Guy Bélanger

Blues Turn

En spectacle le 2 mai à Sutton

Informations : Simon Fauteux / Patricia Clavel

Montréal, avril 2015 – Après avoir, sur les albums précédents, promené mes harmonicas sur des sentiers différents, j’ai décidé de renouer avec mon premier amour, le blues, mais en le conjuguant aux couleurs rurales, urbaines, gospel, country et rock. Je vous présente le résultat de cette belle aventure construite autour de magnifiques rencontres humaines et musicales qui a débuté à Montréal et qui s’est déplacé à Toronto et finalement à Chicago “The windy city”. Du bien bon vent pour l’harmonica…All aboard !
– Guy Bélanger

Souffleur de vent extraordinaire, compositeur émérite et récent récipiendaire du Maple Blues Award comme meilleur harmoniciste au pays, Guy Bélanger sera de passage à Sutton le 2 mai prochain à la Salle Alec et Gérard Pelletier dans le cadre des grands concerts de la série Desjardins. Il y présentera en autre des pièces de son plus récent album Blues Turn, paru en octobre dernier. Le disque est un retour aux sources pour Bélanger, le blues ayant marqué ses deux premières décennies de carrière. Entre interprétations inspirées de classiques comme Corrina, Corrina, Death Don’t Have No Mercy ou Dark End Of the Street jusqu’aux compositions instrumentales Queen City Storm et la sublime Letter To A Friend, Blues Turn confirme, si besoin est encore, la place de Guy Bélanger parmi les grands instrumentistes de la profession.

Deux ans après Dusty Trails, l’harmoniciste originaire de Québec présente avec Blues Turn un disque mature et accompli sur lequel il s’est entouré de la crème des musiciens autant à Chicago qu’à Toronto et Montréal. Il raconte à propos de son périple dans la ville des vents : « Les sessions de Chicago nous ont permis de rassembler une équipe de rêve à commencer pas Kenny ‘Beedy Eyes’ Smith (fils du légendaire batteur  Willie ‘Big Eyes’ Smith), il est LE batteur #1 à Chicago. Le bassiste Felton Crews est un vétéran qui a joué sur de multiples albums et tournées de Charlie Musselwhite à Miles Davis et Studebaker John est un fabuleux guitariste ! ». Comme si ce n’était pas assez, on retrouve à titre d’invité spécial, nul autre que Jimmy Johnson ! « On voulait absolument faire une place à ce merveilleux chanteur-guitariste. Un grand du Blues de Chicago, un peu négligé par l’histoire malheureusement ».

Ailleurs sur Blues Turn, Guy Bélanger est entouré de son fidèle comparse et ami de longue date André Lachance au guitares et voix, du guitariste Steve Strongman, des bassistes Marc-André Drouin et Alec Fraser et des batteurs Adam Warner et Michel Roy.

Source : BROS