Andy Shauf

The Party

Le nouvel album à paraitre le 20 mai sur l’étiquette Arts & Crafts

Informations : Simon Fauteux / Larissa Souline

Montréal, mai 2016 – L’étiquette Arts & Crafts est heureuse d’annoncer la sortie de l’album The Party, l’œuvre incroyablement fantaisiste du jeune auteur-compositeur-interprète Andy Shauf, à paraitre le 20 mai prochain.

The Party présente un éventail de personnages uniques et mémorables créés avec brio par Andy Shauf. Ils font la fête (« Early To The Party »), nous dévoilent leurs secrets (« To You ») ou tentent de tout cacher (« The Magician »). Au cœur d’une ville de la taille d’une main, il y a celui que tout le monde connait qui s’est écroulé après avoir fumé ce qui devait être son dernier paquet de cigarettes (« Alexander All Alone »). Puis il y a celle qui danse seule au centre de la pièce, dévorée par les regards (« Eyes Of Them All »). Pendant un moment, nous dansons avec celle qui ressemble étrangement à une ancienne flamme (« Martha Sways »), puis, l’instant suivant, un ami de longue date nous pousse en direction de celle qu’il vient de laisser (« Quite Like You »).

Le tout se déroule sur des arrangements soignés de guitares, de sections de cordes, de clarinettes et de synthés surréels, accompagnés d’un piano délicat, d’une guitare acoustique et d’une batterie au rythme pluvieux.

Plongez dans The Party avec le premier extrait « The Magician »

Sans tout à fait être un album concept, The Party était une façon pour Andy Shauf de sortir de sa tête. Il s’agit plutôt d’un album d’après-party, ou d’un album de lendemain de veille, lorsqu’il n’y que les chansons de Shauf qui sauront avoir un sens après toutes les émotions de ce qui s’est passé la nuit d’avant. Bien que le Party soit terminé, Andy Shauf n’a aucun regret – ses personnages, eux, ne peuvent en dire autant…

Le musicien saskatchewanais a acquis une notoriété internationale en 2015 avec son album précédant, The Bearer of Bad News, qualifié par NPR « d’album le plus surprenant de l’année » et décrit comme une collection au titre approprié d’histoires glauques de toxicomanes de campagne, d’amoureux meurtriers et d’autres laissés pour compte éreintés.

Après une série de spectacles en Europe avec The Lumineers, Andy reviendra en Amérique de Nord en juin pour faire la première partie de la très attendue tournée de case/lang/veirs.

Source : Arts & Crafts