Eddy

https://www.youtube.com/watch?v=gltqPoZ1HdY&ab_channel=EDDY

Information : Simon Fauteux / Patricia Clavel

Montréal, avril 2022 - Le duo montréalais Eddy, fruit d’une collaboration entre la chanteuse Abigail Galwey et le bassiste Danny Trudeau partage « Room In A Bubble », premier extrait de l’Album Fluid à paraître le 9 septembre prochain via l’étiquette Ensoul Records (Dominique Fils-Aimé).

« Room In A Bubble » se veut un moment de détente et d’évasion allégeant le poids de ces deux dernières années. Cet extrait rappelle un jam audacieux et réconfortant qui dépeint la chaleur d’un été montréalais. Il a été réalisé par Joe Grass (Patrick Watson, Elisapie), mixé par Howie Beck (The Weather Station, Charlotte Day Wilson) et masterisé par Dave McNair (Stereophonics, Snarky Puppy).

Le son énergique du duo ne craint pas d’explorer le côté accrocheur et léger de la musique pop. Inspiré par le trip-hop, le rock, le punk, la pop, ainsi que la littérature et le théâtre, Eddy intègre toutes ces influences et en fait quelque chose de nouveau. La voix sensuelle d’Abigail Galwey imprègne la chanson d’une expression vivante tout en étant soutenue par le groove de Danny Trudeau. Défini par la science comme un mouvement circulaire de l’eau allant à l’encontre d’un courant principal, Eddy est caractérisé par ses auteurs comme un individu vivant constamment dans une tempête. Fort, sage « mais qui garde son cool » pour reprendre les mots d’Abigail Galwey, Eddy incarne donc parfaitement le mouvement de l’eau et la manière dont les vies du duo, pourtant opposées, ont fini par se croiser.

« Imagine-toi une bulle flottante au-dessus de la ville, comme un oiseau qui survole les chantiers, les amants, les ruelles en été. Avec la chaleur qui s'installe de nouveau dans nos vies, les rêveries ressurgissent, induites par nos corps engourdis » déclare Abigail.

Crédits
Voix : Abigail Galwey
Chœurs : Judith Little Dandurand, Nadia Hawa Baldé, Abigail Galwey
Batterie, percussions : Michel Medrano Brindis
Tambours Ngoba : Elli Miller Maboungou
Basse : Danny Trudeau
Piano Rhodes : Jérome Beaulieu
Synthétiseurs : David Osei-Afrifa
Guitares, percussions : Joe Grass
Guitare additionnelle : Hubert Tremblay

Source : Ensoul Records


The Pineapple Thief

https://www.youtube.com/watch?v=p8CJ3a0mngI

Information : Simon Fauteux

En spectacle au Canada
08/05 – Montréal – Le Studio TD
10/05 – Québec – Palais Montcalm
11/05 – Ottawa – Bronson Centre
12/05 – Toronto – Opera House
02/06 – Victoria – Capital Ballroom
03/06 – Vancouver – Rickshaw Theatre

Montréal, avril 2022 – Le groupe The Pineapple Thief, l'une des figures de proue du rock expérimental européen mené par le brillant Bruce Soord et appuyé par le batteur Gavin Harrison (King Crimson) annonce la sortie de l’album Give It Back le 13 mai prochain, alors que le groupe sera en pleine tournée canadienne en support à l’acclamé Versions of the Truth paru en 2021.

La tournée canadienne débutera le 8 mai à Montréal et se poursuivra à Québec (10/05), Ottawa (11/05), Toronto (12/05), Victoria (02/06) et se terminera le 3 juin à Vancouver. Retrouvez tous les détails au : https://www.pineapplethief.com/tour/

Give It Back comprend 12 nouvelles versions de pièces tirées du vaste catalogue du groupe, y compris des chansons des albums Little Man, All The Wars et Tightly Unwound.  Le groupe a complètement réenregistré toutes les chansons pour compléter les nouvelles parties de batterie de Gavin Harrison et les nouveaux arrangements. Le résultat de ce processus est une sortie unique qui présente l'évolution de The Pineapple Thief.

Bruce Soord explique l'idée derrière l'album : « Gavin a parcouru tout le catalogue de TPT et a choisi quelques chansons qu'il pensait pouvoir revisiter. Dès que j'ai entendu ce qu’il faisait, ça m'a inspiré à complètement retravailler les chansons. Gavin suggérait d'ajouter de nouvelles parties, de découper des choses, d'ajouter des couplets supplémentaires et j'étais complètement ouvert à tout ça. J'ai aussi « fermé l'histoire » sur les paroles de beaucoup de chansons qui, à mon avis, étaient trop floues. C'était cool à faire, même si c'était parfois un peu étrange de remonter dans le temps ».

Gavin Harrison déclare : « Quand j'ai commencé à travailler avec The Pineapple Thief, je n'avais joué que sur l'album Your Wilderness, donc quand est venu le temps des spectacles, j'ai évidemment dû aborder pas mal de chansons que je ne connaissais pas et que je n'avais pas joué avant. Ayant passé quelques années avec King Crimson (où ce défi m'a souvent été présenté), Robert Fripp m’a suggéré d'aborder chaque chanson comme si elle était nouvelle, peu importe quand elle a été écrite. Donc, avec la bénédiction de The Pineapple Thief, j'ai développé ma propre version de certains des éléments précédents. Au fil des tournées, j'ai été curieux de connaître leur énorme catalogue et je me suis retrouvé à écouter et à appliquer le processus « ancienne chanson/nouvelle chanson » et à imaginer comment je pourrais (parfois radicalement) les retravailler - initialement juste dans le but de trouver d'autres chansons à jouer en concert. Bruce m'a encouragé à aller aussi loin que je le voulais (y compris en écrivant de nouvelles sections entières) - après tout, l'original existait déjà - alors pourquoi ne pas insuffler une nouvelle vie à ces plus vieilles chansons ? Il ne s'agit pas d'un album de compilation ou d'une sorte de "best of" sélectionné - mais plutôt des morceaux qui m'ont donné l'inspiration pour réarranger et retravailler. »

‘Give It Back’
1. Wretched Soul (Rewired) [05:26]
2. Dead In The Water (Rewired) [04:43]
3. Shoot First (Rewired) [03:43]
4. Build A World (Rewired) [03:42]
5. Start Your Descent (Rewired) [04:23]
6. Give It Back (Rewired) [06:20]
7. Boxing Day (Rewired) [03:25]
8. Someone Pull Me Out (Rewired) [04:00]
9. Last Man Standing (Rewired) [05:15]
10. Little Man (Rewired) [03:51]
11. 137 (Rewired) [05:06]
12. Warm Seas (Rewired) [03:59]


Lydia Persaud

https://www.youtube.com/watch?v=YAOfjsTOyJI

Information : Simon Fauteux

Montréal, avril 2022 – La talentueuse autrice-compositrice Torontoise Lydia Persaud fera paraître son nouvel album Moody31 le 29 avril. Bien ancré dans un groove et une sonorité qui rappelle les grandes chansons des année 1970, Moody31 démontre parfaitement tout le talent de Lydia Persaud, qui était déjà plus qu’évident lors de la parution de son premier album Let Me Show You en 2019.

Réalisé par Scott McCannell et mettant en vedette certains des meilleurs musiciens de la scène musicale torontoise, Moody31 est un singulier mélange de grooves, de sublimes mélodies et d’histoires personnelles uniques à Persaud. C’est un portrait intime du désir, de la romance, de la perte et de la connexion alimenté par sa voix indéniablement sensuelle.

Après avoir fait des démos pendant plus d'un an, Lydia Persaud a donné vie à Moody31 en novembre 2020 chez Safe Spaceship Records à Toronto avec McCannell. « Scott et moi partagions le même désir de créer quelque chose de nouveau tout en préservant le feeling classique des sonorités Soul et Jazz des années ‘70 que nous aimons » explique Lydia. « Le ukulélé a été l'instrument de base lors de l'écriture du disque. À partir de là, Scott et moi faisions des jams pour ensuite enregistrer les démos. Le processus consistait toujours à honorer la musique et l'histoire. Tout a été enregistré live avec tout le monde dans la même pièce. Il y a aussi eu des tonnes de rires, des pauses cigarette, Al Green et des albums de Marlena Shaw ».

Moody31 explore la culture thérapeutique, les frontières, la création et la dissolution de diverses intimités. La magnifique voix et le talent de Persaud – tout comme celui de ses collaborateurs Ben MacDonald, Kyla Charter et James Baley – est clairement mis en évidence sur l’album. Le ton et la sonorité de chansons comme « Let Me Be There For You » et « Think of Me » font référence au classique de Mavin Gaye « Here My Dear », un clin d’œil subtil à cette lignée sonore. Sur la douce mais émouvante « Unsung », elle se demande « Comment guérir d'un amour qui n'a jamais commencé? », décrivant les multiples paradoxes du désir.

« La musique est ma vie depuis 10 ans. Ce n'est que maintenant que je sens que je peux commencer à raconter le passé et apporter mes expériences dans ce que je fais. J'espère que Moody31 célèbre et valide l'expérience humaine dans toute ses contradictions : comment un nouvel amour peut être vécu parallèlement à une perte profonde, comment on peut avoir soif de solitude et de connexion simultanément. C'est beau d'embrasser toutes nos humeurs - c'est vivant! »

Lydia Persaud apporte un spectre complet d'émotion à sa musique Soul infusée de Folk et de Jazz. Elle a partagé la scène avec des légendes comme Gordon Lightfoot, David Crosby et Lee Fields, en plus de faire les premières parties de Serena Ryder, Sarah Harmer et Joey Landreth.

Source : Next Door Records


Pierre Kwenders

https://www.youtube.com/watch?v=L4R4rAU1W9w

Information : Simon Fauteux / Patricia Clavel

EN SPECTACLE
04/05 - Toronto - The Music Gallery
06/05 - Montréal – Centre PHI
09/07 - Toronto - Field Trip
21/07 - Baie-Saint-Paul - Le Festif
30/07 - Montréal - Osheaga
07/08 - Québec - Festival Cigale

Montréal, avril 2022 - L’auteur-compositeur, musicien et DJ montréalais d’origine congolaise Pierre Kwenders fera paraître son très attendu nouvel album José Louis and the Paradox of Love le 29 avril via Arts & Crafts.

Il partage aujourd’hui l’extrait « Your Dream », certainement la chanson la plus intime sur José Louis and the Paradox of Love. « Your Dream » révèle un côté émotionnel de Kwenders, alors qu'il s'ouvre sur sa sexualité et la pression de répondre aux attentes des autres, aux rêves de quelqu'un d'autre. Mettant en vedette l'auteur-compositeur-interprète congolais et ancien collaborateur de Kwenders Ngabonziza Kiroko alias NGABO, la pièce crée un dialogue entre deux artistes originaires de la même partie du monde, reflétant les expériences de chacun, avec Kwenders chantant en lingala et NGABO en swahili. Le DJ et producteur portugais Branko cimente la puissante balade, créant une mélodie unique et intemporelle.

