Paul Deslauriers Band

Le nouvel album disponible le 18 mars et tournée

Montréal, mars 2014 – Composé du guitariste virtuose et chanteur Paul DesLauriers, entouré des non moins virtuoses Greg Morency à la basse et Sam Harrisson à la batterie, le Paul DesLauriers Band lancera le 18 mars prochain son tout nouvel album mariant puissance, subtilité et passion.

Enregistré au Studio Tone Bender de Montréal, l’album contient sept chansons originales et trois reprises de grands classiques – Love In Vain (Robert Johnson), Nodody’s Fault But Mine (Willie Johnson) et Not Fade Away (Buddy Holly) – trempés dans le blues et forgés dans le rock’n’roll. Le groupe a choisi d’enregistrer live en studio, sans artifice et sans s’appuyer sur la technologie moderne, ce qui donne un album authentique, spontané et empreint d’une complicité musicale spectaculaire

Dès les premiers accords musclés de Going Down Slow, jusqu’à She Should Be Mine en passant par la puissante Nobody’s Fault But Mine et le blues brûlant de Labour of Love, I Blame You et la pièce instrumentale Green Stripe, on sent l’ardeur et la passion qui habite le groupe. La ballade Baby Come Home et la version de Love In Vain de Robert Johnson dévoilent le côté plus sensible et dynamique du Paul DesLauriers Band. De plus, l’excellent harmoniciste et multi-instrumentiste Steve Marriner (MonkeyJunk) et le guitariste Steve Strongman font office d’invités spéciaux.

Paul DesLauriers a remporté 2 Maple Blues Awards en 2014, dont celui de Guitariste de l’année. Sam Harrisson a obtenu 2 nominations comme Batteur de l’année en 2012 et 13 aux Maple Blues Awards. Collectivement, avec Greg Morency, le groupe a remporté 10 prix Lys Blues au Québec.