Élage Diouf

Melokáane

L'album disponible le 28 août

Informations : Simon Fauteux / Audrée Loiselle

Montréal, août 2015 – L’auteur, compositeur, interprète et percussionniste Élage Diouf lancera le 28 août son deuxième album solo, Melokáane, sur l’étiquette Pump Up The World.  Du même coup, le pimpant artiste québécois d’origine sénégalaise annoncera sa rentrée montréalaise, qui se tiendra le 9 octobre prochain à l’Astral.

Depuis son arrivée au Québec en 1996, Élage Diouf s’est fait connaître pour ses innombrables collaborations, notamment avec le groupe Les Colocs et le Cirque du Soleil. En 2010, il a fait paraitre son premier album solo, Aksil, qui a séduit tant la critique que le public.  L’album fut récompensé par de nombreux prix, dont le Best World Music Album Of The Year aux Juno Awards, le Meilleur album de musique du monde au Gala de l’ADISQ, en plus de permettre à Élage Diouf de remporter le prix Galaxie Rising Star et  la mention prestigieuse d’Artiste Révélation Radio-Canada. Élage Diouf a également reçu, en mai dernier, le prix du Meilleur artiste de la Diaspora sénégalaise, décerné par la Calebasse d’or.

Le titre de l’album, Melokáane, est un mot wolof (la langue maternelle de l’artiste) et fait référence au reflet du parcours d’une vie, dans le moment présent. L’album, coréalisé par Élage Diouf et Alain Bergé, aborde des thèmes variés : la célébration, la résilience, la fragilité de la vie, les difficultés d’intégration des immigrants, la dimension personnelle des rapports spirituels…Sur l’album, Élage Diouf offre également Mandela et Sankara (une chanson en français), deux pièces qui rendent un vibrant hommage à des figures emblématiques de la lutte contre l’apartheid et du respect des droits de l’homme, Nelson Mandela et Thomas Sankara. Enfin, Élage Diouf offre une adaptation fabuleuse en langue wolof du classique de Peter Gabriel, Secret World.

Plusieurs musiciens talentueux se joignent à Élage Diouf pour cette aventure, notamment le guitariste Jordan Officer sur la chanson Tay, ainsi que le chanteur multi-platine Johnny Reid pour l’interprétation en duo de Just One Day. La synergie du talent de ces grands artistes en fait un album à la hauteur de l’essence musicale et culturelle de son créateur.

« Ma musique en est une du monde ; une musique qui touche le cœur, peu importe la langue. Par des pièces festives qui mêlent des influences de multiples cultures, des sons chauds et dansants qui donnent envient de bouger et d’être bien. C’est ce que je souhaite pour moi, pour ma famille, pour la planète. » –  Élage Diouf

Source : Pump Up the World