Avec José Louis and the Paradox of Love, Pierre Kwenders arrive à un nouveau tournant : un moment de résonance, complètement libre et articulé dans le respect de son héritage diversifié, mais se délectant de la combinaison inventive de ses éléments. Conteur dans l'âme, Kwenders est motivé par les subtilités de l'amour. Ses chansons tissent des récits de souvenirs du passé, des esquisses de sa ville natale et des réflexions sur l'avenir.

Enregistré pendant quatre ans dans une poignée de villes au-delà des frontières et avec de nombreux collaborateurs dont Win Butler, Michael Brun, BRANKO, King Britt, Ngabo, Sônge, anaiis, Babel Bukasa, Uproot Andy ainsi que le Africa Intshiyetu Choir, José Louis and the Paradox of Love est le point culminant de la croissance personnelle et de la dextérité musicale que Kwenders a perfectionnée au fil des ans.

José Louis and The Paradox of Love présente Kwenders chantant et rappant en lingala, français, anglais, tshiluba et kikongo alors qu'il tisse des histoires au-delà des frontières de la langue et de la géographie. Intitulé symboliquement d'après son nom de naissance, José Louis Modabi, l'album explore une recherche continue pour saisir les complexités universelles de la romance, parfois à travers le prisme de ses propres expériences intimes. À travers différents moments de tension et de libération, des récits romantiques de beauté et de catastrophe sont emballés dans de puissantes vignettes musicales poétiques.

Tout comme Kwenders écrit avec une perspective multilingue, il puise également dans ses influences musicales, recherchant les nuances précises offertes par chacune pour mieux résonner émotionnellement. José Louis et The Paradox of Love transcendent les genres tels que l'électronique, la pop et la rumba et incluent la guitare, le saxophone, le violoncelle, la trompette, le violon et le Mbira, un idiophone pincé du Zimbabwe.

José Louis and the Paradox of Love Tracklist :

  1. L.E.S (Liberté Égalité Sagacité) (Feat. Win Butler, King Britt)
  2. Your Dream (Feat. Ngabo)
  3. No No No
  4. Imparfait (Feat. Sônge)
  5. Papa Wemba
  6. Religion désir
  7. Makambo Ya Gaga (skit)
  8. Heartbeat (feat. anaiis)
  9. Kilimanjaro
  10. Coupé
  11. Sahara
  12. Radio trottoir (interlude) (Feat. Babel Bukasa)
  13. Church (Likambo) (Feat. Africa Intshiyetu Choir)

Source : Arts & Crafts


Anomalie

https://www.youtube.com/watch?v=Vk34HnVAMO4

Information : Simon Fauteux

En spectacle
27/05 – Montréal – Club Soda

Montréal, avril 2022 – Le dynamique producteur de musique électronique et claviériste montréalais Nicolas Dupuis, alias Anomalie fera paraître son très attendu premier album le 29 avril via Nettwerk, suivi du Galerie World Tour qui débutera à Dallas le 18 mai et passera par Montréal le 27 mai au Club Soda. Un forfait incluant une classe de maître de 60 minutes, un ensemble de sons conçus par Anomalie, un t-shirt de la tournée mondiale, un billet admission générale ainsi qu’un accès prioritaire à la salle est aussi disponible ICI

Retrouvez toutes les dates du Galerie World Tour ICI

Nicolas Dupuis n'est jamais très loin de chez lui. En tant qu'Anomalie, le projet de production asymétrique qu'il a dévoilé en 2016, il a canalisé son éducation musicale – par sa mère, professeur de piano et par son père, animateur à Radio-Canada – sa scolarité et ses talents scéniques dans deux EPs, Metropole et Metropole II ( l'histoire d'une ville – Montréal - ville natale de Dupuis où il réside toujours – revisitant des repères familiers, des rythmes cosmopolites et des rues et leurs histoires), la collaboration avec Chromeo Bend the Rules, et maintenant son premier album, Galerie.

Le résultat est une délirante fusion de genre inspirée de D’Angelo, J. Dilla, Pet Sounds des Beach Boys, Sunlight de Herbie Hancock et Black Radio de Robert Glasper. Vous pourriez l'étiqueter de cubiste; chaque chanson révélant un nouvel angle, un nouveau coté et une profondeur dans le son de Dupuis. Ensemble, ces pièces ne sont pas seulement une exposition ; elles sont une thèse retentissante, une feuille de route retraçant comment les styles se chevauchent et interagissent. En revigorant l'harmonie du jazz, Dupuis influence sournoisement un public plus large à découvrir ou à renouveler son amour pour les composantes fondamentales des voix d'aujourd'hui.

Incluant les participations de Masego, Shad, India Carney, Mael, Mateus Asato et Bad Snacks, Anomalie offre avec Galerie un album complètement fascinant qui démontre avec éclat toute l’étendue de son immense talent.

Anomalie est dans une position singulière: sa base de fans est une combinaison de la nouvelle scène jazz (Snarky Puppy, Thundercat, Louis Cole), de la scène soulful beats (FKJ, Masego, Tom Misch) et de la scène électronique post dubstep (Griz, Odesza, Opiuo). Il est à la fois un virtuose du piano, un génie du clavier, un réalisateur et un auteur-compositeur talentueux qui a fait des tournées dans le monde entier et s'est produit à des festivals comme Red Rocks et Electric Forest.

GALERIE / Tracklisting
Lune feat. Mateus Asato
Dribble
Mollo
Bond
Come Running to Me
Generations feat. Shad
Hummingbird feat. Bad Snacks
Memory LEaves feat. Masego
Untouchables feat. India Carney
Leiria feat. Mael

Source : Nettwerk


Sarah MK

https://www.youtube.com/watch?v=MEa29Munbq4&ab_channel=SarahMK-Topic

Information : Simon Fauteux / Patricia Clavel

SPECTACLE/LANCEMENT
27/04 - Montréal - Le Ministère

Montréal, avril 2022 – La talentueuse et polyvalente autrice-compositrice et interprète Sarah MK fera paraître son nouvel album Wax & Gold le 27 avril prochain. Elle en présentera l'essentiel sur scène le soir même au Ministère lors du spectacle-lancement. Les billets sont disponibles ICI

Wax & Gold marque un retour en forme pour la chanteuse. Se souvenant d'une rencontre fortuite avec le méga-impresario Scooter Braun (Ariana Grande, Justin Bieber, J Balvin, Demi Lovato) pendant laquelle son esthétique sonore a été remise en question, Sarah s'est retrouvée à un croisement tant personnel que professionnel.

Compte tenu du climat R&B actuel, elle cherchait à l'origine une direction plus folk, ce qui marqua le début de sa collaboration continue avec le multi-instrumentiste Christopher Cargnello qui, avec MK, a coréalisé l'album. Le noyau de son groupe composé de Caulder Nash (claviers), Anthony Pageot (batterie) et du bassiste Jonathan Lorgis a été assemblé pour la première fois lors d'une résidence dans un bar de jazz local en 2017. La majeure partie du matériel est le fruit de la synergie née de ces répétitions, résultat qui ne peut être produit que par des jam sessions avec des musiciens en état de flux. Sarah a écrit 8 des 10 chansons du projet en 2018 à la suite d’une explosion de créativité qui a duré 3 mois. La formation est complétée par une section de cuivres composée d'Andy King, Alexandre Dion, Christopher Vincent et Rachel Therrien.

Alors que sa voix évoque celle de Solange ou de Sade, sa musique suggère l’époque des Soulaquarians circa 1999. Sarah MK aborde un éventail de sujets sur Wax & Gold dont la nostalgie sur « Hey Richard », chanson portant sur une amitié involontairement éloignée, ou l’ironique « Pancakes For Supper », pièce Funk langoureuse co-écrite par la batteuse Salin Cheewapansri. La brochette d'artistes et musiciens vedettes rassemblés par Sarah aide à donner vie à ses chansons, notamment les contributions des chanteurs-auteurs Clerel et Judith Little ainsi que la flutiste Caro Dupont sur « Goodbye ».

La brève tournure acoustique de Sarah a finalement mené à un moment de lucidité où elle retrouve avec Wax & Gold la Néo-Soul qui l'inspire à ce jour. Elle trouve l'équilibre entre le message et la musique avec grâce et maîtrise. Capable d’alterner aisément du R&B passionné au rap cru, elle a une polyvalence sonore impressionnante, caractérisée par des paroles finement aiguisées sur des fonds rythmiques aussi chaleureux qu’émouvants.

Sarah MK est diplômée de l'Université de Montréal et détient un baccalauréat en chant jazz. Elle sort indépendamment son premier album "Worth It" en 2011, projet acclamé par les critiques et les fans de musique. Collaboratrice convoitée tant au Québec qu’à l'étranger, elle travaille avec les légendes locales Dubmatique, le pianiste virtuose Anomalie, la famille Brown et le groupe emblématique de RapKeb Dead Obies, parmi d'innombrables autres. MK a fait de nombreuses tournées en Amérique du Nord et en Europe, que ce soit dans des festivals internationaux en tant que soliste ou pour soutenir des artistes aussi réputés que l'incomparable Fred Wesley, le rappeur canadien Socalled et le clarinettiste de renommée mondiale David Krakauer pour le projet hybride funk-klezmer Abraham Inc.


Good Fortune

https://www.youtube.com/watch?v=9wtBGcIxPiI&ab_channel=Kelseym

Montréal, avril 2022Good Fortune est le projet de l’autrice-compositrice, musicienne et artiste visuelle torontoise Kelsey McNulty. Elle fera paraître son premier album éponyme le 21 avril.

Sur Good Fortune, la talentueuse Kelsey McNulty a réussi à créer une ambiance sonore intrigante grâce à un mélange de sonorités éclectiques. Avec une affection autant pour la pop française des années ‘60 de Françoise Hardy et Serge Gainsbourg, que pour celle de Broadcast et Air, McNulty dépose ses mélodies intimes et sensuelles - en anglais et en français - sur des couches de claviers éthérés et de guitares surf bien assumées, le tout ancré par une solide section rythmique.

Voulant refléter les techniques d'enregistrement de ses disques préférés, McNulty s'est associée au réalisateur torontois Scott McCannell pour mettre ses chansons sur bande : « Le son de la bande, en particulier pour une section rythmique, est quelque chose d'important pour moi. Beaucoup d'enregistrements que j'aime et que j’écoute sont des années ‘60 et ‘70 et c'est ainsi que ces groupes ont enregistré, ensemble dans une pièce. L'énergie humaine et le temps s’est arrêté et j'aime penser que ce disque a au moins une touche de cette magie ». L’album a été enregistré sur bandes analogues qui furent ensuite transférées en numérique. Le tout a finalement été complété en 2021.

