Matt Andersen & The Bonafide

Honest Man

Le nouvel album disponible le 26 février

Informations : Simon Fauteux / Audrée Loiselle

Montréal, février 2016 – Depuis des années, l’auteur-compositeur et guitariste originaire de Perth-Andover au Nouveau-Brunswick Matt Andersen captive le public avec ses prestations uniques et intenses., Il lancera son septième album studio, Honest Man, le 26 février prochain sur étiquette True North Records. Matt Andersen sera de retour à Montréal le 25 mars prochain à L’Astral dans le cadre de sa tournée canadienne. Retrouvez tous les détails ici :
http://bit.ly/2023wrJ

Après le succès de son album Weightless lancé en 2014, Matt Andersen se renouvelle une fois de plus avec Honest Man. Enregistré à New York à l’automne 2015 et réalisé par  Commissioner Gordon (Joss Stone, Amy Winehouse, Santana, Quincy Jones), Honest Man met la chaude voix d’Andersen en valeur et est sans conteste son disque le plus personnel. Les dix chansons qui composent l’album abordent autant des sujets personnels que politiques. La chanson titre a été inspirée par une caricature politique américaine, tandis que sur le premier extrait « Let’s Get Back », Matt Andersen réfléchit aux changements que vit son pays, souvent au détriment de celui-ci.

« Let’s Get Back est un appel à la reconquête de l’identité canadienne. » explique Andersen. « Ça peut vouloir dire plusieurs choses différentes pour autant de gens différents. L’idée étant que l’on puisse tous dire fièrement que nous sommes canadiens, un peuple accueillant, bienveillant et respecté. »

La pièce « All The Way » quand à elle emprunte une avenue plus personnelle et parle de la décision de s’engager dans une relation, alors qu’« I’m Giving In » songe à ces moments qui mènent jusqu’à cette décision. Honest Man est sans contredit le disque le plus accompli de la carrière de Matt Andersen.

Avec plus de 5 millions de visionnements sur YouTube, la qualité des ses albums et l’intensité de ses spectacles, Matt Andersen s’est forgé une reputation exceptionnelle.

Il a remporté le prix de la meilleure performance solo acoustique aux Euro Blues Awards 2013, trois Maple Blues Awards en 2012 et il a été le premier Canadien à remporter l’International Blues Challenge de Memphis en 2010. Il n’assume pas pour autant cette partie de sa réputation : « Le blues fait partie de ma musique, de ce que je fais, et certaines de mes chansons sont du blues pur » dit-il. « Mais je ne me tiendrais jamais à côté de B.B. King » en affirmant « Moi aussi je joue du blues. Aucun de mes albums n’est un album blues. Ils m’ont fait gagner plusieurs trophées du milieu blues, mais je ne les qualifierais pas comme album blues ».

Il a partagé la scène avec Bo Diddley, Buddy Guy, Greg Allman, Tedeschi Trucks Band, Randy Bachman, Litte Feat, America, Loverboy, Jonny Lang, Serena Ryder et Beth Hart.

Source : True North