Anathema

The Optimist

En spectacle à Québec, Montréal et Toronto

Informations : Simon Fauteux

EN SPECTACLE
19 août  – Quebec – Salle Multi
20 août –   Montreal – L’ Astral
21 août – Toronto Opera House

optimiste /ˈɒptɪmɪst/
nom : optimiste ; pluriel : optimistes

1. Personne pleine d’espoir et confiante sur l’avenir ou sur le succès de quelque-chose
2. Personne croyant que ce monde est le meilleur de tous les mondes possibles ou que le bien doit finalement prévaloir sur le mal.

Montréal, août 2017 – Après Weather Systems (2012) et Distant Satellites sorti en 2014, Anathema a lancé son 11e album The Optimist, le 9 juin dernier chez Kscope. The Optimist révèle l’une des musiques les plus sombres, exigeantes et inattendues du sextuor. Le groupe sera en spectacle au Canada pour la première fois les 19-20 et 21 août, visitant Québec (Salle Multi), Montréal (L’Astral) et Toronto (The Opera House).

Anathema est composé des frères Daniel et Vincent Cavanagh, de John Douglas (batterie), Lee Douglas (chant), Jamie Cavanagh (basse) et Daniel Cardoso aux claviers. L’enregistrement de The Optimist a commencé à l’hiver 2016 chez Attica Audio à Donegal en Irlande, s’est terminé aux studios Castle Of Doom à Glasgow avec le réalisateur Tony Doogan (Mogwai, Belle et Sébastian, Super Furry Animals). Vincent parle de l’influence de Doogan sur le processus de l’enregistrement : « Tony a suggéré que nous enregistrions comme un groupe live, il voulait capter l’énergie que l’on ne peut obtenir que lorsque l’on est face à l’autre… Cela fait une grande différence. C’était super de travailler avec lui, j’ai beaucoup appris en faisant cet album ! »

L’idée pour »The Optimist est partie de la pochette de l’album de 2001 :  A Fine Day To Exit’. Daniel Cavanagh explique : « On entendra sûrement que cet album est partiellement autobiographique car cette fois, nous avons utilisé un substitut » dit-il du personnage qui est l’optimiste. « Nous avons misé sur le son, les sentiments et de façon cruciale nous avons mis nos propres espoirs et craintes dans un personnage qui est devenu le sujet de chacun des morceaux. C’était l’idée de John d’écrire un récit, j’ai donc pris NA Fine Day To Exit’ comme point de départ » Vincent détaille un peu plus l’influence de la pochette de cet album : « le mec qui disparait, on n’a jamais su ce qui lui est arrivé ; a-t-il commencé une nouvelle vie ? a-t-il succombé à son destin ? Cela reste un mystère. Le titre du premier morceau de The Optimist représente les coordonnées exactes de Silver Strand Beach’ à San Diego, le dernier endroit connu de l’Optimiste (Pochette de l’album ?A Fine Day To Exit’) ».

Pour accentuer le thème, le groupe a demandé à l’illustrateur Travis Smith de créer l’artwork de The Optimist. L’œuvre a été créée d’après une série de photos prises par Smith pendant un voyage sur la côte Ouest.

Avec le destin non résolu du personnage, les trois compositeurs ont méticuleusement terminé l’histoire inachevée, de la façon la plus remarquable possible : celle qui est décidée par l’auditeur !

Source : Kscope