l'histoire de deux amants improbables. Le tourbillon qui suit leur rencontre ne fait que les rapprocher alors qu'ils se lancent dans une aventure dont ils sont les acteurs principaux.’ explique Abigail Galwey.

Le son énergique du duo explore habilement le côté accrocheur et léger de la musique pop. Inspiré par le trip-hop, le rock, le punk, la pop ainsi que la littérature et le théâtre, EDDY intègre toutes ces influences dans un projet tout à fait original. La voix sensuelle d’Abigail Galwey imprègne l’album d’une expression vivante tout en étant soutenue par les solides grooves de Danny Trudeau.

Défini par la science comme un mouvement circulaire de l’eau allant à l’encontre d’un courant principal, EDDY est caractérisé par ses auteurs comme un être vivant constamment dans une tempête. Fort, sage « mais qui garde son cool » dixit Abigail Galwey, EDDY incarne parfaitement le mouvement de l’eau et la manière dont les vies du duo, pourtant opposées, ont fini par se croiser.

EDDY présente une sonorité unique et particulière. Le duo manœuvre son navire avec confiance, comme une expédition musicale, vers des eaux inexplorées. Fluid s'ouvre sur un pincement de cordes en sourdine, un tapotement vif du bout des doigts sur des tambours et le bourdonnement d’un synthétiseur qui annonce le style musicalement éclectique de l’album. Galwey et Trudeau embrassent des sons inconnus et explorent des structures musicales qui évoluent comme une bonne histoire, avec des tournants inattendus. Cet esprit d'aventure est l'une des vertus de l'album, illustrant le courage et la volonté de se diriger vers de nouveaux horizons.

Fluid démontre un sens aigu de l'équilibre et est à la hauteur de son titre. Chaque chanson s’enchaîne naturellement, créant un élan, qui s’adoucit parfois, mais qui ne cesse de couler. L'eau est la meilleure métaphore pour décrire ce corps de travail.

Crédits

Réalisé par Joe Grass

Toutes les chansons composées par Abigail Galwey & Danny Trudeau

Abigail Galwey : Voix
Danny Trudeau : Basse, Moog basse
Joe Grass : Guitares, synthétiseurs, voix additionnelles (Lovers on the run, Can’t
Shake this Feeling)
Nadia Hawa Baldé, Judith Little Dandurand : Choristes
Michel Medrano Brindis: Batterie & percussions
Elli Miller Maboungou: Tambours ngoma
Jerome Beaulieu : Wurlitzer, Rhodes, Piano, Juno
David Osei-Afrifa : Synthétiseurs
Hubert Tremblay : Guitare
Mélanie Bélair : Violons

Prise de son : Gautier Marinof et Joe Grass
Assistant à la prise de son pour les voix : Phil Pelletier
Enregistré aux studios Tone Bender & PJ Mansion
Mixé par Howie Beck
Matriçage par : Dave McNair, Salem Studio, Caroline du Nord, USA

Source : Ensoul Records


Jean-Michel Blais

https://www.youtube.com/watch?v=IQl5k_W8S4U&ab_channel=Jean-MichelBlais

Information : Simon Fauteux

EN SPECTACLE
02/09 L’assomption - Théâtre Hector-Charland
03/09 Laval - Salle André-Mathieu
08/09 Gaspé - Salle de spectacles de Gaspé
09/09 Carleton-sur-Mer - Studio Hydro-Québec du Quai des arts
10/09 Rimouski - Salle Desjardins-Telus
12/09 Sept-Îles - Salle Jean-Marc Dion
13/09 Baie-Comeau - Centre des arts
15/09 Saguenay - Théâtre Banque Nationale
16/09 Dolbeau-Mistassini - Salle Desjardins Maria-Chapdelaine
17/09 Alma - Salle Michel-Côté
22/09 Rivière-du-Loup - Centre culturel Berger
24/09 Terrebonne - Théâtre du Vieux-Terrebonne
26/09 Amos - Théâtre des Eskers
27/09 La Sarre - Salle de spectacles Desjardins
28/09 Rouyn-Noranda - Théâtre du Cuivre
30/09 Val-d’Or - Théâtre Télébec
02/10 Shawinigan - Centre des arts de Shawinigan
04/10 Brossard - L’Étoile Banque Nationale
05/10 Longueuil - Théâtre de la Ville
07/10 Beloeil - Centre culturel de Beloeil
08/10 Baie-du-Febvre - Théâtre Belcourt
13/10 Saint-Irénée - Domaine Forget de Charlevoix
14/10 St-Eustache - Le Zénith Promutuel Assurance
18/10 Brooklyn, NY - National Sawdust
20/10 Ottawa - National Arts Centre
20/01/23 Toronto - Koerner Hall