Collaboratrice dans l'âme, Kelsey McNulty travaille avec des groupes canadiens tels que Great Lake Swimmers, CARLO et The Boxcar Boys; elle a fait plusieurs tournées, se produisant en Australie, en Europe, au Royaume-Uni, au Canada et aux États-Unis avec de nombreux artistes et groupes, dont Begonia, Cat Clyde et Ben Caplan, pour n'en nommer que quelques-uns. « J'ai eu la chance de passer la majeure partie des 10 dernières années en tant qu’accompagnatrice à jouer avec des artistes incroyables. Au cours de cette période, j'ai ramassé des morceaux, des histoires, des sons et des idées. L'écriture a toujours été un aspect important pour moi, c'est ce qui m'a attiré vers la musique de manière plus sérieuse quand j'étais adolescente. Pour ce projet en particulier, j'ai pris quelques-unes des idées qui n'ont pas été utilisés ailleurs, que je voulais développer, et je les ai étoffés en chansons. J’ai juste trop hâte de les lancer dans l’univers! » déclare Kelsey.

GOOD FORTUNE
I Know
Feelin It
Mon cœur
Time Does No Favor
Island Of Hope
Aire
On and On
Mémoire
You’ll Make It
The City
Fantômes


Lily Frost

https://www.youtube.com/watch?v=gO90qyWmW68&ab_channel=LilyFrost

Montréal, avril 2022 - L’autrice-compositrice et interprète torontoise Lily Frost partage aujourd’hui l’extrait

« Changes in the Air » qui annonce l’arrivée de son nouvel album Decompression  qui sera lancé cet automne.

« J'ai écrit Changes In The Air via Zoom avec Chris Bartos, Rob Joy et Denielle Bassels pendant la pandémie. C'est une chanson d'espoir et de retour à la terre. Ça fait vraiment du bien de chanter celle-là, surtout en harmonie à trois voix! » déclare Lily. La chanson, tout comme l’album, a été enregistré au studio Goldstein’s East de Toronto avec un groupe composé de certains des musiciens de session les plus respectés du pays, dont les batteurs Dani Nash et Nick McKinley, ainsi que les bassistes Anna Ruddick et Darcy Yates.

Avec neuf albums et trois EP à son actif, Lily Frost est une figure reconnue de la scène musicale canadienne. Au fil de ses disques, elle a exploré des sujets allant de l'introspection, de notre lien à la nature, à la spiritualité et à la psychologie, drapé d'une métaphore poétique touchant à l'indie folk, la pop, le swing, et le western, le tout avec une touche d'audace.

Comme plusieurs, la pandémie l’a fait s'interroger sérieusement sur son avenir en tant qu'entité créative. Était-il utile de continuer s'il n'y avait pas d'opportunités de jouer des spectacles? Était-ce le moment de jeter l'éponge et d'aller dans une autre direction ?

Alors que Lily cherchait des réponses, des fans fidèles, des promoteurs et son voisin, le producteur Aaron Goldstein (Lee Harvey Osmond) l'ont convaincu qu'elle était « une vraie! » et qu'il y avait tellement de musique qu'elle avait encore besoin de partager. Le dynamisme d'Aaron l’a convaincu de rassembler toutes les meilleures chansons de son arsenal et ils se sont mis au travail. Les résultats se retrouvent sur Decompression, l’album qui sera lancé cet automne et qui ne ressemble à rien d'autre dans son catalogue.


Tami Neilson with Willie Nelson

https://www.youtube.com/watch?v=JFS0p1MpEG0

Information : Simon Fauteux

Montréal, avril 2022 - L'autrice-compositrice-interprète canadienne Tami Neilson, s'associe au légendaire Willie Nelson sur l’émouvant nouvel extrait "Beyond The Stars", disponible aujourd'hui via Outside Music. Le clip lancé simultanément comprend des séquences exclusives filmées le mois dernier à Austin lors du SXSW Music Festival et Nelson’s Luck Reunion à Luck au Texas.

« Beyond The Stars » annonce la sortie de KINGMAKER, cinquième album studio de Neilson, prévue le 15 juillet. Décrit par Willie Nelson lui-même comme un duo intemporel lui rappelant Patsy Cline qui rencontre Marty Robbins, « Beyond The Stars » est né du chagrin, capturant la douleur de Neilson suite à la perte de son père et son désir d'être à nouveau avec lui. « Entendre Willie être la voix de mon père dans ce duo dépasse mes rêves les plus fous », déclare Neilson. « J'ai pleuré pendant trois jours après son enregistrement, en l'écoutant et en pensant à quel point mon père, un musicien et un grand fan de Willie Nelson, aurait été absolument bouleversé et fier ».

Enregistré aux studios Roundhead de Neil Finn (Crowded House) dans la ville d'adoption de Tami Neilson, Auckland, en Nouvelle-Zélande, KINGMAKER marque la collection la plus provocante et la plus puissante de Neilson à ce jour. Alimentées par les événements qui ont changé le monde au cours des deux dernières années, les chansons de l'album exposent et font exploser les structures patriarcales qui imprègnent l'industrie de la musique, la vie de famille et la société dans son ensemble. Alors que Neilson a déjà exploré ces thèmes sur l’album SASSAFRASS en 2018, le nouvel album pousse encore plus loin ces idées stimulantes, faisant briller une lumière musicale dramatique sur ce que feu Bell Hooks appelait «la politique de domination » qui rend les femmes sans nom et sans voix. Des chansons comme « Baby, You're A Gun » et la cinématographique chanson titre voient Neilson donner sa propre voix aux femmes du monde entier - à leur force, leur pouvoir, leur férocité et leur résilience face aux barrières structurelles et culturelles à leur pleine participation à société.

Source : Outside Music


Julian Lennon

https://www.youtube.com/watch?v=DOYklSVA4J0&ab_channel=JulianLennon

Information : Simon Fauteux

Montréal, avril 2022 - L’auteur-compositeur-interprète Julian Lennon partage « Every Little Moment » et « Freedom », deux nouvelles chansons tirées de son 7e album studio JUDE à paraître plus tard cette année. Les deux pièces sont disponibles dès maintenant sur toutes les plateformes d’écoutes.

« Every Little Moment » et « Freedom » reflètent l'anxiété collective ressentie pendant une période d'incertitude. Bien que l'écriture ait commencé il y a plusieurs années, les morceaux sont d'actualité dans le monde d'aujourd'hui et offrent un sentiment de confort pour aider les auditeurs à se sentir moins seuls.

LENNON A INTERPRÉTÉ « IMAGINE » DANS LE CADRE DU GLOBAL CITIZEN'S STAND UP FOR UKRAINE !

L'espoir était le thème dominant lorsque Lennon a interprété pour la première fois publiquement la chanson emblématique de son père, "Imagine", lors du Global Citizen Stand Up for Ukraine ! Rallye des médias sociaux. La campagne a permis de récolter 10,1 milliards d'euros pour l'aide à l'Ukraine.

« La guerre contre l'Ukraine est une tragédie inimaginable... En tant qu'être humain et en tant qu'artiste, je me suis senti obligé de réagir de la manière la plus significative possible. Alors, pour la toute première fois, j'ai interprété publiquement la chanson de mon père, "IMAGINE". Pourquoi maintenant, après toutes ces années ? - J'ai toujours dit que la seule fois où j'envisagerais de chanter "IMAGINE" serait si c'était la "Fin du Monde"… Mais aussi parce que ses paroles reflètent notre désir collectif de paix dans le monde. Parce que dans cette chanson, nous sommes transportés dans un espace où l'amour et l'unité deviennent notre réalité, ne serait-ce que pour un instant…

La chanson reflète la lumière au bout du tunnel, que nous espérons tous...

En raison de la violence meurtrière en cours, des millions de familles innocentes ont été forcées de quitter le confort de leur foyer pour chercher asile ailleurs.

J'appelle les dirigeants mondiaux et tous ceux qui croient au sentiment "IMAGINE" à défendre les réfugiés partout !

Veuillez plaider et faire un don du fond du cœur. #StandUpForUkraine » dit Lennon.

La magnifique performance, aux côtés de, Nuno Bettencourt (Extreme, Rihanna) est disponible ICI

À propos de Julian Lennon

Julian Lennon a toujours eu l'impression d'observer la vie différemment, peut-être parce que son parcours de vie a été si inhabituel. À l’évidence, car il révèle au spectateur son sens aigu de la composition et son don pour capturer un moment intime. Julian cherche à décrire son parcours personnel en tant qu'artiste au milieu d'expériences de vie uniques.

Né à Liverpool, en Angleterre, Julian Lennon a commencé sa trajectoire artistique à un jeune âge avec un don inhérent pour jouer des instruments de musique. Ces capacités allaient bientôt s'étendre aux arts cinématographiques et visuels. En tant qu'observateur de la vie sous toutes ses formes, Julian a développé son expression personnelle à travers des médiums tels que la musique, la réalisation de films documentaires, la philanthropie et la photographie

En 2015, par l'intermédiaire de la White Feather Foundation, Lennon a lancé The Cynthia Lennon Scholarship for Girls, un programme de bourses pour les filles au Kenya. Depuis lors, la Fondation a attribué plus de 40 bourses à des filles à travers l'Afrique et, en 2021, a étendu la bourse aux étudiants en art aux États-Unis. En septembre 2020, Lennon a reçu le CC Forum Philanthropy Award à Monaco. Ce même mois, il a été nommé lauréat du prix interculturel et artisan de la paix 2020 du Centre de l'UNESCO pour la paix.

En tant qu'auteur, Lennon a publié plusieurs livres, dont la trilogie Touch the Earth, Heal the Earth et Love the Earth, achevée en 2019 qui s’est retrouvée sur la liste des meilleurs vendeurs du New York Times; et le roman graphique pour enfants The Morning Tribe en 2021. Cette même année, Lennon a également reçu le World Literacy Award pour son travail de promotion de l'alphabétisation par le biais du WFF.

Pour en savoir plus sur la vie et l'histoire de Julian Lennon, veuillez visiter son site officiel : julianlennon.com

Source : BMG


Sébastien Lacombe

https://www.youtube.com/watch?v=vdhYJk3P3L8&ab_channel=S%C3%A9bastienLacombe-Topic

Information : Simon Fauteux

EN SPECTACLE
28/04 – Montréal – Le Ministère (Lancement)
07/05 – St-Adrien – Le BEAM

Montréal, avril 2022 – Deux ans après avoir lancé l’album anglophone Fly, l’auteur-compositeur-interprète Sébastien Lacombe fera paraître Le chemin des possibles, son 6ième album studio le 29 avril prochain via L-A be. Avec cet album lumineux, Lacombe nous emmène dans sa quête d’un monde meilleur, loin du chaos de la modernité, sur une trame sonore riche et orchestrale, entrelacée de moments acoustiques et intimes.

Écrit entre Paris et à Montréal, Le voyage des possibles propose en 11 chansons, un voyage musical à travers la vie humaine, en passant par ses combats et ses moments précieux. Lacombe y raconte à la fois notre fragilité et notre force sur le chemin de la vie, avec tous ses imprévus et ses points tournants.

