Peter Henry Phillips

The Origin

Le premier album disponible le 4 septembre

Informations : Simon Fauteux / Patricia Clavel

Montréal, août 2015 – Avec The Origin, ce très attendu premier album à paraitre le 4 septembre, l’auteur-compositeur, interprète et réalisateur Pierre-Philippe Coté mieux connu sous le nom de Pilou, présente son projet Peter Henry Phillips. Il en offrira l’essentiel sur scène le 4 septembre prochain au Café Bar L’Abstracto de Rouyn dans le cadre du FME et le 11 septembre au Centre Phi pour la soirée de lancement. Retrouvez toutes les dates de la tournée au : http://www.peterhenryphillips.com

Projet solo sur lequel Peter Henry Phillips travaille depuis cinq ans, The Origin est inspiré de la nature et de la beauté qui l’entoure au quotidien. Les mélodies envoutantes qui bercent l’âme sont en symbiose totale avec la trame musicale charismatique et introspective. De la pièce d’ouverture The Wind et son atmosphère cinématographique en passant par le joyeux premier extrait I Wanna Go qui appelle à la cavale jusqu’à la très « Lennonesque » Burn & Crash ou encore la délicieusement pop Walking Fast, Peter Henry Phillips propose avec The Origin un disque brillant et confirme son immense talent.

« Cet album représente mon désir d’exister et de partager mon amour de la vie, de la musique et de l’humanité. Il m’aide à me souvenir d’où je viens et me permet de mieux savoir où je vais… » – Peter Henry Phillips

En plus d’avoir écrit, composé, réalisé et arrangé The Origin, Peter Henry Phillips y joue clavier, guitare, basse et pedal steel. Il s’est par ailleurs entouré de l’ingénieur Ben Bouchard et des musiciens Benji Vigneault, Justin Allard, Alexis Aubin-Marchand, Mathieu Desy, Pierre Olivier Gagnon, Thomas B. Champagne, Olivier Langevin, Daniel Bleikolm en plus du Quatuor 4L.

Peter Henry Phillips alias Pilou – de son vrai nom Pierre-Philippe Côté – a déjà fait sa marque sur le paysage québécois. Connu à ses débuts alors qu’il accompagnait de nombreux artistes dont Jorane, Elisapie Isaac, Navet Confit, Ariane Moffatt et Tomas Jensen, le natif d’Asbestos a par la suite travaillé avec Maxime Morin, aka DJ Champion à titre de chanteur pour ses deux derniers albums Resistance et °1. En 2010, Pilou s’est d’avantage fait connaitre du public québécois en interprétant « la chanson vinyle » à chaque semaine à l’émission Belle & Bum sur les ondes de Télé-Québec.

Depuis une dizaine d’années, il travaille surtout à la réalisation d’albums pour d’autres artistes. Il a réalisé l’album Mammifères de Moran, Les machines à danser (album remix de la compagnie Créole), Chasing Lydie de Marie-Jo Thério, Boarding Gate d’Ines Talbi, Hisser Haut de David Giguère, Territoires de Sébastien Lacombe et, plus récemment, La foire et l’ordre de Philippe Brach.

Il a de plus signé la trame sonore complète du dernier film de Denys Arcand, Le règne de la beauté, où deux chansons de son projet Peter Henry Phillips se sont retrouvées.

Source : Coyote Records