Dan San

Shelter

De retour au Québec

Informations : Simon Fauteux / Larissa Souline

Montréal, août 2016 – Suite à son remarqué passage au Québec en juillet dernier pour présenter son dernier album Shelter, la formation belge Dan San sera de retour en septembre pour donner cinq spectacles dont deux à Rouyn dans le cadre du FME les 3 et 4 septembre, le 6 septembre pour l’événement de rentrée de l’Université Concordia, le 7 septembre au Cercle de Québec pour finalement revenir à Montréal le 9 septembre au Jardins Gamelin.

Retrouvez toutes les dates ici : http://www.dansan.be/

En 2010, Dan San prend son envol discographique avec le EP Pillow, suivi rapidement de l’album Domino. À l’époque, confortablement installé dans une douce insouciance, Dan San enchaîne les concerts et avance à son rythme sans brûler les étapes.  Le Domino Tour les emmène aux quatre coins de l’Europe sur plus de 120 scènes. Les musiciens découvrent, profitent et effectuent des passages remarqués à l’Eurosonic (NL), au Dour festival (BE), aux Nuits Botanique (BE), auxArdentes (BE) et aux Francofolies de Spa (BE). Vient ensuite l’heure du ressourcement et des expériences individuelles. Les six musiciens s’écartent de leur trajectoire le temps de renouveler leurs inspirations dans leurs projets respectifs.

Début 2015, le groupe se retrouve et commence à travailler sur ce qui deviendra Shelter. L’enthousiasme, l’envie et l’ambition de se réinventer sont là, mais retravailler ensemble est un parcours semé d’embuches, la limpidité et la simplicité des débuts ayant fait place à des exigences et à des sensibilités parfois divergentes. Au fil des répétitions, le processus de création se complexifie, les choix se font cornéliens, chacun est amené à faire des concessions et les musiciens abandonnent leurs habitudes, décident de se mettre en danger et de quitter leurs certitudes, cet abri confortable dans lequel ils s’étaient réfugiés.  C’est autour de cette idée que se construit Shelter. De la réalisation artistique à l’enregistrement, en passant par l’écriture des textes ou le choix des instruments, la réinvention doit être totale pour donner naissance à ce nouveau disque. Dan San décide alors de faire appel à une oreille extérieure, un chef d’orchestre qui bousculera sa routine.

Source : Simone Records