Enregistré à Montréal au Studio Lobster Tank, Le chemin des possibles a été coréalisé par Sébastien Lacombe et Olaf Gundel, sous la direction artistique d’Erik West Millette. L’album marque un retour vers le français, langue maternelle de Lacombe, qui lui était essentiel afin de bien exprimer l’esprit du disque, qui se veut son plus personnel en carrière. « Cet album a été écrit pendant une époque tumultueuse avec la pandémie comme décor mais aussi, et en avant plan, le cancer de mon grand frère qui finit par avoir raison de lui, j’ai eu l’honneur d’être son proche aidant pendant cette période » explique Sébastien.

Le chemin des possibles par Sébastien Lacombe

1- Far West : Librement inspiré du grand Sergio Leone, la chanson, composée à la maison SOCAN de Paris, raconte le rêve d’un monde meilleur loin du train fou la vie moderne.

2- Le cerisier : Pièce co-composée avec Geneviève Toupin (a.k.a Willows) qui raconte les cycles de la vie et la jeunesse qui s’enfuit. Elle fut inspirée par le cerisier qui ornait la cour dans la maison familiale et qui m’a vu grandir.

3- Château de cartes : Écrite à l’automne 2019 avant la pandémie. Cette chanson un peu prémonitoire des choses à venir parle de la fragilité de notre vie, du fait que tout peut s’écrouler à tout moment.

4- Bats toi encore : Chanson écrite en réaction au diagnostic de récidive du cancer qui a terrassé mon grand frère Stéphane. C’était ma façon de conjurer le mauvais sort et de donner des munitions spirituelles à mon frère.

5- Un murmure dans le décor : Fruit d’une collaboration avec le compositeur Clément NiLem Simonet à la maison SOCAN. En prenant le métro en arrivant en ville, un vieux musicien est entré dans la cabine et a fait quelques chansons. Il était assez bon mais personne ne l’écoutait, ce qui a donné un texte que j’ai donné à Clément qui a composé une musique et m’a proposé des arrangements.

6- La vallée des fantômes : Une chanson qui parle du temps qui file rapidement. Inspirée par le Saguenay ou la chute de neige est abondante, elle porte un regard poétique sur notre passage souvent trop court sur la terre.

7- Nous les vivants : Une des dernières chansons écrites peu après le décès de mon frère au début de l’été 2021. Côtoyer la mort de si proche m’a permis de constater à quel point notre mortalité est réelle et magnifique en même temps.

8- Les étoiles : Cette chanson raconte les derniers jours passés au chevet de mon frère, nous savions qu’il ne restait que quelques jours à son passage sur terre, j’avais alors envie de me tourner vers les étoiles.

9- La promesse de nous : Écrite en réaction à la crise planétaire due à la pandémie. Cette chanson parle de ma foi et de mon amour pour l’humanité. Mon rêve est que dans la reconstruction d’une nouvelle société, nous saurons tenir promesse et nous dépasser en tant qu’espèce.

10- Tout est parfait : Celle-là a été écrite une première fois au début du projet et complètement réécrite à la fin. Une chanson centrale du disque qui parle de nos trajectoires, des épreuves qui les accompagnent et de notre vie que nous construisons étapes par étapes afin de construire tant bien que mal notre propre petit paradis sur terre.

11- Avec ma guitare et mon harmonica : Cette chanson aurait aussi pu s’appeler Lettre à mon fils. C’est une chanson d’un père bien imparfait qui donne quelques conseils à ses enfants afin qu’ils fassent des bons choix dans leur vie et qu’ils aillent à l’essentiel des choses.

Les crédits
Réalisation : Olaf Gundel, Sébastien Lacombe
Direction artistique : Erik West-Millette
Mix : Olaf Gundel
Arrangements de cordes : Olaf Gundel
Arrangements de la chanson Un murmure dans le décor : Clément NiLem Simounet
Prises de son : Olaf Gundel et Peter Van Uytfanck (pour les sessions de cordes)
Mastering : Ryan Morey

Musiciens :
Guitares acoustiques : Sébastien Lacombe, Olaf Gundel
Guitares électriques : Olaf Gundel, Sébastien Lacombe, Clément NiLem Simounet
Voix : Sébastien Lacombe, Geneviève Toupin, Anick Brémault et Olaf Gundel
Piano : Geneviève Toupin, Olaf Gundel
Contrebasse : Erik West-Millette
Basse : Erik West-Millette, Olaf Gundel
Keyboard : Sébastien Lacombe, Olaf Gundel
Violoncelle : Sheila Hannigan
Violons : Mélanie Bélair, François Pilon et Ligia Paquin
Trompette : Charles Imbeau
Batterie : Pascal Racine-Venne
Programmation : Olaf Gundel

Source : L-A be


MODLEE


Information : Simon Fauteux / Patricia Clavel

EN SPECTACLE
06/07 - Montréal - Festival International de Jazz de Montréal (Scène RioTinto)

Montréal, avril 2022 – Première femme à joindre l’étiquette Disques 7ième Ciel, la chanteuse MODLEE fera paraître son nouvel album SOUL URGE le 15 avril.

À travers son parcours unique, MODLEE développe son art depuis plus de dix ans et a su contribuer à une diversité culturelle riche. La chanteuse est une source d'inspiration qui incarne l'importance d'être un modèle positif, de prendre sa place et d’exprimer une voix différente et authentique.

Voyage sonore signé MODLEE et Vlooper, SOUL URGE est le fruit d’une co-production visionnaire et unique. Histoires partagées à la lumière d’une guérison intérieure et à la fois un message à l’autre. L’album vibre sur les assises d’influences hip-hop, électro et l’expansion des styles Soul fusionSOUL URGE est aussi une plongée dans un univers parallèle de R&B, bercé par les vocalises feutrées et l’imaginaire de MODLEE. C’est également un hommage à la beauté, la sensation de grandir, de s’abandonner à notre envie intérieure. Les désirs du cœur et de l’âme.

D’origine Québécoise et Jamaïcaine et ayant voyagé entre le Québec et les États-Unis, MODLEE a été influencée autant par le jazz, le soul, le R&B que par le gospel et le reggae. Œuvrant dans le milieu musical depuis 2009, elle possède une vaste expérience. Elle vogue d’abord dans l’univers du beat making et fait quelques collaborations vocales sur des albums instrumentaux. De là, ont émergé plusieurs projets significatifs : son premier EP ANALOG LOVE distribué sur la plateforme Bandcamp (2010), le projet « Sunwalk » delivré via le label californien Soulection (2012), sa collaboration avec le rappeur Eman sur la chanson « Back to me » (2014) ainsi qu’avec Alaclair Ensemble sur la chanson « 436 » de leur album « Le sens des paroles » (2018). Plus récemment on, on peut l’entendre sur l’extrait « FANTAISIE » du projet SAC À SUPRISE du rappeur KNLO.

La qualité du travail de MODLEE est un élément primordial dans son processus créatif. C’est pourquoi elle s’est adjoint les services du producteur et réalisateur Vlooper. Ingénieur de son d’envergure qui a signé de nombreux projets exemplaires dans le milieu : Alaclair Ensemble, Eman x Vlooper, KNLO, et les précédents projets de MODLEE. Vlooper a toujours appuyé la vision de l’artiste et fait valoir son talent à sa juste valeur.

Crédits
Auteure-interprète & production vocale : MODLEE
Compositeur : Vlooper
Graphisme: Jérémie Lemarbre
Mix/Mastering: Trillium Sound Mastering (Richard Addison/Seb Blais-Montpetit)
Infographie: Boss Lab Design
Lettrage “SOUL URGE” album: Emmanuel Lajoie-Blouin
Production : Disques 7ième Ciel
Production exécutive : Steve Jolin
Label : Disques 7ième Ciel
Chargée de projet : Marine Lecouturier


Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

https://www.youtube.com/watch?v=BIO09HNr87A

Information : Simon Fauteux

Montréal, avril 2022 – Le grand classique du groupe acadien 1755, « Le monde a bien changé » - chanson écrite par Gérald Leblanc et composée par Pierre Robichaud - sera intronisé au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens dans le cadre des ECMA (East Coast Music Awards) le jeudi 5 mai en direct de Fredericton au Nouveau-Brunswick.

Voyez 1755, les nouveaux intronisés au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens - qui célèbrent leur 45ième anniversaire cette année - en spectacle le vendredi 6 mai au Fredericton Playhouse dans le cadre des East Coast Music Awards : Festival & Conference. Ce spectacle spécial célèbre non seulement ce groupe historique, mais aussi la culture acadienne de la côte Est avec comme invitées Lisa Leblanc et Emilie Landry. Les billets au coût de 35 $ + frais sont en vente ICI

Toutes les chansons portent une histoire et Le monde a bien changé ne fait pas exception à cette règle.

Le monde a bien changé, c’est l’histoire d’un homme qui apprend à mieux vivre et à mieux aimer grâce à l’amour de la femme qu’il a rencontrée. « En fait, ce n’est pas tant le monde autour de lui qui change, mais le regard qu’il porte dessus, à travers le prisme de l’amour », précise Pierre Robichaud. Et parce que c’est d’abord et avant tout une chanson d’amour, l’auteur-compositeur-interprète s’est inspiré de quelques grands succès du début des années 1960 pour la progression d’accords, dont Last Kiss de Wayne Cochran.

La grande amitié créative et musicale entre Gérald Leblanc, Roland Gauvin et Pierre Robichaud, auteurs et compositeurs principaux des chansons de 1755, a débuté dans les années 1970. Pendant une fête, Roland Gauvin et Pierre Robichaud se retrouvent avec une douzaine de personnes… dans une salle de bains! Gauvin jamme avec un autre musicien; pendant une pause de ce dernier, Pierre saisit sa guitare et se met à jouer en duo avec Roland. « Il y a eu des étincelles quand on s’est mis à jouer ensemble dans ce party de salle de bains! », se remémore avec émotion Robichaud. Nos deux voix s’harmonisaient tellement bien, Roland est tout un chanteur. Une belle chimie s’est vite installée entre nous ».

Un jour, Robichaud et Gauvin demandent au regretté grand poète acadien Gérald Leblanc, dont ils avaient découvert l’œuvre à l’université, de leur envoyer quelques-uns de ses poèmes afin qu’ils les mettent en musique. Le poète accepte leur invitation et leur soumet plusieurs poèmes; le reste appartient à l’Histoire :

« Je suis assis dans mon salon et je lis ce poème intitulé Le monde a bien changé. Me vient spontanément cette ligne mélodique : Le monde a bien changé, changé, changé! Roland et moi partons à rire; c’est bon signe! ».

« Ça a décollé tellement vite, cette aventure-là! On est passé de band de taverne à groupe qui remplissait les plus gros arénas du Nouveau-Brunswick! » poursuit Pierre Robichaud. La complicité créative entre Gérald Leblanc, Roland Gauvin et Pierre Robichaud aura engendré presque la moitié du répertoire de 1755, plusieurs chansons figurant parmi les plus populaires et mémorables du groupe. Encore aujourd’hui, 45 ans après sa création, lorsque le groupe interprète Le monde a bien changé sur scène, des spectateurs s’étendant sur quatre générations connaissent ses paroles par cœur. N’est-ce pas le propre des grandes chansons de traverser ainsi le temps?

