Royal Wood

California Nights

Premier extrait de l’album Ever After The Farewell à paraitre le 6 avril


Informations : Simon Fauteux / Larissa Souline

Montréal, janvier 2018 – Premier extrait de son album Ever After The Farewell, « California Nights » est un morceau qui reste dans la tête et qui donne envie de taper du pied. Composée par Royal Wood, Jamie Scott (Ed Sheeran) et Luke Potashnick (Robbie Williams), cette pièce embarque les auditeurs pour un voyage empli d’évocations à l’amitié, à l’amour et à l’insouciance de la jeunesse. « To those Friday nights/We were all beat up/Remember how we used to laugh/Our jobs were just a substitute for cash »… des paroles qui résonnent chez celui ou celle qui écoute, reflétant ses propres souvenirs et moments perdus.

Enregistré à Londres avec Jamie Scott, l’album Ever After The Farewell est une ode à la période singulière qu’a vécue Royal Wood lorsqu’il a dû composer avec le deuil de son père et sa rencontre avec le grand amour. Cet imbroglio émotionnel prédomine dans ce nouvel opus qui, tout en rendant hommage à la musique de Tin Pan Alley et de Laurel Canon, capture la force et l’évolution de Wood en tant qu’auteur-compositeur canadien d’envergure.

C’est Wood qui joue la grande majorité des instruments sur l’album et, dans l’optique de conserver au mieux la quintessence des morceaux, il a enregistré la plupart d’entre eux le jour même de leur création. Par un heureux hasard, Wood a aussi travaillé sur la table de mixage créée par EMI et utilisée par les Beatles pour l’enregistrement d’Abbey Road. « Tous les matins, se rappelle-t-il, j’arrivais au studio, à Londres, et c’était comme si mes idoles étaient installées à côté de moi. J’ai toujours rêvé de collaborer avec les Beatles et, aujourd’hui, j’ai l’impression que c’est chose faite. »

Artiste reconnu internationalement, Royal Wood a fait le tour du monde avec sa musique et partagé la scène d’artistes novateurs tels que Bonnie Raitt, Serena Ryder et David Gray. Lauréat de bon nombre de récompenses, il collectionne les distinctions et la reconnaissance. On a pu entendre sa musique dans des émissions télé à succès, notamment dans Dre Grey, leçons d’anatomie, et retrouver sa plume talentueuse sur l’album de plusieurs de ses pairs : Oh Susanna, Peter Katz et Emm Gryner. Royal Wood est un artiste visionnaire à part entière qui continue d’inspirer les auteurs-compositeurs au pays, comme ailleurs.

Source : Outside Music