« Proche du monde, brillant compositeur et pianiste hors pair : il n’y pas à dire, Jean-Michel Blais n’a pas fini de conquérir les foules » - Cédric Bélanger - Journal de Québec

Montréal, septembre 2022 – Le compositeur et pianiste Jean-Michel Blais sera en tournée à travers le Québec cet automne entouré d’un quatuor à cordes pour offrir une soirée qui s’annonce magique sous le signe de son récent album aubades. Retrouvez toutes les dates et les détails au ICI

Jean-Michel Blais partage aujourd’hui le vidéoclip de l’extrait « amour / ouessant », réalisé par Adrian Villagomez et mettant en vedette la danseuse Larissa Belova. « C'est de sa propre initiative que, lorsque approchée pour danser sur 'amour', Larissa nous revint avec - en plus - une chorégraphie pour 'ouessant' ! s'est alors imposée l'idée d'écrire ce docu-fiction, interpolant le passé glorieux d'une ballerine soviétique avec le gracieux présent d'une femme, d'une mère aimante, d'une généreuse et explosive artiste. 'amour / ouessant' se veut à la fois un processus et un produit, un témoignage et une continuité, une création et une inspiration pour celles et ceux qui auraient oublié leur rêve en chemin ... » explique-t-il.

À propos d’aubades, Jean-Michel déclare : « Avec cet album, je réagissais probablement à certaines tendances d’une musique dite néoclassique. La musique possède cette capacité à permettre un temps, un espace pour se retrouver et se recueillir. Cet album est porteur d’une immense joie et de beaucoup d’espoir. Et après coup, je constate que je composais mon propre remède, mon autothérapie. J'écrivais la joie dont j’avais besoin, à ce moment précis. Et me voilà impatient de la partager avec le monde »

Source : Arts & Crafts


Orloge Simard

https://www.youtube.com/watch?v=JcjxYYQOsTg&ab_channel=OrlogeSimard

Information : Simon Fauteux / Patricia Clavel

EN SPECTACLE
23/09 – Montréal – Club Soda
01/10 – Chicoutimi – Cabaret, Hôtel de la Saguenéenne
07/10 – Québec – L’Impérial
08/10 – Sherbrooke – Oktoberfest
15/10 – Sainte-Marie – Salle Alphonse-Desjardins du Centre Caztel
09/12 – Trois-Rivières décembre – L'Entité

Montréal, septembre 2022 - Pour célébrer son dixième anniversaire, le groupe Orloge Simard fera paraître le 23 septembre prochain son quatrième album en carrière intitulé Culture du culte. Tel un manifeste, cet album anti-censure prône un mouvement artistique comprenant un volet de développement durable, la seule forme d’art qui perdure dans le temps. La dévotion ne pourrit pas.

Pré-commandez Culture du culte

Orloge Simard partage aujourd’hui l’extrait Casino, qui raconte la vie d'un homme gambler et de sa destinée. Il s'agit de la suite logique de la chanson Moto à vendre sortie en 2013. La tournée de lancement débutera avec des spectacles à Montréal (23/09), Chicoutimi (01/10), Québec (07/10) et Sainte-Marie (15/10). D’autres dates seront annoncées sous peu. Retrouvez les détails au https://www.orloge-simard.com/

La Culture du culte c’est la religion qui laisse place au vrai, à la désinvolture intelligente, à Orloge Simard et à tous ceux et celles qui voudront suivre l’intouchable et l’intangible de l’adulation extrême de la beauté authentique. Ce phénomène se déploie telle une sculpture de dieux baieriverains au beau milieu des décombres d’un passé beau, mais révolu. Orloge Simard sont prêts à propager l’art de bagarre, seule forme d’art viscérale et nécessaire.