Avec ses chansons endiablées (inspirées du Folk, du Country et du Rock) racontant la réalité quotidienne des Néo-Brunswickois francophones dans la langue de leur quotidien, 1755 a rendu possible une prise de conscience de l’identité francophone dans les Maritimes. « 1755 a grandement contribué à la réinvention de l'identité acadienne en construisant un récit qui reflétait la réalité contemporaine des Acadiens et en renégociant ce qu'on considérait comme étant une musique « acadienne». Ainsi, les consommateurs acadiens accordèrent une importance idéologique à cette musique qu'ils percevaient non comme une musique commerciale proprement dite, mais plutôt comme un symbole de leur émancipation culturelle », fait valoir Sylvie Leblanc dans son mémoire « Le monde qu'on connaît: The Music of 1755 and the Construction of Acadian Identity ».

Originaire de Bouctouche (Nouveau-Brunswick) et décédé le 30 mai 2005 à l’âge de 59 ans, Gérald Leblanc est un poète, un auteur et un parolier prolifique ayant beaucoup influencé la vie culturelle acadienne. En plus de 1755, des groupes et artistes tels Idée du Nord et Marie-Jo Thério ont interprété ses chansons. « En tant qu'écrivain, il a publié une quinzaine de recueils de poésie et a également contribué à des textes de théâtre, des traductions, des textes radiophoniques et des anthologies. Sa poésie décomplexée revendique la présence de l'Acadie au sein de la modernité et de la francophonie en tant que culture au caractère unique et cosmopolite, une démarche qui, on pourrait dire, fait écho à celle du groupe 1755 avec ses fusions modernes de rock des années 70 avec les saveurs du folklore acadien » -  Écrit par Sara Boudreau, dans son texte l'Oeuvre de Gérald Leblanc, pour le livre de Le Groupe 1755 Ltée, Les Chansons du groupe 1755.

Source : Panthéon des auteurs-compositeurs canadiens

Contact média, demandes d’entrevues : SIX media marketing Inc. (pour le PACC) simon@sixmedia.ca
Texte : François Couture


Sarah MK

https://www.youtube.com/watch?v=MEa29Munbq4&ab_channel=VariousArtists-Topic

Information : Simon Fauteux / Patricia Clavel

Montréal, avril 2022 – La talentueuse et polyvalente autrice-compositrice et interprète Sarah MK partage aujourd’hui « MITTOS » (pour Make It To The Other Side), premier extrait de l’album Wax & Gold à paraître le 27 avril. La voix de Sarah MK évoque autant Solange que Sade alors que la musique évoque l’époque des Soulaquarians circa 1999. « J’ai écrit cette chanson il y a quelques années pour une amie qui traversait des moments difficiles dans sa vie. Je voulais qu’elle sache qu’importe ce qu’elle vivait, qu’elle allait s’en sortir et se retrouver de l’autre côté de la situation (the other side)’’ explique Sarah MK. La chanson est toute aussi poignante et pertinente aujourd’hui et semble s'adresser à la population entière qui essaie de naviguer à travers les vagues d’une pandémie mondiale.

Sarah est diplômée de l'Université de Montréal et détient un baccalauréat en chant jazz. Elle sort indépendamment son premier album "Worth It" en 2011, projet acclamé par les critiques et les fans de musique. Collaboratrice convoitée tant au Québec qu’à l'étranger, elle travaille avec les légendes locales Dubmatique, le pianiste virtuose Anomalie, la famille Brown et le groupe emblématique de RapKeb Dead Obies, parmi d'innombrables autres. MK a fait de nombreuses tournées en Amérique du Nord et en Europe, que ce soit dans des festivals internationaux en tant que soliste ou pour soutenir des artistes aussi réputés que l'incomparable Fred Wesley, le rappeur canadien Socalled et le clarinettiste de renommée mondiale David Krakauer pour le projet hybride funk-klezmer Abraham Inc.

CRÉDITS
MITTOS (S. Makonnen, C. Cargnello)
Sarah Makonnen: voix
Christopher Cargnello: Guitare
Caulder Nash: Rhodes, orgue, synthés
Jonathan Lorgis: basse
Anthony Pageot: batterie
Andy King: Trompette
Joanna Peters, Marc Bell: Percussions

Production: Sarah Makonnen & Christopher Cargnello
Enregistrement / Mix: Marc Bell for TroubleMakers Studio
Édité: Marc Bell, Christopher Cargnello & Sarah Makonnen
Masterisé: Richard Addison for Trillium Sound Mastering
Arrangements : Sarah Makonnen & Christopher Cargnello
Art Work: Nik Brovkin
Paper art work: Pauline Loctin
Photo: Vladespicable
MUA: Stephanie Miramontes

Source : Sarah MK


Alex Pic

https://www.youtube.com/watch?v=50u92YX6QxQ&ab_channel=117Records

Information : Simon Fauteux / Patricia Clavel

Montréal, avril 2022 - Après avoir lancé les extraits « Il le faut » (2020) et « Payer le prix » (2021), l’auteur-compositeur et interprète Alex Pic fera paraître son premier EP acoustique « Maison de Paille » le 8 avril via 117 Records. Il partage aujourd’hui un extrait live de la chanson « Filante ».

Alex Pic assurera les premières parties des spectacles de Jay Scøtt le 8 avril à Montréal au Club Soda et le 14 avril à l’Impérial de Québec.

Reconnu pour son sens du spectacle et son énergie débordante, Alex a voulu se présenter sous un autre angle en toute simplicité et vulnérabilité. Un projet enregistré dans une maison de paille où l’on se laisse porter par sa voix et sa guitare.

Leader de la formation Rock Abitibienne Lubik, Alexandre Picard est mélomane, amoureux de la scène et un artiste fortement enraciné en Abitibi. Il traîne avec lui plus de 15 ans d’historique musical composé de nombreux projets de Bluegrass, de Rock et de musique alternative mais c'est avec Lubik qu'il a parcouru le Québec. Avec près de 200 spectacles, Lubik s’est produit dans les plus grands festivals du Québec et les nombreuses tournées avec des groupes comme Grimskunk, Groovy Aardvark et Caravane lui ont permis, en tant que chanteur du groupe, de s’établir comme un membre important de la communauté rock Québécoise.

Travailleur social de formation, Alex a toujours eu son milieu de vie à cœur. Reliant son travail auprès des jeunes et son amour pour la musique, il a réalisé plusieurs apparitions dans les écoles secondaires en tant qu'enseignant dans les cours de musique, avec des concerts auprès des jeunes du premier et du deuxième cycle.

CRÉDITS

  1. Run
    Auteurs : Alexandre Picard & Cédric Boisclair Gosselin
    Compositeur : Alexandre Picard
    Voix supplémentaire : Elliot Paquette
  1. Filante
    Auteurs : Cédric Boisclair Gosselin Compositeur : Alexandre Picard
  1. Le Bonheur
    Auteurs : Alexandre Picard & Cédric Boisclair Gosselin
    Compositeur : Alexandre Picard
    Arrangements : Alexandre Picard
    Violon : Frédéric St-Pierre
    Violoncelle : Jacob Auclair-Fortier

Enregistrement/Mix/Mastering : Yannick St Amand

Source : 117 Records


Good Fortune

https://www.youtube.com/watch?v=9wtBGcIxPiI&ab_channel=Kelseym

Information : Simon Fauteux

Montréal, mars 2022Good Fortune est le projet de l’autrice-compositrice, musicienne, artiste visuelle torontoise Kelsey McNulty. Elle partage aujourd’hui « Mon coeur », un extrait francophone aux sonorités rétro-pop tiré de l’album éponyme qui paraîtra le 21 avril.

La chanson, tout comme le clip d’animation réalisé par McNulty, est fortement influencée du Paris yé-yé des années 1960. Avec des couches de Wurlitzer, d'orgue Hammond, de synthés et de guitares surf-rock étincelantes, nichés sous la voix magnifique de McNulty, « Mon Cœur » est tout aussi cinématographique qu'accrocheuse.

McNulty explique: « La chanson est influencée la musique des années ‘60 et ‘70. La pop à cette époque était enregistrée en direct et capturait l'énergie d'un groupe. J'ai aussi été influencé par Françoise Hardy et Serge Gainsbourg et surtout la section rythmique sur L'histoire de Mélodie Nelson qui groove tout au long de ce disque.

Co-écrite avec le guitariste torontois James Taylor (YUKA), McNulty s'est associé au producteur/ingénieur/bassiste Scott McCannell pour coréaliser la chanson, accompagné de Taylor à la guitare et de Jon Hyde à la batterie. « Mon Cœur » a été enregistré sur bande analogique avant d'être transféré en numérique. « J'adore l'énergie des musiciens « live » capturés sur bande - quand tout le monde apprend à ressentir la chanson. Je pense que cette approche ajoute inévitablement une énergie à la musique que l'auditeur ressent, plus qu'il n'entend. Cela donne une autre présence à la musique. C'est un son que j'ai eu la chance d'explorer dans un groupe de surf dans lequel je joue nommé Carlo. Nous avons enregistré nos deux albums et tous nos démos sur bande et d'une certaine manière, ce projet est une extension de ce groupe et il inclut certains de ses membres.

Sur Good Fortune, la talentueuse Kelsey McNulty a réussi à créer une ambiance sonore intrigante grâce à un mélange de sonorités éclectiques. Avec une affection autant pour la pop française des années ‘60 de Françoise Hardy et Serge Gainsbourg, que pour celle de Broadcast et Air, McNulty dépose ses mélodies intimes et sensuelles - en anglais et en français - sur des couches de claviers éthérés et de guitares surf bien assumées, le tout ancré par une solide section rythmique.


Julian Lennon

Information : Simon Fauteux

Montréal, mars 2022 - L’auteur-compositeur-interprète Julian Lennon fera paraître « Every Little Moment » et « Freedom » le 8 avril, deux nouvelles chansons tirées de son 7e album studio JUDE à paraître plus tard cette année. Les deux pièces sont disponibles dès maintenant en pré-sauvegarde sur toutes les plateformes d’écoutes.

Le titre de l'album JUDE est un clin d'œil à la légendaire chanson « Hey Jude » des Beatles, écrite par Paul McCartney pour réconforter Julian, 5 ans, après la séparation de ses parents. Écrit à l'origine comme « Hey Jules », McCartney a changé "Jules" en "Jude" parce qu'il trouvait que ça sonnait mieux dans la chanson. La pièce est devenue l'un des morceaux les plus populaires du groupe, en tête des palmarès pendant 19 semaines après sa sortie et reste une favorite du public dans les concerts de McCartney aujourd'hui. Même s'il parle d'avoir une relation amour/haine avec la chanson, parce que c'est un rappel d'une période malheureuse de sa vie, Julian est reconnaissant pour le soutien exprimé à travers les paroles, et au fil des ans, la chanson est devenue une partie de son identité.

