Roman Zavada

Résonances boréales

L’album événement disponible le 19 février - En spectacle 18 février au 4 mars à Montréal

Informations : Simon Fauteux / Larissa Souline

Montréal, février 2016 – Faisant carrière en tant qu’accompagnateur de films muets, le pianiste québécois Roman Zavada présente avec Résonances boréales un projet aussi fascinant qu’inédit qui sera disponible le 19 février prochain sur les plateformes numériques. Il sera en spectacle du 18 février au 4 mars dans le dôme de la SAT dans le cadre de Montréal en lumière où il proposera un dialogue entre les résonances du piano et les aurores boréales filmées en 360 degrés. Une expérience immersive et pianistique absolument unique !

Née en tournée, lors d’une balade en voiture jusqu’aux Îles-de-la-Madeleine pendant laquelle il observait les nuages, l’idée inusitée de Zavada, établir un dialogue entre le piano et les images en remplaçant le cinéma muet par le mouvement des aurores boréales, est devenue réalité en septembre 2013. Le pianiste s’est rendu aux abords de Prelude Lake, Territoires-du-Nord-Ouest, pour découvrir ces aurores boréales qu’il n’avait jamais vues, mettant à l’épreuve sa créativité et relevant par le fait même, un défi que personne ne s’était lancé auparavant. Muni d’un piano droit ancré sur le roc du Bouclier canadien, aux limites de la taïga, Roman Zavada s’est mis à improviser en s’inspirant de l’un des phénomènes les plus grandioses et majestueux de notre planète. En compagnie du photographe Sylvain Humbert, il a passé deux semaines à jouer du piano et à enregistrer ce qui allait devenir de nouvelles compositions qui se retrouvent aujourd’hui sur disque.

En septembre 2015, soit exactement deux ans plus tard, Roman Zavada est retourné sur les lieux de sa création. Accompagné de Dominic St-Amant et Bruno Colpron de la SAT, il a renoué avec le contexte extraordinaire qui l’avait inspiré, pour créer le tout premier film immersif à capter des aurores boréales en 360 degrés et en temps réel. De son premier séjour exploratoire, Zavada a rapporté 10 heures d’enregistrement de piano sous les aurores boréales. En s’inspirant de celles-ci, il a créé un album comprenant 11 pièces enregistrées et co-réalisées par Carl Talbot, collaborateur de renom des disques Analekta et ingénieur de son pour l’Orchestre symphonique de Montréal. Superposant les riches textures sonores et résonances de trois pianos différents, les pièces enregistrées en multipistes évoquent à la fois l’immensité du Grand Nord et ses aurores boréales sublimes, hautes en couleur et en mouvements.

Du second voyage de Roman Zavada ont découlé une vingtaine d’heures de matériel vidéo, qui captent en temps réel, les aurores boréales. À partir de ces images stupéfiantes, les Productions Fig55 ont créé un film immersif 360 degrés inspiré des compositions de l’album de Zavada. Cette œuvre audiovisuelle sera présentée dans la Satosphère de la Société des arts technologiques du 18 février au 4 mars, créant un décor visuel en symbiose avec la musique interprétée sur place par Zavada. Le tout plongera l’auditoire en plein cœur de la forêt boréale, sous les aurores, pour une expérience inégalée.