The Cat Empire

Steal The Light

Nouvel album disponible le 21 mai

Montréal, mars 2013 – Le réputé groupe de Melbourne The Cat Empire est de retour avec Steal The Light, un tout nouvel album qui paraîtra le 21 mai sous étiquette Two Shoes Records. Le groupe sera de retour au pays avec des spectacles à Ottawa, Montréal et Baie St-Paul en juillet prochain. Condensé d’expériences multiples, Steal the Light marque le dixième anniversaire d’existence de The Cat Empire. Une décennie durant laquelle le sextuor s’est forgé un son d’une énergie exemplaire qui transcende les genres.

Sur Steal The Light, le groupe s’éloigne du carcan «multi-genres» pour se concentrer sur une seule chose : marier la mélodie et le rythme. «Ce disque marque un retour à notre esthétique originelle», remarque le trompettiste Harry Angus. On voulait qu’il transmette une chose toute simple. À savoir: que la musique sert à deux choses. Faire danser et faire du bien. Cela dit, on est tous âgés de 10 ans de plus que lorsque nous avons sorti notre premier album. Donc, les thèmes abordés dans nos paroles sont différents. Reste que nos chansons devraient faire danser les gens et les faire sourire. Et ça, c’est tout ce que l’on souhaite!»

Depuis la sortie et le succès de son premier disque studio en 2003, la formation n’a cessé d’ajouter de nouvelles sonorités à son style, déjà riche et varié. Pour décrire ce son, les critiques ont pris l’habitude d’enchaîner les termes, alliant jazz, reggae, funk, musique latine, hip-hop, et ainsi de suite. Car le groupe est connu pour sauter d’un style à l’autre, souvent au sein d’une même chanson. «Qu’importent les définitions si les gens dansent?»