Rob Lutes

Walk in the Dark

Le nouvel album à paraître le 8 septembre et en spectacle au Québec


Informations : Simon Fauteux / Patricia Clavel

EN SPECTACLE AU QUÉBEC
17 septembre  Montréal – Preservation Blues Review 20th Anniversary
24 septembre  Québec – Morrin Centre
29 septembre  Sainte-Anne de Bellevue – Sainte-Anne Blues Cafe
30 septembre  Joliette – Brasserie Artisinale Albion (Festival Blues de Joliette)
13 octobre  St-Hyacinthe – Le Zaricot
14 octobre  Montréal – Petit Campus
10 novembre  Pierrefond – Sidedoor Coffeehouse
17 novembre  Pointe-Claire – Stewart Hall
18 novembre  Québec – Palais Montcalm (avec Sussex)

Montréal, août 2017 – Sur Walk in the Dark, son septième album à paraître le 8 septembre prochain, l’auteur-compositeur Rob Lutes continue de faire ce qu’il fait parfaitement depuis des années. Il déplace just’assez de poussière, touche à des thèmes sérieux et s’attaque aux réalités du monde avec intelligence, humour et un style musical unique. Quelque part entre le blues, le folk et l’Americana, Walk in the Dark est une superbe collection de chansons qui met en lumière le talent exceptionnel d’auteur-compositeur et la voix unique de Rob Lutes. Dans le cadre de sa longue tournée canadienne, Rob fera plusieurs escales au Québec le 14 octobre à Montréal (Petit Campus) et Québec le 18 novembre (Palais Montcalm).

Retrouvez toues les dates de sa tournée ici

Enregistré en trois jours à la fin janvier 2017 dans un petit studio de l’arrondissement Notre-Dame-de-Grace à Montréal, Walk in the Dark capture l’essence même de la voix soul et des guitares rythmique de Lutes, entouré d’un groupe de musiciens qui ne sont pas étrangers à son groove. Co-réalisé par Lutes et le renommé collaborateur du Cirque du Soleil Rob Heaney, l’album met en vedette certains des plus grands noms du blues et de la musique roots au pays incluant Rob MacDonald (guitare), Bob Stagg (clavier) ainsi que Guy Bélanger (harmonica), Joe Grass (guitare) et Ian Kelly. Rob Lutes explore sur Walk in the Dark un vaste éventail de sujets en plus de rendre hommage à quelques-uns de ses héros dont le grand James Cotton (sur There’s No Way to Tell You That Tonight) et le guitariste Joseph Spence ( avec la pièce instrumentale Spence).

Comprenant 12 nouvelles chansons, dont deux co-écrites avec l’acclamé auteur-compositeur américain Dale Boyle et un joyau méconnu de John Prine (Rocky Mountain Time), l’album touche aux racines de la musique canadienne et américaine.

« Cet album, plus que tous les autres, a été un voyage dans l’inconnu, c’est pourquoi j’aime tellement le titre », dit Lutes. « Avec un co-réalisateur formidable et un groupe de musiciens et d’amis phénoménaux, je suis entré en studio pour trouver ces chansons et j’ai vraiment l’impression que c’est ce que avons fait ».

Source : Lucky Bear