Piano Cameleons

En spectacle au Centre Segal le 17 avril à 20h

Dans le cadre de la série Power Jazz

Informations : Simon Fauteux / Larissa Souline

25.00 $
Réservation : https://tickets.segalcentre.org/TheatreManager/1/login&event=1123&lang=fr

Montréal, avril 2016 – Un duo-duel de pianistes électrisant formé de Matt Herskowitz et de John Roney à voir le 17 avril prochain au Centre Segal dans le cadre de la série Power Jazz. 

Deux pianos à queue flanc contre flanc. La musique classique et le jazz fusionnent dans un élan de virtuosité! Ce concept unique de spectacle permet au public d’assister à un concert où deux pianos s’affrontent, se parlent et se complètent, fusionnant le classique et le jazz. Maîtres incontestés de l’improvisation, ces deux virtuoses prennent un malin plaisir à revisiter les standards du jazz ou les grands classiques pour les amener dans de nouveaux sentiers. Une caméra fixée au-dessus de chaque clavier respectif projette sur un écran le mouvement fascinant de leur jeu pianistique livrant au public un spectacle musical autant pour ses yeux que pour ses oreilles! Une expérience pianistique de haute voltige musicale gracieuseté de deux brillants caméléons musicaux.

John Roney – Originaire de Toronto, le pianiste John Roney vit maintenant à Montréal où il partage son temps entre la composition, l’enseignement et une carrière d’interprète sur la scène jazz internationale. Compositeur, pianiste à la fois jazz et classique, sa polyvalence recèle une maîtrise d’une étonnante pluralité de compétences et de sensibilité artistique. Après avoir obtenu son baccalauréat à l’université de Toronto en piano jazz, piano classique ainsi qu’en composition, il s’est installé à Montréal pour y compléter sa maîtrise en piano jazz à l’université McGill.

Matt Herskowitz – Artiste polyvalent, Matt apporte une voix unique et personnelle à chacun des styles musicaux qu’il nous fait découvrir. Il s’est produit en concert partout dans le monde, dont au prestigieux Carnegie Hall de New York, au Festival international de jazz de Montréal, et lors de plusieurs festivals européens. Son disque Jerusalem Trilogy (Justin Time Records, 2010) est un mélange de musique classique et jazz, qui combine les styles musicaux juifs et arabes dans des compositions et des arrangements originaux. Cet album a reçu une nomination pour un prix Juno en 2011, dans la catégorie «Album jazz contemporain de l’année». Son dernier disque, Matt Herskowitz Upstairs (Justin Time, 2011), a été enregistré au cours de l’une de ses performances en solo au Upstairs Jazz Bar de Montréal et a reçu de nombreux éloges de la critique, dont “Album de l’Année” du journal Le Devoir, et “Choix de l’Éditeur” du célèbre Downbeat Magazine aux États-Unis.

Source : Centre Segal