« Plusieurs de ces chansons sont en préparation depuis plusieurs années, donc cela ressemble presque à un album de passage à l'âge adulte » a déclaré Lennon. « Avec un grand respect pour la signification écrasante de la chanson écrite pour moi, le titre JUDE transmet le voyage très réel de ma vie que ces morceaux représentent. »

Julian Lennon et Justin Clayton ont coréalisé l’album JUDE.

À propos de Julian Lennon

Julian Lennon a toujours eu l'impression d'observer la vie différemment, peut-être parce que son parcours de vie a été si inhabituel. À l’évidence, car il révèle au spectateur son sens aigu de la composition et son don pour capturer un moment intime. Julian cherche à décrire son parcours personnel en tant qu'artiste au milieu d'expériences de vie uniques.

Né à Liverpool, en Angleterre, Julian Lennon a commencé sa trajectoire artistique à un jeune âge avec un don inhérent pour jouer des instruments de musique. Ces capacités allaient bientôt s'étendre aux arts cinématographiques et visuels. En tant qu'observateur de la vie sous toutes ses formes, Julian a développé son expression personnelle à travers des médiums tels que la musique, la réalisation de films documentaires, la philanthropie et la photographie

En 2015, par l'intermédiaire de la White Feather Foundation, Lennon a lancé The Cynthia Lennon Scholarship for Girls, un programme de bourses pour les filles au Kenya. Depuis lors, la Fondation a attribué plus de 40 bourses à des filles à travers l'Afrique et, en 2021, a étendu la bourse aux étudiants en art aux États-Unis. En septembre 2020, Lennon a reçu le CC Forum Philanthropy Award à Monaco. Ce même mois, il a été nommé lauréat du prix interculturel et artisan de la paix 2020 du Centre de l'UNESCO pour la paix.

En tant qu'auteur, Lennon a publié plusieurs livres, dont la trilogie Touch the Earth, Heal the Earth et Love the Earth, achevée en 2019 qui s’est retrouvée sur la liste des meilleurs vendeurs du New York Times; et le roman graphique pour enfants The Morning Tribe en 2021. Cette même année, Lennon a également reçu le World Literacy Award pour son travail de promotion de l'alphabétisation par le biais du WFF.

Pour en savoir plus sur la vie et l'histoire de Julian Lennon, veuillez visiter son site officiel : julianlennon.com

Source : BMG


Lydia Persaud

https://www.youtube.com/watch?v=YAOfjsTOyJI

Information : Simon Fauteux

Montréal, mars 2022 – L’autrice-compositrice Torontoise Lydia Persaud partage aujourd’hui I Got You, nouvel extrait de son nouvel album Moody31 à paraître le 29 avril. Bien ancrée dans un groove et une sonorité qui rappelle les grandes chansons des année 1970, « I Got You » représente parfaitement non seulement l’album à venir mais l’immense talent de Lydia Persaud.

« J’aime beaucoup le groove de cette chanson qui étrangement, a été écrite sans penser à personne en particulier » explique Persaud. « C’est une chanson à propos de la relance d'un amour de longue date, écrite tout en étant hcélibataire et parfaitement heureuse. Au moment où j'ai écrit « I Got You », Anderson.Paak a lancé « Make It Better », sa pièce avec Smokey Robinson. Dès que je l'ai entendu j’ai adoré et me suis dit que ça ressemble à quelque chose que j’écrirais. « I Got You » n'est en aucun cas une tentative d'écrire mon propre 'Make It Better', mais il y a définitivement une essence là-dedans.

Réalisé par Scott McCallern et mettant en vedette certains des meilleurs musiciens de la scène musicale torontoise, Moody31 est un singulier mélange de grooves sensuels, de sublimes mélodies et d’histoires personnelles unique à Persaud. C’est un portrait intime du désir, de la romance, de la perte et de la connexion alimenté par sa voix indéniablement sensuelle.

Lydia Persaud apporte un spectre complet d'émotion à sa musique Soul infusée de Folk et de Jazz. Autrice-compositrice accomplie et collaboratrice en demande, elle a fait paraître son premier album solo, Let Me Show You en 2019. Elle a partagé la scène avec des légendes comme Gordon Lightfoot, David Crosby et Lee Fields, en plus de faire les premières parties de Serena Ryder, Sarah Harmer et Joey Landreth.

Source : Next Door Records


Plastikman et Chilly Gonzales

https://www.youtube.com/watch?v=h9QCRcCZ4xE

Information : Simon Fauteux

Montréal, mars 2022 – Plastikman et Chilly Gonzales dévoilent aujourd’hui un court documentaire à propos de leur album « Consumed in Key », qui sera lancé le 1er avril via Secret City Records au Canada. Cet album est une réinvention du magnum opus de Plastikman, « Consumed » (1998), transformé en une nouvelle composition collaborative entre l’artiste original, Richie Hawtin, et le génie musical Chilly Gonzales. Voici l’histoire d’un album qui est le fruit de trois décennies de création, sous la supervision du producteur exécutif visionnaire Tiga. Le court documentaire révèle la réaction émotionnelle de chaque artiste à la création de l’album. Cette collaboration à distance entre deux artistes provenant de milieux complètement opposés n’a pas toujours été facile, mais le résultat justifie les efforts nécessaires.

En 1998, la légende de la musique techno Richie Hawtin a lancé l’album Consumed  sous son nom d’artiste Plastikman, via sa propre étiquette, Minus. Chef-d’œuvre de sobriété et de profondeur, avec une vision architecturale de la musique, « Consumed » a été très influent, jetant les bases du mouvement minimaliste qui s’apprêtait à émerger et comptant parmi ses plus grands admirateurs des icônes culturelles telles que le sculpteur Anish Kapoor, le designer Raf Simons et, deux décennies plus tard, l’artiste Chilly Gonzales.

Peu après le 20e anniversaire de l’album, Chilly Gonzales l’a entendu pour la première fois et a eu l’impression que l’usage libre de mélodies et de silences le confrontait dans sa sensibilité musicale. De plus, la structure rythmique unique de l’album attisait sa curiosité. Il a eu l’inspiration de composer des morceaux d’accompagnement au piano (contreparties) pour chacune des pièces. Ce ne serait pas un remix. Ce serait un compositeur qui réagit instinctivement — et qui trouve sa place — dans l’œuvre déjà terminée d’un autre compositeur. En guise d’expérimentation, Chilly a enregistré une série de maquettes et a partagé le tout avec son ami Tiga, le patron de l’étiquette Turbo Recordings. Fan de Plastikman et de « Consumed », Tiga a conseillé à Chilly de mener le projet à terme et lui a suggéré de contacter Hawtin.

Étant aussi ami avec Hawtin, Tiga est devenu l’intermédiaire entre les deux artistes et les a aidés à harmoniser leurs idées, chacun provenant d’un monde très différent. Ils étaient tous d’accord que Chilly devrait continuer d’enregistrer ses interprétations en solo, puis lorsqu’il aurait terminé, Hawtin se chargerait de mixer la nouvelle œuvre combinée. Cela offrait à chaque artiste un espace au sein du projet, davantage une conversation sonore entre eux qu’une collaboration typique.

« Consumed in Key » est né d’un amour obsessif pour une œuvre intemporelle, une fascination n’étant pas freinée par un excès de révérence. C’est le résultat de 30 ans d’évolution et d’inspiration, le destin ayant réuni trois Canadiens qui ont su unir leurs forces distinctes.

Maintenant, oubliez l’histoire. Oubliez les mots. Écoutez.

À propos de Richie Hawtin
Richie Hawtin est un artiste original, un vrai. Encensé autant au sein de la communauté des beaux-arts que dans le monde de la technologie de pointe, il repousse également les limites conceptuelles en tant que musicien. Il accueille avec joie chaque nouvelle idée, chaque nouvelle expérience, incluant celles qui auraient semblé être de la science-fiction au début de sa carrière. Né au Royaume-Uni, Hawtin a grandi au Canada. Dans le domaine des affaires, avec les étiquettes Plus8, MINUS Records et From Our Minds, il a développé des talents tels que Speedy J, au début des années 1990, et Gaiser, dans les années 2010. Et bien sûr, on le connaît en tant que Plastikman, le musicien électro par excellence, qui a toujours gardé un pied dans la marge alors qu’il créait de l’electronica avant-gardiste sur six albums (et deux compilations). Il a effectué un spectaculaire retour sur scène en 2010 en version Plastikman 1.5, demeurant en tête de peloton avec la nouvelle génération de vedettes de EDM comme Skrillex, Deadmau5, etc., pour qui Hawtin est à la fois un précurseur et un héros.

À propos de Chilly Gonzales
Chilly Gonzales est connu autant pour ses pièces intimistes au piano (la populaire trilogie d’albums Solo Piano) que pour son sens du spectacle et ses compositions pour de grandes vedettes. Il se présente en peignoir et en pantoufles dans les grandes salles de concert du monde et, le même soir, il peut livre un récital sublime, disséquer la musicologie d’un succès de Billie Eilish, et démontrer son talent de rappeur. Il a joué et écrit des chansons avec Jarvis Cocker, Feist et Drake, et il a remporté un prix GRAMMY pour sa collaboration avec Daft Punk sur Random Access Memories, qui a été sacré Album de l’année. Après des années à explorer l’enseignement, Chilly Gonzales a récemment inauguré sa propre école de musique, le « Gonzervatoire ». Son premier livre, Enya: A Treatise on Unguilty Pleasures a été publié en octobre 2020. Dans cet ouvrage, il pose la question : est-ce que la musique doit être intelligente ou peut-elle se contenter de viser le cœur? À l’hiver 2020, Chilly Gonzales a lancé A Very Chilly Christmas, son propre album de Noël. De classiques féodaux à des chansons pop plus récentes, A Very Chilly Christmas offre un panorama éclectique du répertoire saisonnier, qui peut tour à tour être grandiose et modeste, austère et exubérant... et puis il y a Mariah Carey.

Liste des pièces

  1. Contain (In Key)
  2. Consume (In Key)
  3. Passage In (In Key)
  4. Cor Ten (In Key)
  5. Ekko (In Key)
  6. Converge (In Key)
  7. Locomotion (In Key)
  8. In Side (In Key)
  9. Consumed (In Key)
  10. Passage Out (In Key)

Source : Secret City Records


Patrick Watson

https://www.youtube.com/watch?v=OUVgiZ8n7N4&ab_channel=PatrickWatson-Topic

Information : Simon Fauteux

Click here to read the english version

EN SPECTACLE
31/03 : Le Poisson Rouge @ New York City, NY
27/05 : Domaine Forget de Charlevoix @ Saint-Irénée, QC
28/05 : Centre culturel Desjardins @ Joliette, QC
29/05 : Théâtre des Grands Bois @ Saint-Casimir, QC
01/06 : Centre des arts Juliette-Lassonde @ Saint-Hyacinthe, QC
02/06 : Théâtre du Vieux-Terrebonne @ Terrebonne, QC
04/06 : Auditorium Massey-Vanier @ Cowansville, QC
14/07 : Les Francofolies de La Rochelle 2022 @ La Rochelle, France

29 mars 2022Patrick Watson est ravi d’annoncer que Better in the Shade, son septième album studio complet, sera lancé en version numérique le 22 avril via Secret City Records à travers le monde. Ce nouveau disque arrive après deux années prolifiques, malgré la pandémie. Patrick a lancé plusieurs chansons (A Mermaid in Lisbon, Que reste-t’il de nos amours, Lost with You) depuis la parution en 2019 de son album précédent, Wave. Plus récemment, Patrick a joué à Londres (R.-U.), au Barbican avec le BBC Orchestra. Il sera par ailleurs la tête d’affiche d’un concert au Poisson Rouge, à New York, le 31 mars. D’autres dates de concerts seront annoncées bientôt. Cliquez ici pour pré-sauvegarder l’album.

