Dalton Telegramme

Sous la fourrure

Disponible le 28 octobre

Informations : Simon Fauteux / Larissa Souline

Montréal, octobre 2016 – Dalton Telegramme est un gang de quatre musiciens belges qui a piqué les racines de la musique folk et western pour les faire pousser dans ses propres chansons qui sont en français et qui parlent d’aventures, d’amours, d’amitié, des autres et d’eux-mêmes. L’album Sous la fourrure sera enfin disponible au Canada le 28 octobre, à temps pour le spectacle du 11 novembre au Club Soda en première partie de Yann Perreau dans le cadre du Coup de Cœur Francophone. Lauréats 2013 du concours Talents Acoustic organisé par TV5MONDE, Dalton Telegramme remporte cette année le Prix Rapsat-Lelièvre 2016 qui leur sera remis officiellement le 10 novembre à Montréal.

Si cet album s’appelle « Sous la fourrure », ce n’est pas seulement en clin d’oeil à la pilosité super avantageuse de certains éléments du groupe mais aussi parce que le quatuor a décidé de se dévoiler de manière aussi sincère et profonde que possible sur cet essai. Tant au niveau des thèmes abordés que de la production, c’est l’authenticité et l’absence d’artifice qui furent les idées maîtresses de cette session d’enregistrement. Pour ce faire, Dalton Telegramme a pu compter sur l’aide et la bienveillance du réalisateur Seb Martel (M, Camille, Morcheeba, Femi Kuti, Bumcello…) et de l’ingénieur/mixeur Lucas Chauvière (Saule, Java, H. Noguerra, M).

Né il y a 5 ans sur les bords de la Meuse (Liège), les Dalton ont à leur actif un grand nombre de concerts en Belgique et à l’étranger. Au Québec, véritable terre promise, le groupe s’est notamment produit dans le cadre des Francofolies de Montréal (2014) ou de Coup de coeur francophone (2013).

LES DALTON : Quentin Maquet (guitare, chant, ukulélé) / Olivier Cox (percussions multiples et pipeau) / Rémi Rotsaert (guitare, banjo, harmonica) / Bernard Thoorens (contrebasse, guimbarde)

Source : Space / L’Autre Distribution

Crédit Photo de presse : Veronique Malmendier