La Grande Rencontre

Le Festival Trad de Montréal – 22e édition

Présentée du 8 au 11 mai au Gesù

1537629_675999969096919_1945579192_oJoignez l’événement Facebook pour suivre les actualités du festival

 

Montréal, avril 2014 — Pour sa 22e édition, présentée du 8 au 11 mai prochain au Gesù, le festival La Grande Rencontre – Le Festival Trad de Montréal poursuit sa volonté d’innover et de créer un évènement unique qui met en valeur, dans un contexte urbain, les musiques et les danses traditionnelles québécoises en les reliant à d’autres courants de musique traditionnelle, de folk et de musique du monde.

Le festival, qui accueille chaque année une soixantaine d’artistes réputés, mettra notamment à l’affiche, du Québec : Mélisande, Kleztory, Les Chauffeurs à pieds, Bon Débarras, le duo Pascal Gemme et Mario Loiselle, les porteurs de tradition Jean-Marie Verret et Réjean Simard, La Mandragore et Barbo. D’Angleterre, Brendan Power, un des plus grands harmonicistes au monde, en plus du violoniste “old time”, l’américain Bruce Molksy. Également au programme, le Panache Quartet, Pierre Schryer, Quinn Bachand et Sarah Anderson, Oh My Darling et Kierah du Canada, et les artistes émergents Ten Strings and a Goat Skin (Ile du Prince Édouard), Canailles, Le Bal à l’huile, et Les Portageux (Québec) et les calleurs de danse Normand Legault et Pierre Chartrand.

Cette année, La Grande Rencontre – Le Festival Trad de Montréal  poursuit son implantation au Gesù, magnifique salle située au cœur du Quartier des spectacles et réputée pour ses espaces, son acoustique et son équipe. Le festival a maintenant accès à un espace culturel de premier plan pour poursuivre son mandat : présenter un évènement majeur consacré à la valorisation et à la transmission d’éléments essentiels du patrimoine immatériel dit « vivant » au Québec, patrimoine reconnu officiellement par le gouvernement du Québec depuis l’adoption de la Loi sur le patrimoine culturel en 2012.

Intégrée au festival pour une troisième année consécutive, la Conférence Trad Montréal est une rencontre de réseautage à laquelle assistent les principaux intervenants de la planète trad. Tables rondes, conférences thématiques, salon d’exposition, vitrines et concerts d’artistes sont autant d’occasions pour les diffuseurs, agents d’artistes et journalistes de participer à ce nouveau Forum Trad Mondial / World Trad Forum.

La Conférence Trad Montréal est un outil collectif que les organisateurs de La Grande Rencontre se sont donné, en partenariat avec Folquébec, afin d’assurer le développement de l’emploi des artistes du secteur dans les marchés canadiens, nord-américains et européens, accroissant ainsi la visibilité et le rayonnement local, national et international du festival et de Montréal en tant que métropole culturelle.

Alexandre de Grosbois Garand, porte-parole de La Grande Rencontre – Le Festival Trad de Montréal  “ En tant que fils du directeur du festival, j’ai eu la chance de voir évoluer ce bel évènement depuis ses débuts en 1992. J’ai pu assister de près ou de loin à l’élaboration de ses vingt-deux éditions et j’ai toujours eu la conviction que je m’y impliquerais un jour. Ma carrière au sein des groupes Perdu l’Nord et Genticorum et ainsi qu’avec la chanteuse Mélisande m’a permis de participer à une multitude de festivals trad et folk à travers le monde. Je suis donc très bien placé pour comprendre et mesurer l’importance de La Grande Rencontre – Le Festival Trad de Montréal  en tant qu’unique festival trad de la métropole québécoise. Ma passion pour les musiques traditionnelles d’ici et d’ailleurs ainsi que l’admiration que j’ai pour ceux et celles qui les pratiquent m’insufflent la volonté de contribuer à leur plein essor. Ces musiques qui ont voyagé à travers l’espace et le temps sont aujourd’hui autant un témoignage du passé qu’une source d’inspiration créatrice “.

À propos de la Société pour la promotion de la danse traditionnelle québécoise

Fondée en 1981, la Société pour la promotion de la danse traditionnelle organise La Grande Rencontre depuis 22 ans, les Veillées du Plateau depuis 32 ans et l’École des Arts de la veillée depuis 15 ans.