Ben Sidran

Blue Camus

Disponible le 11 novembre

Montréal, octobre 2014 – Ben Sidran, que le London Times surnomme à juste raison « The First Existentialist Jazz Rapper », lancera le 11 novembre prochain Blue Camus, son 30e album studio, réalisé par son fils Leo. Enregistré entre Paris et les États-Unis, Blue Camus s’est fait avec la complicité des frères Rickie et Billy Peterson, collaborateurs de Ben Sidran depuis de nombreuses années, ils sont reconnus pour leurs contributions à d’innombrables albums dont ceux de Bob Dylan, Prince, Van Morrison, Dave Sanborn et Jorge Drexler.

Blue Camus est la suite de l’album Don’t Cry For No Hipster. Avec humour et un groove très personnel, Ben Sidran y poursuit sa réflexion musicale dans son univers où le jazz se mèle à la poésie, la philosophie et la politique, les grands thèmes de la vie sociale. Ben Sidran avait d’ailleurs présenté quelques extraits du nouvel album lors des quatre mémorables concerts de l’été denier à l’Upstairs de Montréal. La plupart des nouvelles compositions de Blue Camus sont des hommages à des philosophes et écrivains du XXe siècle. « The King of Harlem » est dédié à Federico Garcia Lorca, « Blue Camus » évoque « L’étranger » d’Albert Camus et « A Is For Alligator » est clin d’oeil à « La ferme des animaux » de George Orwell.

Ben Sidran / Piano/Wurlitzer/Chant
Leo Sidran / Batterie
Ricky Peterson / Orgue Hammond
Billy Peterson / Contrebasse
Bob Rockwell / Saxophone
Trixie Waterbed / Choeurs

Source : Bonsai Records