Orloge Simard est depuis 2012 une formation de Rock qui prône l’irrévérence. Leur musique en est une de combat tandis que leurs textes sont le fruit d’une analyse anthropologique aucuncadriste. Au fil des ans, plusieurs fans au Québec sont venus constater le phénomène et ont marqué au fer rouge leur fidélité au culte orlogesque : concerts à guichets fermés au Club Soda de Montréal, à l’Impérial Bell de Québec, au Festival d’été de Québec, ainsi que dans plusieurs salles partout dans la province. Chacun des spectacles du groupe est unique et est guidé par une liberté éthylique.

Cette brigade de La Baie au Saguenay est formée du chanteur et guitariste Olivier Simard, du bassiste Guillaume Bouchard, du batteur Maxime Bouchard, du claviériste Andy Ellefsen et du guitariste Jimmy Descôteaux, des personnages qui se démarquent par leur sex-appeal exceptionnel.

Source : Orloge Simard


Julian Lennon

https://www.youtube.com/watch?v=Q1Bp3zl5dhU&ab_channel=JulianLennon

Information : Simon Fauteux

« On JUDE, Lennon embraces the song and others that have been developing over time and pulled from his own life journeys » – American Songwriter

Montréal, septembre 2022 – L’auteur-compositeur-interprète Julian Lennon fera paraître son nouvel album JUDE, son premier album en 11 ans qu’il a co-réalisé avec Justin Clayton, le 9 septembre via BMG.

Bien que JUDE soit un album de passage à l'âge adulte profondément personnel, il reflète également des thèmes beaucoup plus vastes. Des chansons comme « Every Little Moment » et « Freedom » traitent de l'anxiété collective ressentie en période d'amour et de guerre.

En ces temps incertains à l'échelle mondiale, les chansons de JUDE offrent un sentiment d'émerveillement, encourageant l'auditeur à poser ces questions qui ont besoin de réponses, pour que nous puissions avancer. « Stay », une balade ambiante, est à propos du devoir être là pour quelqu'un qui a des problèmes de santé mentale, tandis que la magnifique « Breathe » voit Julian trouver la paix et l'équilibre dans une période de bouleversements émotionnels. Sur l’évocateur morceau de clôture « Gaia », Julian a collaboré avec Paul Buchanan et Elissa Lauper pour une relecture de sa pièce instrumentale préférée, "Cables" de Bill Laurance. La chanson, une conversation poétique entre la Terre Mère et l'humanité, incarne le sentiment général que véhicule JUDE.

Le 10 septembre, pour célébrer l'anniversaire de sa défunte mère, Cynthia Lennon, il sortira également Jude en vinyle, avec une photo exclusive.

Julian Lennon a toujours eu l'impression d'observer la vie différemment, peut-être parce que son parcours de vie a été si inhabituel. À l’évidence, car il révèle au spectateur son sens aigu de la composition et son don pour capturer un moment intime. Julian cherche à décrire son parcours personnel en tant qu'artiste au milieu d'expériences de vie uniques.

Né à Liverpool, en Angleterre, Julian Lennon a commencé sa trajectoire artistique à un jeune âge avec un don inhérent pour jouer des instruments de musique. Ces capacités allaient bientôt s'étendre aux arts cinématographiques et visuels. En tant qu'observateur de la vie sous toutes ses formes, Julian a développé son expression personnelle à travers des médiums tels que la musique, la réalisation de films documentaires, la philanthropie et la photographie.

JUDE Tracklisting:

  1. Save Me
  2. Freedom
  3. Every Little Moment
  4. Not One Night
  5. Love Don’t Let Me Down
  6. Round and Round Again
  7. Love Never Dies
  8. Breathe
  9. Lucky Ones
  10. Stay
  11. Gaia ft. Paul Buchanan & Elissa Lauper

Source : BMG


Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

https://www.youtube.com/watch?v=Mx_4yO9OWeY&ab_channel=Lou-AdrianeCassidy

Information : Simon Fauteux

Montréal, septembre 2022 – Lou-Adriane Cassidy et Eli Brown sont les deux lauréats du Prix Slaight Music pour un auteur-compositeur émergent 2022, présenté par le Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens. Créé en 2017, le Prix Slaight Music pour un auteur-compositeur émergent souligne les succès récents et les perspectives d’auteurs-compositeurs canadiens sur la voie du succès.

