Steve Hill

Solo Recordings Volume 3

Le nouvel album disponible le 3 mars sur iTunes et le 4 mars en magasin – Rentrée Montréalaise 28 avril au Club Soda

Informations : Simon Fauteux / Patricia Clavel

LAURÉAT DU PRIX JUNO 2015 POUR L’ALBUM BLUES DE L’ANNÉE, LAURÉAT DES PRIX MAPLE BLUES 2015 POUR LE SPECTACLE ÉLECTRIQUE DE L’ANNÉE, LE GUITARISTE DE L’ANNÉE ET L’ARTISTE DE L’ANNÉE, LAURÉAT DES PRIX MAPLE BLUES 2014 POUR LE SPECTACLE ÉLECTRIQUE DE L’ANNÉE, L’ENREGISTREMENT/PRODUCTEUR DE L’ANNÉE, L’ARTISTE DE L’ANNÉE ET LE GUITARISTE DE L’ANNÉE

Steve Hill, grâce à sa puissance sonore, sa virtuosité et une passion tenace, trône désormais au sommet de la scène blues rock canadienne. Celui pour qui le « succès instantané » s’est forgé sur 20 ans lance la suite attendue de son aventure en solo, où il s’affirme et brille en un véritable homme-orchestre. Solo Recordings Volume 3 sera en vente sur iTunes dès le 3 mars 2016 et en magasins le lendemain. 

Montréal, février 2016 – Cumulant prix et distinctions, chanteur et guitariste d’exception, Steve Hill et son talent n’ont aucune limite. Homme-orchestre au sommet de son art – il faut le voir debout, chantant et jouant de la guitare, une batterie avec bass drum, snare drum et hi-hats à la portée du pied, sans compter la baguette fixée au bout du manche de sa guitare ! –, voilà l’incarnation absolue de l’impressionnant « one-man band ».

Fort du succès des deux premiers volumes de Solo Recordings (PRIX JUNO, INTERNATIONAL BLUES CHALLENGE, MAPLE BLUES AWARDS), l’auteur-compositeur-interprète lance le 3 mars prochain Solo Recordings Volume 3. Les pièces de ce nouveau et troisième tome naviguent entre des compositions originales d’un blues rock intense (Damned, Dangerous, Rhythm All Over, Smoking Hot Machine, Can’t Take It With You, Walking Grave) et des pistes plus mélodiques, sur des bases acoustiques (Slowly Slipping Away, Troubled Times, Emily). Aussi, Steve Hill s’approprie trois reprises qu’il réinvente (Still A Fool & A Rollin Stone, Rollin & Tumblin / Stop Breaking Down, Going Down That Road Feeling Bad). Les douze morceaux de Solo Recordings Volume 3 prouvent, une fois encore, que Steve Hill est en parfaite maîtrise de son jeu et qu’il mérite et honore le titre du « plus hallucinant guitariste canadien » que lui décernait le quotidien Montreal Gazette !

« Quand j’ai commencé le projet Recordings Solo il y a quatre ans, j’avais espoir que mes chansons et mes performances trouveraient écho auprès de mes fans », précise Hill. « Je tente constamment d’amener mes chansons plus loin, tant en ce qui touche aux textes que musicalement, autant live qu’en studio, afin de garder les amateurs heureux de mon matériel et de mes spectacles. À mon avis, Solo Recordings Volume 3 représente ce que j’ai fait de mieux à ce jour et je suis content de le présenter », conclut-il.

Formidable homme-orchestre, Steve Hill est clairement dans son élément avec cette forme aussi impressionnante qu’audacieuse, où il amène son auditoire dans un univers de folie musicale, imprégné de blues et de rock‘n’roll…

Retrouvez toutes les dates de la tournée en cliquant ici

Rappelons qu’au cours de sa carrière, Steve Hill a partagé la scène avec plusieurs de ses idoles, dont Ray Charles, BB King, ZZ Top, Jimmie Vaughan, Hubert Sumlin et Jeff Beck. Au fil de ses neuf albums, il a exploré tous les genres, du hard rock au country et du stoner rock au folk. Toujours, il y incorpore son premier amour : le blues. La réputation de Steve Hill lui a aussi donné l’occasion de démontrer ses talents lors des plus grands événements musicaux du Canada. Le Festival international de jazz de Montréal, le Bluesfest d’Ottawa, le Festival international du blues de Tremblant, le Festival de blues de Thunder Bay et le Festival de blues de Kitchener sont du nombre.