Selon Patrick, le nouvel album « est à propos de vivre dans un monde où l’on ne sait plus ce qui est réel. J’ai passé beaucoup de temps à lire afin d’améliorer mes paroles pour ce disque », raconte-t-il. « J’ai été fortement inspiré par Jesus' Son de Denis Johnson, The Waves de Virginia Woolf et Fever Dream de Samanta Schweblin. Les paroles rassemblent de petites pensées qui traversaient mon esprit. Nous avons multiplié les efforts pour réinventer nos arrangements, en intégrant une plus grande dimension électronique », poursuit-il. « L’ajout de synthés modulaires a permis une approche plus chaleureuse, émouvante et fluide des sonorités électroniques, qui sonnent aussi acoustiques que le reste des instruments. Bref, j’ai refait mes classes au cours des deux dernières années afin d’apporter quelque chose de nouveau. Andrew des Barr Brothers joue de la batterie avec nous sur ce disque. C’était un plaisir de jouer avec un aussi talentueux musicien. »

« Nous avons eu la chance énorme qu’Elisabeth Perrault crée la portion visuelle de ce disque. C’est une jeune artiste hyper douée et je suis convaincu qu’on va la revoir souvent à l’avenir »

L’annonce du nouvel album est accompagnée du premier extrait « Height of the Feeling » qui, dans les mots de Patrick « aborde l’usage de l’intimité comme une boussole, lorsqu’on se sent désincarné. » Il confie : « J’ai parfois de la difficulté à garder les pieds sur terre sans affection. Je ne sais pas si c’est une bonne ou une mauvaise chose, mais c’est comme ça. J’ai eu la chance de coécrire cette chanson avec Ariel Engle de La Force. C’est très agréable de travailler avec elle. Nous avons enregistré beaucoup de versions improvisées avec un micro, en rigolant ensemble tout le long.

Patrick Watson compose, interprète et enregistre ses albums avec son collaborateur et musicien de longue date Mishka Stein. Lauréats du Prix de musique Polaris en 2007, en plus d’avoir reçu plusieurs nominations pour des Prix JUNO et le Polaris, Watson et son groupe ont joué sur tous les continents, parfois même avec des orchestres complets, pour donner vie à leur riche musique. Leur plus récente tournée s’est arrêtée dans certaines de leurs plus grandes salles à ce jour, incluant le Barbican (Londres), L’Olympia (Paris), Coliseu (Lisbonne), El Plaza Condesa (Mexico), et plusieurs autres. Ayant grandi à Montréal, où il réside toujours, Watson a composé plusieurs musiques pour le cinéma et la télévision, y compris une bande-annonce pour The Walking Dead et le film en 3D Everything Will Be Fine de Wim Wenders.

Le CD et une édition limitée sur vinyle coloré sortiront plus tard cette année et sont disponibles en précommande ICI.

Source : Secret City


Jay Scøtt

https://www.youtube.com/watch?v=MX5KWmJn0HE

Information : Simon Fauteux / Patricia Clavel

EN SPECTACLE
08/04 – Montréal – Club Soda
14/04 – Québec – L'Impérial Bell
21/04 – Jonquière – Théâtre Palace Arvida
28/04 – Lavaltrie – Café Culturel de la Chasse-Galerie
07/05 - Rivière-du-loup – P’tite Grenouille
17/06 – Montréal – Place des Arts – Théâtre Maisonneuve
07/07 – Cowansville – Soif de musique
09/07 – Trois-Rivières – Festivoix
09/09 – Sorel – IO Experience
15/09 – Joliette – Cabaret Telus (Salle Rolland-Brunelle)

Montréal, mars 2022 – Après avoir lancé Ses Plus Grands Succès l’an dernier, Jay Scøtt, sans aucun doute l’artiste le plus prolifique de sa génération fait paraître Rap Queb Vol.1 aujourd’hui via 117 Records.

La tournée de Jay Scøtt démarre à Montréal au Club Soda le 8 avril et se poursuivra jusqu’à l’automne. Retrouvez toutes les dates ICI

Déjà connu pour ses nombreuses reprises de chansons rap sur sa chaîne YouTube (@JayScott89), Jay Scøtt (alias Jérémie) présente et célèbre, à sa façon, les artistes rap d’ici qu’il considère comme étant les plus grands paroliers et parolières contemporains. Il réinterprète les textes, parfois crus, parfois drôles ou touchants, de plusieurs artistes qui auront écrit, à leur manière, l’histoire de cette importante scène musicale qu’est le rap québécois.

Composé et enregistré dans son studio maison - comme tout bon rappeur et toute bonne rappeuse qui se respecte - cet album de reprises met en lumière des textes parfois oubliés ou même méconnus du grand public en les revisitant avec sa guitare sous des airs mélodieux et accrocheurs, comme Jay Scøtt sait si bien le faire.

Rap Queb Vol.1 propose un voyage des années 1990 à aujourd’hui … De Muzion à Rowjay en passant par Sir Pathétik et KC L.M.N.O.P., Jay alias Jérémie présente, avec énormément de respect et d’affection pour la culture hip-hop et la musique rap, dix titres du qui l'ont marqué au fil des ans. Cette musique d’ici qui ne cesse d’évoluer et qui aura fait de lui l’artiste qu’il est devenu.

CRÉDITS :

1 - C’est rendu F.U (Yvon Krevé)
Interprété et produit par : Jay Scøtt
Auteur : Henry Green-Dupré
Compositeur : Pier-Luc Jean Papineau

2 - Cinq à sept (Koriass)
Interprété et produit par : Jay Scøtt
Auteur : Emmanuel Dubois
Compositeur : Pier-Luc Jean Papineau

3 - Rien à perdre (Muzion, DJ Nykeldon)
Interprété et produit par : Jay Scøtt
Auteurs : Jocelyn Bruno, Stanley Rimsky Salgado, Jenny Salgado
Compositeur : Pier-Luc Jean Papineau

4 - SAPOUD (Les Anticipateurs)
Interprété et produit par : Jay Scøtt
Auteurs : MC Tronel, MC Monak,
Compositeur : Pier-Luc Jean Papineau

5 - Ta Yeul Vis Ta Vie Et Reste En Vie (KC L.M.N.O.P.)
Interprété et produit par : Jay Scøtt
Auteur : Joseph Claude-François Simard
Compositeur : Pier-Luc Jean Papineau

6 - Chacun sa manière (Souldia, Enima, Fou Furieux)
Interprété et produit par : Jay Scøtt
Auteurs : Kevin St-Laurent, Samir Slimani, Dominic Simard
Compositeur : Pier-Luc Jean Papineau

7 - F.P.T.N (Yes Mccan, CDX)
Interprété et produit par : Jay Scøtt
Auteurs : Jean-François Ruel, Louis Clifford Codada
Compositeur : Pier-Luc Jean Papineau

8 - F-Zero (Rowjay)
Interprété et produit par : Jay Scøtt
Auteur : Jason Rosauri
Compositeur : Pier-Luc Jean Papineau

9 - Ça que c’tait (Alaclair Ensemble)
Interprété et produit par : Jay Scøtt
Auteurs : Akena Okoko, Emmanuel Lajoie-Blouin, Claude Bégin, Olivier Normandin-Guénette, Ogden Ridjanovic
Compositeur : Pier-Luc Jean Papineau

10 - L’accroc du trippe 2 (Sir Pathétik)
Interprété et produit par : Jay Scøtt
Auteur : Raphaël Bérubé
Compositeur : Pier-Luc Jean Papineau

CRÉDITS
Mix : Sébastien Blais-Montpetit (alias Seb Ruban)
Master : Richard Addison (Trillium)
Artwork : Félix Renaud & Kristian Bolanos
MGMT : Sam Rick & Steve Jolin (117 Records)
Chargé de projet : Sam Rick (117 Records)
Production exécutive : Steve Jolin (117 Records)
Booking : charlene@117records.ca
Label : 117 Records

 


Jorane

Information : Simon Fauteux
EN SPECTACLE
6-7/04 – Québec – Grand-Théâtre - Salle Octave-Crémazie (Avant-Première)
21-22/04 – Montréal – Théâtre Outremont (Première)
05/10 – Trois-Rivières – Salle J-Antonio Thompson
15/10 – Sherbrooke – Théâtre Granada
19/10 – St-Jérôme – Théâtre Gilles-Vigneault

Montréal, mars 2022 – Après avoir lancé l’album HEMENETSET, nommé dans la catégorie « Album instrumental de l’année » au prochain gala des Prix JUNO, Jorane, la toujours surprenante créatrice et exploratrice sonore qui abolit les normes musicales et bouscule les codes établis, dévoilera enfin sur scène le spectacle immersif HEMENETSET, en partenariat avec L-A be, les 6 et 7 avril au Grand Théâtre de Québec, les 21 et 22 avril au Théâtre Outremont à Montréal, le 5 octobre à la Salle J.Antonio Thompson de Trois-Rivières , le 15 octobre au Théâtre Granada de Sherbrooke et le 19 octobre au Théâtre Gilles-Vigneault de St-Jérôme. D’autres dates seront annoncées sous peu. Retrouvez toutes les informations au https://jorane.com/

L’œuvre plurielle, collaborative et ambitieuse est une fresque à grand déploiement où musique, mouvement et technologies s’entremêlent. L’instinct, l’introspection et la liberté, concepts que Jorane rassemble sous le signe de la féminitude, sont au cœur de cette création qui tend à redonner sa pleine place à la féminité.

Divisé en tableaux distincts, HEMENETSET se veut la rencontre sur scène des arts, des technologies d’avant-garde et du rituel. Fruit de nombreux laboratoires et rendez-vous artistiques au cours des dernières années, HEMENETSET donne suite à un langage artistique passionnel et à une approche visant à déconstruire les codes et à imaginer des méthodes de création inédites.

Divisé en tableaux distincts mis en scène par François Blouin, HEMENETSET se veut la rencontre sur scène des arts, des technologies d’avant-garde et du rituel. Fruit de nombreux laboratoires et rendez-vous artistiques des dernières années, HEMENETSET donne suite à un langage artistique passionnel et à une approche qui vise à déconstruire les codes et à imaginer des méthodes de création inédites.

HEMENETSET est un rituel, et le récit d’une transformation qui invite les spectateurs à voyager autant à l’intérieur d’eux-mêmes que dans un nouvel univers.

