Barbra Lica

I’m Still Learning

Disponible le 30 septembre

Informations : Simon Fauteux / Larissa Souline

Montréal, septembre 2016 – La torontoise Barbra Lica est une étoile montante sur la scène jazz canadienne. Avec I’m Still Learning, son troisième album en carrière mais son premier pour le réputé label montréalais Justin Time qui sera disponible le 30 septembre, elle fait son entrée dans les grandes ligues. Elle sera de passage sur la scène de l’Upstairs le 25 novembre pour sa toute première visite à Montréal.

Enregistré à Toronto, le charme opère complètement sur I’m Still Learning. Dès les premières notes de Coffee Shop jusqu’à sa reprise irrésistible de Lovefool des Cardigans jusqu’à la touchante 5 O’Clock Lullaby, la voix irrésistible et la personnalité attachante de Barbra Lica justifie totalement sa réputation grandissante.

On peut facilement imaginer le (magnifique!) sourire de Barbra Lica quand on l’entend chanter. En tant qu’auteure-compositrice, son point de vue demeure résolument optimiste; elle se concentre surtout sur les détails de la vie quotidienne. « Je m’assure d’éviter le drame dans ma vie personnelle » explique-t-elle en riant. « Je lis mes romans de science-fiction et de manga, je complète des casse-têtes, et je me lève à six heures du matin pour m’entraîner en vue de mon prochain marathon. »

La personnalité de Barbra Lica trouve d’ailleurs son reflet dans son style vocal; celle qui en 2013 a décroché la deuxième place du prestigieux Sarah Vaughan International Jazz Vocal Competition à New York, interprète des chansons jazz-pop et des balades crève-cœur avec des parts égales de positivisme et d’émotions réelles. « Je sais que la vie peut être dure et stressante », dit-elle, « mais je crois que l’art existe pour que la beauté puisse exister. » Ses chansons ont comme point de vue celle d’une femme du 21e siècle, et se penchent sur les thèmes de l’amour et les réalités compliquées des relations modernes, toujours d’une manière qui est exaltante et authentique.

Inspirée d’une dévorante passion pour le jazz et la musique de Doris Day, Ella Fitzgerald, Peggy Lee, Nat King Cole et Betty Hutton, Barbra Lica a obtenu un baccalauréat en musique, avec spécialité en performance vocale jazz, à l’Université de Toronto, et ce en conjonction avec des études en biologie humaine. « Je faisais mes répétitions de combo jazz vêtue de mon manteau de laboratoire, et puis je filais en courant au pavillon des sciences! » se souvient-elle avec humour. Pendant ce temps elle peaufinait ses talents sur scène au Rex Hotel, The Old Mill et autres légendaires lieux musicaux de Toronto, en compagnie d’artistes telles que le John MacLeod Big Band et le Dave Young Sextet.

Source : Justin Time