Kae Sun

Whoever Comes Knocking

Le nouvel extrait Treehouse tiré de Whoever Comes Knocking disponible le 2 mars


Informations : Simon Fauteux / Patricia Clavel

EN SPECTACLE
21/02  Québec – L’anti (première partie de Vieux Farka Touré)
02/03  Montréal – Centre Phi (Montréal en Lumière)
06/03  New York – Rockwood Music Hall​ (Communion Music Residency)​
08/03  Toronto – Drake Underground

Montréal, février 2018 – Après s’être fait remarqué avec l’extrait Stalk l’automne dernier, le chanteur ghanéo-canadien Kae Sun présente aujourd’hui Treehouse, en amont de la sortie de son nouvel album Whoever Comes Knocking le 2 mars prochain via l’étiquette et collectif d’artistes Moonshine. Kae Sun sera en spectacle le 21 février à l’Anti de Québec en première partie du légendaire Vieux Farka Touré et en spectacle-lancement le 2 mars au Centre Phi dans le cadre de Montréal en lumière, pour ensuite présenter des spectacles à New-York et Toronto.

À propos du nouvel extrait, Kae Sun raconte : « Treehouse a commencé avec un sample de basse électronique que mon réalisateur Joshua a joué lors d’une des premières sessions d’enregistrement de l’album. A l’époque, je parlais avec un autre ami des influences ambiantes électroniques dans certains vieux morceaux de musique africaine que nous aimions vraiment. J’imaginais des textures clairsemées, lentes et fluctuantes dans la musique, avec des paroles introspectives, presque spirituelles, comme si j’étais sur la descente d’un “high” de musique afro-pop. En plaisantant , j’ai nommé ce moment “neverending dawn’ (« l’aube sans fin »). Certains dimanches à Dzorwulu (mon quartier à Accra), j’observais la foule qui allait à l’église et celle qui revenait des boîtes de nuits se croiser à 7 heures du matin. Je voulais faire quelque chose qui regroupe ces deux humeurs, c’est ce que j’entendais sur cette instrumentale qui est devenu Treehouse ».

Whoever Comes Knocking a été enregistré dans différents studios entre Toronto et Montréal. Outre la pièce Fix Up réalisée par Ariane Moffat, Whoever Comes Knocking a été co-réalisé par Kae Sun et Joshua Sadlier-Brown. Voyage sonore trippatif aux​ influences et sonorités multiples​​,​ groovy à souhait, Whoever Comes Knocking démontre hors de tout doute le grand talent de mélodiste, d’arrangeur et d’interprète de Kae Sun.

Kae Sun est le projet musical de Kwaku Darko-Mensah Jnr, artiste aux influences campées dans l’afrobeat, le R&B contemporain et le indie-folk. Né à Accra au Ghana, il a roulé sa bosse, habitant successivement Berlin, Toronto, NYC et dernière ville en date, Montréal. C’est suite à la sortie en 2013 de son album Afriyie que Kae Sun se fait remarquer. Le premier extrait Ship and the Globe se retrouve sur les palmarès en Europe, au Canada, et en Asie (Taiwan, Thaïlande, Singapour, et Brunei), en plus d’atteindre plus de 4 millions de vues sur YouTube et 6 millions d’écoutes toutes plateformes confondues. De 2014 à 2016, Kae Sun fait un crochet par les arts visuels. Il participe à la création du plébiscité court-métrage et installation multimédia « Ocean’s Apart », qu’il co-conceptualise et dont il écrit et enregistre la musique. En 2017, il rejoint les rangs du collectif Moonshine et sort l’EP Canary qui attire l’attention de nombreux médias de CBC à Okay Africa et débouche sur un spectacle en tête d’affiche au Festival Nuits d’Afrique de Montréal.

Source : Moonshine