En plus de l’obtention d’une bourse, Cassidy et Brown recevront des billets VIP pour le Gala 2022 qui se déroulera au mythique Massey Hall de Toronto le 24 septembre.

« L'écriture et la composition de chansons sont la pierre angulaire de l'industrie musicale canadienne; par conséquent, il est essentiel pour nous de soutenir, encourager et inspirer la prochaine génération de créateurs et, plus important encore, de mettre en lumière la diversité des auteurs-compositeurs talentueux au sein de nos communautés. Félicitations à Lou-Adriane Cassidy et Eli Brown; nous sommes ravis de faire partie de votre trajectoire musicale et de votre succès » - Nicholas Fedor, directeur du Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens.

« Lou-Adriane Cassidy vous dit : bonsoir est un album qui marque un tournant important dans mon cheminement d'auteure-compositrice. C'est un album à la fois intime et libérateur dont je suis très fière et que j’ai eu beaucoup de plaisir à écrire et à enregistrer. Ça me touche d'autant plus que ce travail soit souligné par le Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens » - Lou-Adriane Cassidy

Lou-Adriane Cassidy s’est d’abord fait connaitre avec son premier album C’est la fin du monde à tous les jours (2019), qui reçoit deux nominations au gala de l’ADISQ, le Lucien de l’album pop de l’année au GAMIQ et le prix coup de cœur de l’Académie Charles-Cros. Elle sort en novembre 2021 son deuxième album Lou-Adriane Cassidy vous dit : Bonsoir, dans lequel elle met son talent exceptionnel au service de la sensualité et de la jeunesse.

«"C'est un privilège d'être reconnu ici, chez nous. Le Canada domine les palmarès depuis quelques années et c'est cool d'avoir contribué à cette nouvelle vague. Merci CSHF et la famille Slaight! » - Eli Brown

Eli Brown est un auteur-compositeur et réalisateur canadien originaire de de Brampton, Ontario et maintenant basé à Los Angeles. Il est surtout connu pour son travail sur « In The Bible » de Drake avec Lil Durk & Giveon, et sur « Big Slimes » de Chris Brown & Young Thug featuring Gunna et Lil Duke. Inspiré par les sons de l'ère analogique, il a rapidement attiré l'attention des grands producteurs avec sa conception sonore unique. Cela l'a amené à créer Loophole Sounds, une société de technologie musicale innovante qui crée des outils désormais utilisés et appréciés par de nombreux acteurs de l'industrie. Eli a collaboré avec de grands artistes et producteurs, dont Tommy Brown, PARTYNEXTDOOR, No-ID, Rex Kudo, DaHeala et London On Da Track. Se concentrant sur la production exécutive et le développement d'artistes, il codéveloppe l'artiste émergent Rhyan Douglas aux côtés de Wondagurl et apporte son sur la scène pop.

Au nombre de 40, les remarquables candidatures au Prix Slaight Music pour un auteur-compositeur émergent 2021 ont été évaluées par deux jurys – un jury francophone et un jury anglophone – composés de 13 experts reconnus de l’industrie musicale. Un lauréat anglophone et une lauréate francophone ont été sélectionnés après deux tours de scrutin. Les précédents lauréats et lauréates du Prix Slaight Music pour un auteur-compositeur émergent sont Ariane Roy, Mustafa, Lowell, Les Louanges, Jessie Reyez et Charlotte Cardin.

AU SUJET DE SLAIGHT MUSIC 
Slaight Music a été créé en 2011 par Allan et Gary Slaight (Allan Slaight est connu comme le pionnier de la diffusion au Canada, un leader de ‘industrie musicale et un éminent philanthrope canadien), avec pour mandat de soutenir la communauté musicale canadienne à travers une variété d'initiatives et de développer le talent canadien via des partenariats stratégiques avec des pairs de l'industrie. Slaight Music travaille avec des artistes de tout le pays et de tout le spectre musical, aidant à faire avancer leur carrière et à faire entendre de la bonne musique. Slaight Music investit également dans la sphère technologique, aidant les entrepreneurs canadiens de la musique à développer la prochaine génération de plateformes et de services numériques. L'entreprise soutient également une variété d'événements, de causes et d'œuvres de bienfaisance liés à la musique.

