Min Kym

Gone : The Album

Disponible le 7 avril

Informations : Simon Fauteux / Larissa Souline

Montréal, avril 2017 – Née en Corée du Sud et élevée au Royame-Unis, Min Kym joue du violon depuis l’âge de six ans. Elle devient, 10 ans plus tard, la plus jeune élève au Royal College of Music et à 27 ans, la première récipiendaire du Prix Heifetz. Le légendaire chef George Solti l’encense pour son « talent exceptionnel, sa maturité musicale et sa maitrise du violon. » En 2010, Min s’est fait voler son Stradivarius dans un restaurant Prêt à Manger de Londres alors que sa carrière était en plein essort. L’histoire a fait le tour des médias et a tellement traumatisé Min qu’elle fut incapable de continuer à jouer. Le violon a été retrouvé en 2013 dans de mystérieuses circonstances et Min Kym a écrit un livre à propos de son histoire, de son amour pour cet instrument et comment l’incident a affecté sa vie. Cet album est en lien direct avec la sortie du livre prévue pour la fin avril.

Warner Classics lance donc Gone : The Album le 7 avril prochain, où la jeune virtuose interprète le Concerto pour violon de Brahms avec l’Orchestre Philarmonica er maestro Sir Andrew Davis – où elle joue avec le fameux violon qui lui fut volé – ainsi que le Rondo tiré de la Symphonie Espagnole de Lalo, enregistré avec le London Symphony Orchestra au studio Abbey Road. On retrouve également des enregistrements de musique de chambre (Prokofiev, Saint-Saëns) et des musiques de la collection d’enregistrements privés de Min Kym réalisés au Royal College of Music. La majeure partie de la musique de Gone : The Album est disponible pour la première fois, donnant un aperçu inestimable du talent prodigieux, de la passion et de l’amour que Min Kym a pour sa musique et son violon.

Source : Warner Classics