They Call Me Rico

This Time

Le nouvel album disponible le 1er avril

Informations : Simon Fauteux / Larissa Souline

Montréal, mars 2016 – En 2009, le chanteur des Madcaps Frédéric Pellerin quitte momentanément la formation pour une échappée inspirée sous l’alias THEY CALL ME RICO. Ce projet solo le ramène à ses premières amours : le folk et le blues. Après trois albums chaudement salués, l’éponyme They Call Me Rico, This Kind of Life et Raw & Sweaty : Live in France, avec plus de 150 spectacles en France seulement — notamment devant cinq milliers de festivaliers dans le magistral théâtre antique de Vienne (Isère) ! —, RICO présente un nouveau disque studio : THIS TIME. En magasins le 1er avril 2016.

Avec les chansons de ses précédents albums, Frédéric Pellerin alias THEY CALL ME RICO a roulé sa bosse ici comme outre-mer. Il s’est produit plus de 350 fois au Canada et en Europe, tenant l’affiche lors de nombreux événements majeurs comme le Festival international de jazz de Montréal, le Cognac Blues Passion ou Jazz à Vienne en France. Il a aussi fait un saut aux États-Unis, à l’International Blues Challenge à Memphis, en janvier dernier.

THIS TIME, son nouveau disque studio, est composé de dix chansons originales dont il signe paroles et musique. RICO propose ici un virage plus rock, qui tend vers une esthétique plus moderne. Mais l’auteur-compositeur-interprète, que l’on a applaudi en ouverture de Joe Satriani & Lucky Peterson, Johnny Winter, Robben Ford ou Zebda, garde pourtant bien ancrées ses racines dans le blues, le folk et l’americana. Enregistré de façon analogique et essentiellement live dans deux studios de la région lyonnaise, dont le tout nouveau Studio Magnéto fondé par RICO, THIS TIME paraîtra le 1er avril 2016 ici et en France.

Projet solo – plus précisément d’homme-orchestre ! –, THEY CALL ME RICO est entouré de musiciens québécois et français pour certaines chansons : Dominique Laroche, membre du groupe Voïvod, à la basse, Nicolas Grimard (Caïman Fu) au Lap Steel ainsi que le violoniste et claviériste émérite de la région Lyonnaise Charlie Glad. Bref, une équipe étoile complétée par les ingénieurs du son Jonathan Verne (Studio La Hacienda, Tarare), Vincent Blain (L’Indice), Vincent Lévesque et Russell Stageman (Studio Magnéto, Lyon). Le masterting de l’album a été réalisé à Londres par Ray Staff (Muse, Led Zeppelin, David Bowie).

Toujours sans artifices, avec authenticité et au service de chaque chanson, ce Québécois installé à Lyon depuis quelques années est en constante évolution. THIS TIME est éloquent de ce souci de ne pas se répéter, sans jamais perdre son identité.

THIS TIME de THEY CALL ME RICO, en magasins le 1er avril 2016, sera lancé le 26 mars à La Shop du Trou du Diable à Shawinigan, puis au Quai des Brumes à Montréal, le 30 mars. Il paraîtra aussi en France le 1er avril.

« Révélation nationale de l’année, Frédéric Pellerin aka Rico, nous entraîne avec sa voix puissante et son bottleneck dans un univers folk-blues énergique et sans garde-fous. » – RUE89, STRASBOURG

« Une très belle découverte que ce chanteur guitariste ayant choisi une nouvelle voix ancienne pour explorer les fondamentaux du blues. » — BLUES MAG (FR)

« Sa musique est bien ancrée dans l’américana et le raw blues, roots et moderne à la fois. Mais en plus quelle énergie ! » — MUSIK PLEASE (FR)

« Après Bob Dylan, Tom Waits et The Black Keys, voici They Call Me Rico!  » — LA BIBLE URBAINE

« […] un phénomène unique en son genre. Même sa mèche est rebelle. » — 123 SAVOIE (FR)

« Remarquable par sa présence, il a fait fondre tout le monde. » — LE DAUPHINÉ LIBÉRÉ, ISÈRE (FR)

Source : Voxtone