Blick Bassy

AKÖ

Disponible le 12 mai

Informations : Simon Fauteux / Larissa Souline

Montréal, mai 2015 – Le nouvel album de Blick Bassy, AKÖ, sera disponible le 12 mai prochain via la magnifique étiquette No Format.

Comme sur ses deux albums précédent, Blick Bassy garde une connection spéciale avec ses racines camerounaises et la langue qu’il a toujours défendue. Le résultat, AKÖ, est son album le plus personnel en carrière et une chance d’entendre un artiste offrir son talent sans prétention aucune.

Adepte du  finger-picking blues mélangé au jazz et aux rythmes complexes, Blick Bassy se révèle un excellent bluesman. Entouré sur ce nouvel album de Clément Petit (violoncelle), Fidel Fourneyron (trombone) Olivier Ker Ourio (harmonica) and Nicolas Repac (échantillonage), un quatuor qui accompagne parfaitement son jeu de guitare et sa voix hors du commun.

Si l’esprit de cet album convoque Skip James (célébré à travers le bref interlude SJ qui, avec l’éclat fulgurant d’une réminiscence, cite la mélodie de la chanson Drunken Spree), sa lettre, elle, s’élève et vole ainsi très librement au-dessus des genres.

Avec une approche impressionniste rarement entendue dans le vaste champ des musiques africaines, elle compose un tableau vivant et mouvant, que complètent encore par petites touches l’harmonica d’Olivier Ker Ourio, et les samples de Nicolas Repac sur Wap do Wap, One Love, et Kiki. Blick Bassy dresse et traverse ainsi un décor qui prend les atours d’un pays imaginaire, gommant les frontières entre aujourd’hui et hier, la vie présente et la mémoire. Rappelant du même coup que c’est bien à la croisée de tous les temps que se tient librement cette musique miraculeuse, née de la rencontre magique entre un jeune musicien et le fantôme bien-veillant d’un bluesman du siècle dernier.

Source : naïve / No Format