Zappa Plays Zappa

Zappa Plays Zappa

De retour au Québec du 28 juin au 3 juillet avec la tournée Tour de Frank !

Montréal, mai 2014 – Suite au succès fulgurant remporté par sa tournée de l’automne dernier, Zappa Plays Zappa, groupe mené par Dweezil Zappa, fils du légendaire Frank Zappa, sera de retour au Québec pour une série de cinq spectacles du 28 juin au 3 juillet dans le cadre de la tournée Tour de Frank, visitant St-Éphrem-de-Beauce, St-Casimir, Brossard, Montréal (dans le cadre du Festival International de Jazz) et Saguenay.

Zappa Plays Zappa fera revivre avec Tour de Frank, le répertoire éclectique et fort bien garni du paternel, pigeant dans le catalogue entier du légendaire musicien !

En plus de billets réguliers maintenant en vente, une certaine quantité de billets VIP sont disponibles pour les spectacles de St-Casimir et Brossard seulement, comprenant : Accès à la section spéciale Gold Circle avec les meilleures places en salle, une affiche du visuel officiel de la tournée et un accès spécial au test de son avec courte prestation.

Dweezil donnera à 15h, lors de ces deux concerts, une classe de maitre d’une durée de 75 minutes. Les billets sont en vente dès maintenant. Pour le prix d’une pédale de fuzz, venez apprendre les techniques du fils de Frank, celles là même qu’il enseigne lors de son camp musical Dweezila où la devise est Learn And Destroy, question de démolir les barrières qui retiennent la créativité musicale.

Depuis 2006, Dweezil Zappa a mené son incroyable groupe de musiciens à travers 500 concerts jouant plus de 275 compositions du catalogue de Zappa père. « La musique de mon père mérite d’être découverte par un public contemporain. Sa créativité et sa discipline sont inspirantes. Depuis que la génération X a surpassé la génération Y, peut-être sommes-nous rendu à la génération Z ! Je pense que le temps est venu d’adopter Frank Zappa comme la figure de proue de la génération Z. Plusieurs facettes de sa musique sont audacieusse, innovatrices et non conventionnelles, tout comme se doit de l’être la génération Z. » selon Dweezil.