À PROPOS DU PANTHÉON DES AUTEURS ET COMPOSITEURS CANADIENS
Le Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens (PACC) honore et célèbre les auteurs et compositeurs canadiens et ceux qui ont consacré leur vie à l’héritage de la musique, et sa mission est de sensibiliser le public à leurs réalisations. Organisme national sans but lucratif, le PACC est dirigé par son propre conseil d’administration composé de créateurs et d’éditeurs de musique francophones et anglophones, ainsi que de représentants de l’industrie du disque. En décembre 2011, la SOCAN (Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique) a fait l’acquisition du PACC. Le mandat du Panthéon est conforme aux objectifs du PACC en tant qu’association fondée sur ses membres auteurs-compositeurs et éditeurs. Le PACC continue d’être géré en tant qu’entreprise indépendante.


L’Orchestre national de Jazz

Information : Simon Fauteux

Montréal, septembre 2022 - L'Orchestre National de Jazz de Montréal est fier de présenter sa programmation automnale composée de trois concerts réunis sous la bannière « L’ONJ chante », mettant en vedette Jeanne Rochette, Sylvie Desgroseillers et David Marino ainsi que Laura Anglade.

Jeanne Rochette – 24 septembre – Gésù / 20h
L’auteure, compositrice et interprète Jeanne Rochette accompagnée du pianiste François Bourassa seront les invités de l’Orchestre national de jazz (ONJ) et de l'Ensemble à cordes de l’ONJ (ECO) pour un concert unique au Gesù le 24 septembre à 20h. Cette soirée exceptionnelle sera l’occasion de redécouvrir et de revisiter les chansons de ses trois albums - Elle Sort (2010), Cachée (2016) et La Malhonnête lancé en février 2021, qui a reçu un « Coup de Cœur » de l’Académie Charles Cros. Les arrangements des pièces interprétées lors du concert sont signés par le tromboniste, compositeur et chef d’orchestre Jean Nicolas Trottier pour Quintet à vents, ensemble à cordes et section rythmique. Billets

Ella & Frank avec Sylvie Desgroseillers et David Marino – 15 octobre – Salle Claude-Champagne / 20h
Sous la direction de Ron Di Lauro, l’Orchestre national de jazz (ONJ) et l'Ensemble à cordes de l’ONJ (ECO) présentent le 15 octobre à la Salle Claude-Champagne leur premier concert en formation « Jazz Studio Orchestra ». Ce concert impliquant 45 musiciens est consacré à deux monstres sacrés de la chanson : Ella Fitzgerald et Frank Sinatra. Ces rôles seront tenus par la grande Sylvie Desgroseillers et la jeune révélation, David Marino. Le concert comprendra d’une part des œuvres tirées de la série « Ella Fitzgerald Sings the George and Ira Gershwin Songbook » ainsi que plusieurs des œuvres les plus connues et les plus emblématiques de la carrière de Frank Sinatra, le tout orchestré par Nelson Riddle.

En tant qu'ensemble en résidence à la Faculté de musique de l’Université de Montréal, l’ONJ interprétera en introduction l'œuvre gagnante de la 2e édition du Concours international de composition pour grand ensemble de jazz Sophie Desmarais. Ce concert est présenté en collaboration avec L’OFF Festival de Jazz. Billets

Laura Anglade chante Jerome Kern – 24 novembre – Gésù / 20h

L’Orchestre national de jazz (ONJ) et l'Ensemble à cordes de l’ONJ (ECO) sont heureux d’accueillir Laura Anglade le 24 novembre au Gésù, dans un répertoire tiré de celui de Jerome Kern, présenté dans ses arrangements originaux dirigés par Jean-Nicolas Trottier. Ce dernier signe les arrangements pour Quintet à vents, ensemble à cordes et section rythmique.

