Michael Kaeshammer

The Pianist

L’as pianiste en spectacle à Montréal et Ottawa les 22 et 23 avril

Informations : Simon Fauteux / Audrée Loiselle

« redoutable pianiste de stride et boogie… préparez-vous à danser » – Journal de Montréal

« He’s a showman. And showmanship is what makes people talk… If you haven’t seen him live, you haven’t really experienced him in his true element. »
– Montreal Gazette

Montréal, mars 2016 – Réputé pour son irrésistible alliage de fougue et de charme et qualifié de « triple merveille » en raison de sa virtuosité pianistique, de ses qualités vocales et de son charme irrésistible, le fabuleux pianiste, compositeur et chanteur Michael Kaeshammer sera de passage à Montréal le 22 avril à L’Astral de Montréal et le 23 avril au CNA d’Ottawa accompagné de son incroyable sextet. Il y présentera entre autre les pièces de son récent album The Pianist, son 1er disque de piano solo en 20 ans de carrière – prouvant qu’il est capable autant d’ardeur que de délicatesse avec une œuvre intimiste et épuré, mais impeccablement maitrisé – ainsi que les grandes pièces de son répertoire.  À noter que Michael Kaeshammer lancera un nouvel album l’automne prochain qui inclura les participations de Randy Bachman, Denzal Sinclaire et Joel Parisien.

Prodige du piano jazz, Michael Kaeshammer a découvert le boogie-woogie à 13 ans grâce à Albert Ammons, Meade Lux Lewis et Pete Johnson. Peu après, l’artiste, allemand d’origine, jouait jazz et boogie-woogie dans les clubs et festival jusqu’à ce que sa famille déménage au Canada. Possédant une feuille de route impressionnante, Kaeshammer a 10 albums à son actif, sept nominations et deux victoires au Prix JUNO en plus d’avoir été lauréat de trois West Coast Music Awards et a été en nomination pour le “Meilleur Spectacle “ au CBC Music Awards. Il revient tout juste d’une tournée de 20 spectacles en Chine où il a eu l’occasion de jouer devant plusieurs milliers de personnes et il y retournera d’ailleurs en octobre prochain.

Une soirée avec Michael Kaeshammer et son groupe de fabuleux musiciens ne laissera personne indifférent. Ceux et celles qui l’ont vu en première partie d’Emilie-Claire Barlow au Festival International de Jazz de Montréal en 2013 et sur la scène extérieure en 2015 s’en souviennent encore alors qu’il avait littéralement soulevé la foule avec ses envolées pianistiques hallucinantes et son sens aigüe du spectacle.