Matthew et Jill Barber

The Family Album

En spectacle à Montréal, Sutton et Québec

Informations : Simon Fauteux / Audrée Loiselle

Montréal, octobre 2016 – Suite à la sortie en avril dernier de The Family Album,  leur premier album conjoint, Matthew et Jill Barber seront en spectacle à Montréal le 12 octobre au Club Soda, le 13 octobre  à la Salle Alec & Gérard Pelletier de Sutton et au Grand Théâtre de Québec le 14 octobre. Accompagné de quatre musiciens, le duo frère/sœur interprèteront plusieurs pièces de ce magnifique album en plus de matériel tiré de leurs nombreux albums respectifs.

Les billets sont en vente dès maintenant :
Montréal : http://bit.ly/2947trt
Sutton : http://bit.ly/29Kx4GO
Québec : http://bit.ly/29d7Rs9

« Les voix des deux artistes s’harmonisent parfaitement, aussi bien dans leurs compositions que dans les reprises – mention spéciale à leur version sans faille de la célèbre The Partisan » – Métro Montréal

« Cet album de famille témoigne d’une volonté de retour aux sources en empruntant les sentiers boisés du country-folk, une musique ancrée dans l’ADN des Barber. Démarche qui donne vie à 11 chansons tendres et nostalgiques…ou à la future trame sonore de vos matins qui s’étirent. » – ICI Musique

« …cet album fera partie de mon top 5 de l’année »98.5 Sylvain Ménard

Bien qu’ils aient chacun participé aux albums l’un de l’autre et qu’ils aient été en tournée ensemble, Matthew et Jill Barber n’avaient encore jamais enregistré un disque ensemble. C’est maintenant chose faite avec le magnifique The Family Album qui comprend cinq nouvelles compositions – deux de Matthew, trois de Jill – écrites spécifiquement pour cet album, ancrées dans un univers de chansonnier country folk. Le reste de l’album est composé de six reprises, choisies à partir d’une longue liste de chansons proposées, discutées, essayées et rapidement enregistrées sur un iPhone lors de quelques séances à Vancouver (chez Jill), à Toronto (chez Matthew) et en Californie (lors de vacances familiales). Celles qui ont été retenues ont toutes une signification personnelle, en lien avec les thèmes de loyauté, de temps, de souvenirs et de famille de l’album, ou tout simplement pour le plaisir de les chanter.

Imprévu, mais sans grande surprise, un thème d’air canadien émerge de l’album, avec des chansons revisitées de Gene MacClellan (« Song To A Young Seagull ») et d’Ian Tyson (« Summer Wages »). La version anglaise de « La complainte du partisan » de Leonard Cohen est également réinterprétée tout comme la magnifique « Comes a Time » de Neil Young. L’album est complété par « If I Needed You » de Townes Van Zandt et « I Must Be In A Good Place Now » de Bobby Charles, confirmant la fascination des Barber pour la chanson du sud, assaisonnant leur répertoire folk canadien avec une pincée d’americana.

Source : Outside Music