Justin Rutledge

East

Le nouvel album disponible le 23 septembre

Informations : Simon Fauteux / Audrée Loiselle

Montréal, août 2016 – L’auteur-compositeur torontois Justin Rutledge, lauréat d’un prix Juno, réinterprète avec son nouvel album l’expression de l’Ouest américain des années 1800 « Go West, Young Man » en entreprenant plutôt la conquête de …l’Est.

East, disponible le 23 septembre prochain via Outside Music, représente à la fois son premier enregistrement studio à l’extérieur de Toronto et le changement personnel qu’il effectue en déménageant de la seule ville dans laquelle il a vécu.

En 2015, prêt au changement, Justin Rutledge s’est déraciné de Toronto pour aller se transplanter sur la rive Est du lac Ontario dans le comté de Prince-Édouard. Quitter son foyer de la ville reine était un changement monumental pour lui : « Je suis né à Toronto, mais pour une certaine raison je m’y sentais de plus en plus aliéné. Je savais que je devais partir… »

Inspiré par la beauté et la sérénité de son nouvel environnement rural, Justin Rutledge a composé son septième album studio alors qu’il se dirigeait vers la Nouvelle-Écosse. « J’avais déjà enregistré à Los Angeles avec mon groupe Early Winters, mais je n’avais encore jamais fait un album studio à l’extérieur de Toronto et je me suis donc rendu à Halifax. »

Sur East, Justin Rutledge expérimente avec de nouveaux styles sur plusieurs chansons, des allures gospel du nouvel extrait « The Great Ascension » à la complainte « Queen Street Lost », sans oublier la pop teintée de country des chansons comme « The Old Oak » et « Blue Jeans ». Naturellement, on y retrouve toujours la voix feutrée et la narration complexe propres à Justin, faisant d’East son album le plus accompli à ce jour.

East succède à No Never Alone (2004), The Devil On A Bench In Stanley Park (2006), Man Descending (2008), The Early Widows (2010) et Daredevil, son hommage à The Tragically Hip (2014). Il a reçu deux nominations aux prix JUNO et s’est retrouvé sur la longue liste du prestigieux Prix Polaris à deux reprises. Valleyheart, le premier album de Rutledge avec Outside Music, a reçu le prix JUNO de l’Album Roots de l’année en 2014.

Source : Outside Music