Elizabeth Shepherd

En tournée au Québec

En octobre

Informations : Simon Fauteux / Audrée Loiselle

ELIZABETH SHEPHERD EN TOURNÉE AU QUÉBEC

« C’est l’album qui confirme tout : le talent, l’originalité, la singularité…Shepherd est de celles qui font du jazz vocal d’aujourd’hui un territoire de création unique.” – Le Devoir

Un concert de louanges venu de tous les coins de la planète a salué l’originalité du récent album d’Elizabeth Shepherd The Signal. Elle appartient, avec Esperanza Spalding, Robert Glasper et José James, à une vague de musiciens de jazz, bercés de hip-hop aussi bien que de be-bop, qui font découvrir ce style à une nouvelle génération d’amateurs. The Signal, son cinquième album  est son œuvre la plus mûre et la plus audacieuse à ce jour, entrainant l’auditeur dans un voyage musical où se dévoile peu à peu une sorte de manifeste féministe très personnel. 

Allez découvrir Elizabeth Shepherd, une artiste hors-normes, lors de sa tournée québécoise qui débutera à Rimouski le 1er octobre pour se poursuivre à Lévis, Sept-Iles, Terrebonne, Drummondville, St-Jean-sur-Richelieu, Sherbrooke et finalement Victoriaville le 24 octobre.

Comme toujours, Elizabeth Shepherd réussit à produire un groove à la fois fluide et funky, notamment grâce à sa voix sensuelle et voilée, plus envoutante que jamais. Son piano électrique Rhodes, qui passe aisément d’une tonalité chaude et enveloppante à un jeu cool et brillant, est la pierre angulaire du son de l’album. Un son nourri par l’amour de la chanteuse pour le soul, le funk et le hip-hop vieille école, dont les influences se font sentir dans le rythme de plusieurs pièces. Shepherd, mise en nomination pour trois prix Juno au cours de sa carrière, a su, en tant que réalisatrice, incorporer avec ingéniosité aux différentes chansons des claviers Moog, du n’goni, des tambours métalliques et de la sanza, ainsi que plusieurs échantillons qui incluent entre autres la légende du blues Lead Belly et… mère Teresa !