Chris de Burgh

A Better World

En spectacle à Montréal, Québec et Ottawa dans le cadre de la tournée canadienne


Informations : Simon Fauteux / Patricia Clavel

EN SPECTACLE
27 et 28 septembre  Montréal – Place des Arts
30 septembre  Québec – Grand Théâtre
3 octobre  Ottawa – Arena at TD Place

Montréal, septembre 2017 – La tournée canadienne A Better World du légendaire Chris de Burgh débutera le 16 septembre à St-Johns et visitera 16 villes d’un océan à l’autre incluant des spectacles à Montréal (Place des Arts) les 27 et 28 septembre, Québec (Grand Théâtre) le 30 septembre et Ottawa (Arena at TD Place) le 3 octobre. Chris de Burgh a vendu plus de  50 millions d’albums en carrière et plusieurs de ses chansons sont devenues des classiques – The Lady in Red, Don’t Pay the Ferryman, Spanish Train, Patricia the Stripper, High on Emotion et A Spaceman Came Traveling – entre autres.)

Toujours intéressé aux évènements politiques mondiaux, Chris de Burgh offre avec son nouvel album A Better World, lancé en octobre dernier, matière à réflection. Déjà, le ton est donné avec le titre de l’album et l’intention de cette collection de chansons est claire. Sans se limiter à un seul thème, A Better World jette un regard approfondi sur plusieurs enjeux importants de l’actualité. Bethlehem, le premier extrait radio/vidéo en est un exemple probant.

Pour A Better World, son 26e album, Chris de Burgh a créé du tout nouveau matériel qui reprend plusieurs des thèmes et des sujets qui ont toujours apporté richesse et caractère à son univers musical : l’amour, la guerre, l’aventure et la découverte, les voyages et les retours chez soi, le passé, le présent et, bien sûr, le futur. Ces chansons donne une vision claire de l’univers de l’un des auteurs-compositeurs qui avec plus de 50 millions d’albums vendus, est l’un des plus évocateurs et accomplis de la musique populaire.

Comme toujours, l’optimisme et la positivité sont les motivations et les objectifs principaux de Chris de Burgh, et ce peu importe le sujet, qu’il s’agisse de justice, d’égalité, de religion, de progrès, de relations personnelles, de romantisme ou de paix dans le monde. C’est d’ailleurs le sujet de sa chanson Homeland, où il raconte qu’il y a toujours de l’espoir dans le cœur humain pour un avenir meilleur.

Source : Justin Time