Marvin Jouno

Intérieur nuit

L’album disponible dès maintenant / En spectacle aux Francofolies

Informations : Simon Fauteux / Patricia Clavel

EN SPECTACLE
12 et 13 juin – Montréal – Francofolies

« Marvin Jouno, ou le début d’une grande histoire dans la chanson française » – Les Inrocks

Montréal, mai 2017 – Chanteur et artiste multi-dimensionnel, Marvin Jouno, la nouvelle figure de la pop française élégante sera de passage aux Francofolies pour la première fois les 12 et 13 juin afin de présenter les chansons de son album Intérieur nuit. Doté d’une voix évoquant Biolay et Murat, Marvin Jouno fait en outre preuve d’une maitrise des arrangements et propose un univers personnel lettré, riche et en clair-obscur. Son premier album, Intérieur nuit, sort en 2016, porté par l’extrait « Quitte à me quitter ». Une réédition avec 5 titres inédits est disponible depuis mars dernier sur les plateformes de téléchargement et d’écoute en flux. Sur les planches, Marvin Jouno a hypnotisé et ébloui les plus belles scènes de France et de Belgique. Il a séduit et crée la surprise en première partie de Michel Polnareff, Zazie, Pony Pony run run, Jeanne Cherhal et Julien Doré. Au tour de Montréal de succomber…

Intérieur nuit est un album d’hiver enregistré dans un mas de Provence en été, un scénario qui se lit comme un récit, à voix haute, s’écoute et se regarde par la fenêtre. C’est une fuite, une échappée belle dans des paysages engourdis que le chant rallume. Alors on se laisse prendre d’une vague et on vogue sur le récitatif d’un jeune héro nostalgique. Tout s’agite, la voix s’ouvre au premier plan, les photographies et les souvenirs se bousculent ; sans concession, ce chant mélancolique nous prend à bras le corps, se fait seconde peau. Pas de doute, Marvin Jouno se saisit du flambeau de la pop française avec des gants tissés d’une matière noble et sensible, des textes francs, sculptés à la main, un timbre charnel et humble au service d’une langue qu’il adore. Au bout du voyage, réchauffé et dépaysé, on titube un peu. Marvin Jouno nous repose délicatement au bord du lit. Derrière le rideau, la lumière de la lune brille encore.

Intérieur Nuit est aussi ce diptyque fascinant : un album doublé d’un film, projeté plusieurs fois au Mk2, diffusé sur France 4 et au Festival du Film Francophone d’Angoulême. Après avoir étudié le cinéma et travaillé en tant que décorateur, Marvin Jouno choisit la musique pour développer son univers. Il a d’ailleurs réalisé le film de 48 minutes avec son complice Romlain Winkler (vidéaste du groupe Odezenne, notamment), un film qui se regarde comme la bande image (l’envers d’une bande son) de ce premier album. Voyez le film ici

Le nouveau trésor de la chanson connait une envolée spectaculaire et n’a pas fini de faire parler de lui.

Source : un plan simple