Sur scène :
Voix et violoncelle: Jorane
Quatuor: Geneviève Clermont, Lana Tomlin, Sophie Coderre, Vanessa Marcoux
Choristes: Chloé Lacasse et Geneviève Toupin
Musiciens: André Simard (programmations électroniques), Mathieu Désy (contrebasse), Martin Lizotte (piano)

Concepteurs et conceptrices :
Idée originale et musique: Jorane
Mise en scène: 
François Blouin
Projections et intéractivité: Studio Ottomata
Conception lumière: ATOMIC3
Costumes: Julie Charland
Mouvements: Debra Brown
Équipe son: Stéphane Grimm et Martin Blois
Costumes : Julie Charland et Yso.
Coiffure: Stephane Scotto Di Cesare
Maquillage: Véronique St-Germain

Source: L-A be


Anomalie

https://www.youtube.com/watch?v=L0F6YVQY-Kg

Information : Simon Fauteux

En spectacle
27/05 – Montréal – Club Soda

Mars 2022 – Après avoir lancé l’extrait collaboratif avec la star du R&B Masego, le producteur / réalisateur de musique électronique montréalais Nicolas Dupuis alias Anomalie partage l’extrait « Hummingbird », nouvelle collaboration avec la réalisatrice et violoniste Jesse Hanson alias Bad Snacks, tirée de l’album Galerie à paraître le 29 avril prochain. Les deux artistes démontrent leur virtuosité respective en s’engageant dans un brillant duel mélodique entre le piano et le violon.

« J'ai rencontré Bad Snacks pour la première fois lorsqu'elle a fait les premières parties de nos spectacles sur la côte ouest lors de notre tournée nord-américaine 2019 » explique Nicolas. « J'ai été époustouflé par sa production et ses performances, et par la façon dont elle a incorporé plusieurs couches de violon qui donnait l'impression d'une complète section des cordes. Avec « Hummingbird », je cherchais ce type de son et elle amène l'ambiance du morceau à un autre niveau ! »

Bad Snacks a partagé: « En tant que fan de longue date d'Anomalie, pouvoir collaborer au projet a été un honneur et un réel plaisir. Je ne donne que très rarement mes cordes à quelqu'un qui a une oreille en qui j'ai tellement confiance, et sa vision et ses paysages sonores sont TELLEMENT amusants à jouer et à créer. J'adore ce morceau et j'espère que la légèreté de l'ambiance est transmise à l'écoute. :) »

« Hummingbird » poursuit la tendance qui voit Anomalie recruter des amis et des pairs pour contribuer à ses chansons, élargissant sans cesse sa portée sonore. « Hummingbird » rejoint « Memory Leaves », « Come Running To Me », « Bond » et « Dribble » qui se retrouveront sur Galerie, son très attendu nouvel album à paraître le 29 avril via Nettwerk, suivi de la Galerie World Tour, qui débutera à Dallas le 18 mai et passera par Montréal le 27 mai au Club Soda.

Nicolas Dupuis n'est jamais très loin de chez lui. En tant qu'Anomalie, le projet de production asymétrique qu'il a dévoilé en 2016, il a canalisé son éducation musicale – par sa mère, professeur de piano et par son père, animateur à Radio-Canada – sa scolarité et ses talents scéniques dans deux EPs, Metropole et Metropole II, la collaboration avec Chromeo Bend the Rules, et maintenant son premier album, Galerie.

La série Metropole, lancée en 2017 et 2018, était l'histoire d'une ville – Montréal, ville natale de Dupuis où il réside toujours – revisitant des repères familiers, des rythmes cosmopolites et des rues et leurs histoires. Au début de 2020, les lettres d'amour de Dupuis à Montréal l'ont emmené à travers le monde grâce à deux tournées nord-américaines à guichets fermés, en Europe et en Asie – en plus de ses réseaux sociaux sur lesquels ses fans se comptent par millions. Son talent été reconnu par certains de ses pairs comme Charlie Puth et Snarky Puppy entre autres. Sur scène, Dupuis a perfectionné un équilibre astucieux et audacieux entre production électronique, jazz progressif et rythmes hip-hop avec un groupe de quatre musiciens, y apportant sa touche unique et originale.

Mais à la mi-2020, le monde avait changé. Ces spectacles à guichets fermés ? Remplacé par des voisins de palier. Dupuis et sa conjointe ont décidé de s'installer dans leur propre espace à Montréal, en achetant leur première maison, avec un studio-maison où Dupuis pourrait redécouvrir son élan. Alors que les confinements disparaissaient tranquillement, Dupuis est retourné au studio prêt à canaliser ses influences prismatiques dans l’album Galerie.

Source : Nettwerk


Quatuor esca

https://www.youtube.com/watch?v=bJ5xzYOQRM8&t=2s&ab_channel=Quatuoresca

Information : Simon Fauteux

En concert
30 mars 2022 19h30 Verdun - Quai 5160
1er avril 2022 19h30 - Rivière-des-Prairies - Église St-Joseph
10 avril 2022 14h– Sorel-Tracy - Salle Georges-Codling
1er mai 2022 15h – Terrebonne - Théâtre du Vieux Terrebonne
8 mai 2022 16h – Grand-Mère - Maison de la culture Francis-Brisson
11 mai 2022 19h30– St-Jérôme - Théâtre Gilles-Vigneault
29 mai 2022 15h – Longueuil - Théâtre de la Ville
4 juin 2022 20h- Rivière-du-Loup - Centre Culturel Berger-Salle Alphonse-Desjardins
5 juin 2022 15h –Salle Desjardins-Telus, Rimouski

« Magnifique! » - Salut Bonjour

« Fragments se déploie tel un voyage et à travers de belles sonorités de cordes et une belle cinématographie musicale » - Yves Leclerc (Journal de Québec/Journal de Montréal)

Montréal, mars 2022 – Après avoir lancé l’album Fragments en janvier dernier, le Quatuor esca en présentera l’essentiel sur scène au cours des prochains mois. Avec la pianiste invitée Amélie Fortin, le Quatuor esca débutera sa tournée le 30 mars à Verdun et visitera Rivière-des-Prairies (1er avril), Sorel-Tracy (10 avril), Terrebonne (1er mai), Grand-Mère (8 mai), St-Jérôme (11 mai), Longueuil (29 mai) ainsi que Rivière-du-Loup (4 juin) et Rimouski (5 juin). Retrouvez les détails ici

Le Quatuor esca est composé d’Édith Fitzgerald (second violon), Sarah Martineau (alto), Camille Paquette-Roy (violoncelle) et Amélie Lamontagne (premier violon). Fragments est un spectacle unissant parfaitement les talents du quatuor virtuose. Les talentueuses musiciennes invitent le public à venir découvrir différents Fragments de leur répertoire, alliant pop, classique et contemporain.

« C’est l’occasion d’inviter le public dans notre univers et de présenter les musiques qui nous habitent. Simon and Garfunkel et Gilles Vigneault s’y côtoient, de même qu’Antonin Dvorak. L’œuvre originale Fragments de François Vallières captivera par son ambiance mystérieuse et son tourbillon moteur » déclare Amélie Lamontagne, premier violon.

Fondé en 2004, le Quatuor esca est réputé pour ses prestations accomplies et la richesse de son répertoire, qui passe du classique à la musique populaire. Régulièrement appelée à participer à des spectacles avec des artistes populaires, cette union de quatre femmes aussi différentes que complémentaires se produit avec un égal bonheur sur scène ou sur des plateaux télévisés aux côtés d’artistes de renom tels que Jean Leloup, Ingrid St-Pierre, Diane Dufresne, Cœur de Pirate, Jean-Pierre Ferland, Half Moon Run et Harry Manx. On peut les entendre sur divers albums dont ceux d’Isabelle Boulay David Goudreault, Élliot Maginot, Diane Tell, Nicolas Pellerin et les Grands Hurleurs, Les Soeurs Boulay, Beyries et Pascale Picard entre autres.

Source : In Tempo musique


Koriass

https://www.youtube.com/watch?v=uowatT0TX7s&ab_channel=Koriass-Topic

Information : Simon Fauteux / Patricia Clavel

Montréal, mars 2022 - Quatre ans après la sortie de La Nuit des Longs Couteaux, Koriass fera paraître son sixième album Abri de fortune (pour fin du monde) le 1er avril via Disques 7ième Ciel. Maturité, cynisme, humour, sensibilité et focus inébranlable sont au rendez-vous dans ce disque où l’on découvre l’évolution de l’homme derrière le personnage. En plus des pièces « Épitaphe feat. Sarahmée & Souldia »,  « 3e avenue »’ et « Corde à linge » parues récemment, on y retrouve également des collaborations avec Jay Scøtt, Mike Clay & Imposs!

Réalisé par Koriass avec la collaboration de Ruffsound & Philippe Brault, Abri de fortune (pour fin du monde) se présente à la manière d’un récit d’autofiction qui met en lumière les états d’âme et les schémas mentaux de Koriass dans la précarité d’un monde dystopique qui s’écroule. On le suit dans sa quête de vérité teintée de paranoïa, d’amour, de désespoir, de lucidité et de folie. L’abri de fortune se veut une image plus qu’un lieu physique, un refuge intérieur temporaire pour se protéger des intempéries et des dangers qui se présentent dans l’expérience humaine du personnage, jouant entre les frontières du monde réel et fictif.

Abri de fortune (pour fin du monde) est un projet sur lequel Koriass a travaillé en famille et entre amis. L’auteur-compositeur-interprète s’est entouré de ses alliés de longue date Ruffsound & Philippe Brault, son acolyte habituel Mocy à la console, son amoureuse à la direction artistique de tout le visuel, sans oublier sa fille qui apparait sur 3 chansons. « Je suis vraiment heureux de vous présenter ce projet que j’ai fait avec mon cœur » déclare Koriass

Koriass dispose aujourd’hui de plus de 104K abonnés sur Facebook et de plus de 64,3K abonnés sur Instagram sans oublier que l’ensemble de ses vidéoclips ont été visionné plus de 20 000 000 fois sur YouTube. Il cumule plus de 147 000 auditeurs mensuels sur Spotify et un total de 18,2 millions d’écoutes sur Apple Music.

Fasciné par le rap dès l’adolescence, Koriass n’a pas atteint la majorité lorsqu’il fait ses débuts sur scène.  Repêché en 2008 par les Disques 7ième Ciel, il se consacre dès lors à la production de son premier véritable album, Les racines dans le béton, suivi par Petites Victoires (2011). De retour en force en novembre 2013, il présente Rue des Saules, qui démontre avec justesse l’étendue de son talent et lui permettant de rafler le Félix de de l’album Hip-Hop de l’année à l’automne 2014. À la fin 2015, le rappeur lance sans avertissement le EP Petit Love - en guise de préambule à l’album Love Suprême, qui paraîtra en février de l’année suivante. Considéré comme l’un des chefs de file du rap québécois, Koriass revient à l’automne 2018 avec La Nuit des Longs Couteaux, un album puissant alliant les mélodies recherchées aux propos cinglants qui le caractérisent.

 Source : Disques 7ième Ciel