Mélisande [électrotrad]

Présente son nouveau spectacle Le Bal des Métamorphoses

Le 4 décembre au Centre Phi à 20h

Informations : Simon Fauteux / Larissa Souline

Montréal, novembre 2015 – Mélisande [électrotrad] présentera la première de son nouveau spectacle Le bal des métamorphoses à Montréal le 4 décembre prochain au Centre Phi à 20h.

Les billets sont en vente via La Vitrine (cliquez ici).

Mis en scène par Michel Faubert, Le bal des métamorphoses revisite les chansons de l’album Les métamorphoses (2014) avec de nouveaux arrangements électro de Gabriel Ethier en plus de proposer de nouvelles chansons. Mélisande [électrotrad] désire fusionner tradition et modernité pour offrir une expérience artistique totale. L’évènement mettra à l’honneur des projections visuelles de Jérôme Delapierre (Coeur de Pirate, DJ Champion, etc.) et les danseurs Yaëlle Azoulay (gigue contemporaine) et Greg ‘Krypto’ Selinger (breakdance).

Le spectacle sera suivi d’une danse électrotrad avec le groupe et les invités spéciaux Yves Lambert (accordéon, harmonica) et Poirier (DJ). Avec Yaëlle Azoulay au câll, cette danse participative promet d’être haute en couleur !

MÉLISANDE : voix principale, guitare électrique, guimbarde
ALEXANDRE DE GROSBOIS-GARAND : basse, flute traversière en bois, voix
ALEXIS CHARTRAND : violon, claviers, pieds, voix
GABRIEL ETHIER : claviers, programmation

Puisant dans le riche héritage de la chanson traditionnelle francophone, Mélisande [électrotrad] – nommé à l’ADISQ cette année et récipiendaire du Prix de Musique Folk Canadienne 2014 / Chanteur traditionnel de l’année – a déniché des petits bijoux qu’elle adapte et présente avec une perspective féminine actuelle et le son résolument moderne de son groupe. Le quatuor québécois propose une musique énergique aux influences trad, rock et électro livrée avec une combinaison originale d’instruments acoustiques et électriques, d’harmonies vocales et de programmation.

Mené par Mélisande et son complice (et mari) Alexandre de Grosbois-Garand, Mélisande [électrotrad] offre une proposition artistique rafraichissante à la scène musicale francophone et folk-world-trad. L’album Les métamorphoses, lancé en mai 2014 sous étiquette La Prûche Libre, la maison de disques de l’incontournable Yves Lambert, a été salué par la critique d’ici et d’ailleurs.

Source : La Pruche Libre