Orloge Simard

Beuvez tousjours, ne mourez jamais

L’album disponible le 28 avril et en spectacle

Informations : Simon Fauteux / Patricia Clavel

En spectacle
28 avril La Baie – Au Vieux-Théâtre
29 avril Thetford Mines – Sergent Peppers Pub
19 mai Dolbeau-Mistassini – Météore Bar & Grill
26 mai Saint-Adelphe – Manoir Central
27 mai La Tuque – Bar La Voûte
9 juin Montréal – L’Astral (Francofolies)
30 juin Saint-Éphrem-de-Beauce – Woodstock en Beauce
8 juillet Québec – Impérial Bell (FEQ)

Montréal, avril 2017 – Orloge Simard poursuit son aventure avec Beuvez tousjours, ne mourez jamais, disponible le 28 avril 2017 via Papillon inc. Musique et paroles 100 % biologiques, sans additifs ni colorant artificiel qui fausserait la non-douce réalité. Cet album est certifié aucuncadriste, sans compromis emmerdant ni édulcorant pouvant nuire à la liberté artistique.

Habitué aux trips d’acides intelligents où la chanson psychédélique rugueuse se fond en un délire non-doux, Orloge Simard, avec ce deuxième album, verse dans l’excès baroque tel Louis XIV. Il survole le Royaume saguenéen avec sa poésie du Démon et sa musique aux grooves disjonctés. Optimiste, Orloge ne compte point mourir. Cet album est un message clair et distinct que la vie se doit d’être vécue avec jouissance et excès, comme un livre de Rabelais, et ce, peu importe la tournure. Le groupe ne compte pas décevoir non plus. Orloge livre ici 14 chansons éclectiques et sans contraintes qui nous font pénétrer dans un monde malsain et beau à la fois. Album dédié « à nos pères et à nos mères, à toute la lignée de bons buveurs, nos ancêtres, qui, par leur simple et grande vie, nous ont appris de quoi est faite la noblesse de notre soif. »

« Un peu de dérision ne fait de tort à personne. Ces chansons sont des caricatures absurdes de la vulgarité quotidienne, et le propos est volontairement stupide » – Orloge Simard

Retrouvez les dates de la tournée ici.

Orloge (Olivier Simard) s’associe à quatre musiciens du Saguenay en 2012 afin de créer un projet expérimental hors du commun mélangeant les styles de musique. La formation met à l’avant-plan un personnage pathétique et vulgaire qui dit des choses parfois absurdes et parfois proches de la réalité crue. La philosophie artistique entourant le projet est le « Aucun-cadrisme » ; une philosophie qui dépeint avec humour et absurdité les excès du vrai monde et des aléas de la vie quotidienne, dans un univers cartoonesque de sexe, de drogues et, of course, de rock’n’roll, l‘objectif étant de s’affranchir de la rectitude politique et de sortir de la boite. Coke calciné, un EP de 5 chansons parait en 2013, suivi du premier album Aucun cadre en 2014.

Olivier Simard : chant, guitare
Guillaume Bouchard : basse
Maxime Bouchard : batterie
Andy Ellefsen : clavier
Jean-Michel Pelletier : guitare

Source : Papillon inc.