Luciole

Une

L’album Une disponible le 27 mai – En spectacle au Francofolies le 13 juin et à Petit Vallée les 15 et 16 juin

Informations : Simon Fauteux / Audrée Loiselle

Montréal, mai 2016 – Luciole chante, conte, oscille entre poésie et modernité. Elle a longtemps gravité entre le théâtre, le Slam et la chanson, et elle s’assume aujourd’hui pleinement en tant qu’auteur-compositeur-interprète. Son album UNE, disponible le 27 mai, parle de la construction de soi, de se chercher tout en s’appuyant sur ce qui nous entoure, comment puiser au fond et à l’extérieur de nous pour avancer, grandir.

12 chansons pour une traversée tout en sensibilité. Écriture délicate, portée par une voix limpide et lumineuse, bateau gracile sur un océan impétueux, la chanteuse a bravé les tempêtes et mené son embarcation à bon port. Après plus de 200 concerts, elle vient défendre cet album sur scène. La voici prête à accoster sur les rives du Québec, à dévoiler sa singularité, plurielle mais toujours une. Luciole sera aux Francofolies de Montréal le 13 juin ainsi qu’à Petite-Vallée les 15 et 16 juin.

Pour transformer sa matière première, ses mots et ses mélodies brutes composées dans son nid, Luciole fait appel au nouveau duo de réalisateurs BAAB (Benoît Guivarch et Antoine Kerninon). Les chansons se teintent de sons électroniques, de basses synthétiques qui viennent se mêler aux guitares acoustiques, aux chœurs, aux saxophones… La voix, quant à elle, murmure des histoires du bout des lèvres ou sort pleine d’assurance. Et comme elle a le goût des rencontres, des chemins qui se croisent, on peut également retrouver sur UNE le chanteur Hugh Coltman ou des colla-borations avec des musiciens tels que Pierre Le Bourgeois, Vincha, Manu Larrouy, Arnaud de Bosredon (Caravan Palace) ou Florent Lyonnet (Jamaïca).

Source : Space