Née dans le sud de la France, élevée dans le Connecticut et maintenant installée à Montréal, Laura Anglade, 23 ans, a grandi dans un foyer musical et a trouvé très tôt l’inspiration en écoutant ses idoles, notamment Ella Fitzgerald, Carmen McRae, Sarah Vaughan et Anita O’Day. Fidèle à la tradition des grands noms du jazz, la voix de Laura Anglade évoque celles de Julie London, Helen Merrill, Cyrille Aimée et Blossom Dearie, mais cette voix lui est propre. Elle a une élégance et une sensibilité par laquelle passer des émotions profondes, et ses interprétations sont le reflet d’une âme bien au-delà de son âge. Billets

À propos de L’Orchestre national de jazz de Montréal
Créé en 2012, l’Orchestre national de jazz (ONJ) est un organisme à but non-lucratif reconnu de bienfaisance par le Gouvernement Canadien. C’est un ensemble à géométrie et à effectifs variables unique au Canada, réunissant des chefs d’orchestre et des artistes nationaux et internationaux du plus haut calibre. Depuis 2013, il a produit plus de 90 concerts.

Sa mission : commander, présenter et enregistrer des œuvres nouvelles, arranger et interpréter des pièces tirées du répertoire mondial de la musique de jazz du 20e et du 21e siècle, mais également de la pop, de la musique du monde et de la musique de films, en s’attachant à faire particulièrement ressortir la présence du jazz dans ces autres genres musicaux, sensibilisant ainsi le public quant à l’apport et à l’importance de celui-ci dans la culture musicale.

Source : L’Orchestre national de jazz de Montréal


Ma/Ma

https://www.youtube.com/watch?v=HdEvO8XwQFU

Information : Simon Fauteux

Montréal, août 2022 - Réalisé par André Lavergne (Dans l’shed), Gris, le premier EP du projet Ma/Ma de l’autrice-compositrice et chanteuse originaire de Ste-Adèle Catherine Labrecque sera disponible le 2 septembre prochain.

Ma/Ma propose des sons et atmosphères électro, cohabitant avec des mots qui se veulent un hommage aux sauts dans le vide, à l'écoute de ses passions et aux réalités d'être femme dans notre monde d'aujourd'hui.  Il représente un condensé artistique de différentes expériences auxquelles les femmes, mères, quarantenaires, peuvent s’identifier dans leur vie quotidienne.

Ma/Ma. Madame pour certains, Maîtresse d'école pour d'autres, Maîtresse tout court pour l'un, Machine par moment, Magnifique certains soirs, Maganée d'autres matins et Maman pour toujours.

L’amorce de la création de beats et de sons électroniques s’est effectuée en mars 2020. Dans une époque où le quotidien hyperconnecté prend une place plus qu’importante dans notre paysage réel et virtuel, Catherine Labrecque a eu envie d’explorer des sonorités électroniques minimalistes, dans une volonté d’alléger le chaos d’un quotidien déjà chargé. Les musiques électroniques témoignent de ce chaos avec ordre et minutie, afin de venir contrebalancer le tout. Les mots sont ensuite venus se poser, de manière plus aérée.

Des observations, des sentiments, des perceptions et des émotions sont distillés pour illustrer ce que peut représenter cette étape de la vie qui est plus rarement mise en musique, et plus souvent associée aux compromis, au détriment de la pratique artistique. Le nom du projet témoigne de ce grand écart permanent.

« Après la création de plusieurs démos au son folk pop et la parution d’un simple en 2016, je ressentais le besoin d’avancer artistiquement. Je revenais également d’une pause « maman », ce qui m'avait donné le temps de régénérer mes idées, et de renflouer mon coffre créatif » explique Catherine. « J’ai donc laissé de côté mon habituelle guitare pour créer des ambiances tantôt rythmées, tantôt planantes, et ainsi habiller des textes traduisant un chao doux-amer sur lequel je plane depuis les dernières années. Toutefois, loin de moi l’idée de renier mon plaisir de jouer avec les mots. Cependant, plutôt que d’écrire, comme dans le passé, mes textes avant de créer la musique, je désirais laisser sortir ma créativité à rebours. Cette démarche m’a permis de créer les rythmes et les mélodies qui m'habitent, avant tout ».

CRÉDITS
Paroles et musique : Catherine Labrecque
Révision de texte : Gaële Tavernier
Réalisation : André Lavergne
Voix Catherine Labrecque
Claviers : Nathan Vanheuverzwijn, Catherine Labrecque
Percussions et batterie : Steve Hamel
Programmation : Catherine Labrecque, André Lavergne
Basse : André Lavergne
Enregistrement : Studio Mid
Mixage : André Lavergne
Matriçage : Sébastien Cloutier, Studio Banzaï

 

Source : Club Mid